Opérationnel - Plus de 50 sapeurs-pompiers pour un feu en sous-sol

Publié le 07 janvier 2013

Difficultés de progression, fumées toxiques, absence de visibilité, mise en sécurité des occupants et surtout opération risquée pour les binômes d’investigations : les feux de sous-sols ne sont jamais anodins et nécessitent, plus encore lorsqu’il s’agit de bâtiments à usage d’habitations, le déploiement de moyens importants.


Ce scénario s’est déroulé jeudi après-midi au 24 rue des Combattants d’Afrique du Nord dans le centre de Nice avec le déploiement de 56 sapeurs-pompiers et l’intervention de 17 véhicules dont 1 FPTL, 2 FPT, 1 EPC (échelle pivotante combinée), 1 PCC, 1 VLM, 1 VLI, 1 VSAV, 3 VGIR, 1 CEGEAR (groupe électrogène éclairage, ventilation, assistance respiratoire).

A l’arrivée des secours, les fumées avaient déjà envahi les cages d’escaliers de plusieurs bâtiments, situation nécessitant -comme en sous-sol où deux voitures étaient en feu-, le concours de personnels du groupe d’investigation et de reconnaissance.

Au total, 25 personnes ont été secourues dont certaines par l’échelle pivotante et regroupées dans une école à proximité. Les personnels engagés sont venus des centres de Magnan, d’Hancy, de Nice-Nord, de Saint-Isidore-, Cagnes sur Mer mais aussi Cannes et Antibes pour le GIR Le tout sous l’autorité du commandant Olivier Pauletti, commandant des opérations de secours.

L’opération dura plusieurs heures, le temps de sécuriser les habitants de cet immeuble de sept étages, d’éteindre l’incendie à l’aide d’une LDMRS 500, de ventiler le tout, de faire rétablir gaz et électricité.

Il reviendra à la police judiciaire de déterminer l’origine de ce sinistre spectaculaire qui nécessita de boucler une partie du quartier.
Les dernières actualités
6 février 2023
Service civique : 12 postes au SDIS 06 pour une durée de 8 mois en 2023
L'agence du service civique a accepté le renouvellement de l’agrément et accorde 12 postes au SDIS 06 pour une durée de 8 mois sur l'ensemble de l'année 2023.
27 janvier 2023
#ParlonsHistoire 27 janvier 2003 - Accident ferroviaire dans les Alpes-Maritimes
Il est 11 heures, 09 minutes, 14 secondes, ce lundi 27 janvier 2003 lorsque, décrochant l’appel, l’opérateur du 112 reçoit l’information « je suis un conducteur de train SNCF, il vient d’y avoir un face à face entre deux trains dans le tunnel avant la gare de Saint-Dalmas de Tende en montant ».
24 janvier 2023
Cérémonie en l'honneur du Colonel GAUBERT
Cérémonie de départ cet après-midi au Palais des Rois Sardes en présence de Monsieur le Préfet Bernard Gonzalez, du Président du CASDIS Charles Ange Ginésy, de nombreux élus et autorités à l'occasion du départ de notre directeur départemental adjoint, le colonel Jimmy Gaubert.