Opérationnel - Plus de 50 sapeurs-pompiers pour un feu en sous-sol

Publié le 07 janvier 2013

Difficultés de progression, fumées toxiques, absence de visibilité, mise en sécurité des occupants et surtout opération risquée pour les binômes d’investigations : les feux de sous-sols ne sont jamais anodins et nécessitent, plus encore lorsqu’il s’agit de bâtiments à usage d’habitations, le déploiement de moyens importants.


Ce scénario s’est déroulé jeudi après-midi au 24 rue des Combattants d’Afrique du Nord dans le centre de Nice avec le déploiement de 56 sapeurs-pompiers et l’intervention de 17 véhicules dont 1 FPTL, 2 FPT, 1 EPC (échelle pivotante combinée), 1 PCC, 1 VLM, 1 VLI, 1 VSAV, 3 VGIR, 1 CEGEAR (groupe électrogène éclairage, ventilation, assistance respiratoire).

A l’arrivée des secours, les fumées avaient déjà envahi les cages d’escaliers de plusieurs bâtiments, situation nécessitant -comme en sous-sol où deux voitures étaient en feu-, le concours de personnels du groupe d’investigation et de reconnaissance.

Au total, 25 personnes ont été secourues dont certaines par l’échelle pivotante et regroupées dans une école à proximité. Les personnels engagés sont venus des centres de Magnan, d’Hancy, de Nice-Nord, de Saint-Isidore-, Cagnes sur Mer mais aussi Cannes et Antibes pour le GIR Le tout sous l’autorité du commandant Olivier Pauletti, commandant des opérations de secours.

L’opération dura plusieurs heures, le temps de sécuriser les habitants de cet immeuble de sept étages, d’éteindre l’incendie à l’aide d’une LDMRS 500, de ventiler le tout, de faire rétablir gaz et électricité.

Il reviendra à la police judiciaire de déterminer l’origine de ce sinistre spectaculaire qui nécessita de boucler une partie du quartier.
Les dernières actualités
28 juillet 2021
Il y a 35 ans… Notre département s’embrasait…
Jeudi 24 juillet 1986… C’est un contexte météorologique bien particulier qui règne ce jour-là sur notre région… Sous l’action du mistral, la température s’élève anormalement et le taux d’hygrométrie tombe de 80 à 15 %...
15 juillet 2021
PROTEGER nos FORETS contre l’INCENDIE …C’était comment avant ?

A l’orée de cette période rouge de l’été 2021, je nous propose un petit retour en arrière sur les préconisations estivales et l’organisation de la lutte en matière de feux de végétation durant la première moitié du XXème siècle dans nos Alpes-Maritimes.
6 juillet 2021
Charles Ange GINÉSY réélu président du conseil départemental des Alpes-Maritimes
Jeudi 1er juillet, le Président Charles Ange GINÉSY a été réélu président du conseil départemental des Alpes-Maritimes et ainsi également président de droit du conseil d’administration du SDIS06.