Passage de 2012 à 2013. Préfet et Sous-Préfète sur le terrain

Publié le 03 janvier 2013

Dans le cadre de ses visites aux fonctionnaires mobilisés pour la nuit de la Saint-Sylvestre, M. Christophe Mirmand, Préfet des Alpes-Maritimes, accompagné de M. Jehan-Eric Winckler, Directeur de cabinet, s’est rendu le 31 décembre à la caserne Hancy de Nice pour témoigner sa solidarité avec les acteurs de terrain mobilisés pour cette nuit généralement sensible.

 
Accueilli par le Colonel Alain Jardinet, Directeur départemental adjoint -représentant le Colonel Patrick Bautheac, Directeur et Chef de Corps-, par le Commandant Olivier Pauletti, adjoint du Lieutenant-Colonel Olivier Riquier, chef du GT Sud et par l’Adjudant Gaël Bergonier, chef de section, le représentant de l‘Etat a pu, en direct, apprécier l’ensemble des dispositifs mis en place par les sapeurs-pompiers engagés sur le département pour cette nuit particulière.
 
 
Dans le même temps, Mme Dominique-Claire Mallemanche, Sous-Préfète de Grasse, se rendait au centre de première intervention de Valbonne où étaient présents le commandant René Blancardi (chef de site de permanence), le capitaine Christophe Ricci (chef de colonne de permanence), le lieutenant Bernard Lions (chef de centre) et son adjoint le lieutenant François Caponi et bien sûr, l’équipe de garde composée de 11 sapeurs-pompiers (7 sapeurs-pompiers renforcés pour la soirée par quatre de leurs camarades.)

La Sous-Préfète s’est ensuite rendue au CSP d’Antibes où elle fut accueillie par le commandant René Blancardi, le capitaine Christophe Ricci, le capitaine Nicolas Juan (adjoint au chef de centre et chef de groupe de garde) et l’équipe de garde composée de 24 sapeurs-pompiers (20 sapeurs-pompiers renforcés pour la soirée du 31 décembre par quatre de leurs collègues.)
Les dernières actualités
5 octobre 2022
#ParlonsHistoire_1970 : dramatique début octobre
Octobre 2020… Les drames de la tempête « Alex » s’abattaient sur nos Alpes-Maritimes. Impossible, dans ces temps difficiles, d’établir un parallèle historique avec les évènements vécus par les varois et les maralpins, cinquante années plus tôt. J’avais donc gardé en mémoire cette similitude de dates où le feu et non l’eau dévastait notre région occasionnant 11 morts dans le département voisin et meurtrissant profondément Mandelieu.
5 octobre 2022
Séminaire de la sous-direction territoriale
La sous-direction territoriale a organisé le 13 septembre dernier son séminaire de rentrée sur la commune de Roquefort les Pins.
20 septembre 2022
#ParlonsHistoire : Une histoire de 15 août… il y a 160 ans…
Les lignes de cette page d’histoire de mi-septembre nous ramènent loin…. A une époque où seulement depuis deux années, le fleuve Var n’était plus frontière et que le rattachement, en 1860, du Comté de Nice à la France venait de faire renaitre notre département des Alpes-Maritimes.