GT Sud - Intempéries et inondations pour l’exercice cadre mensuel

Publié le 06 décembre 2012

L’exercice cadre mensuel s’inscrit dans les points opérationnels essentiels du projet de groupement établi par le lieutenant-colonel Olivier Riquier, chef du Groupement Sud.


 
- Après les exercices des mois de mai et de juin à dominante « feux de forêts »,

-  après la mise en œuvre de la doctrine départementale Tunnel sur le terrain en septembre puis en octobre,

- la réponse opérationnelle à un épisode « intempéries /inondations » était au programme de l’exercice de novembre.

Le sujet abordé faisait également écho à l’activité opérationnelle, avec les épisodes pluvieux-orageux essuyés par le territoire, notamment en octobre dernier. Par ailleurs, ce fut l’occasion de redéfinir les procédures opérationnelles entre le GT et le CTA d’arrondissement, bientôt un an après la gestion de l’alerte sous l’architecture ARTEMIS.
 
La matinée de ce mardi de novembre fut donc l’occasion, pour une trentaine de cadres, officiers et sous-officiers du GT SUD, rejoints par leurs collègues du service DMA ( service développement des moyens de l’alerte), du CTA de Nice, du GFO (groupement fonctionnel opérations), mais aussi du GT CENTRE, d’échanger sur la refonte des procédures opérationnelles liées à la thématique inondation et à la gestion d’Interventions à caractère multiple (ex : procédure « opération différée » sous GIPSI).

Cette séance matinale se clôtura par le briefing des acteurs, observateurs et direction de l’exercice.

Dans la foulée d’un repas convivial, pris en commun au cercle Officiers de l’Etat-Major du GT Sud, l’après-midi fut consacré à l’exercice cadre proprement dit, où chacun fut en mesure de tester la déclinaison de la mise en œuvre des procédures élaborées de concert entre le GT Sud et le DMA/CTA.

A l’issue du « finex », le débriefing à chaud des participants mis en exergue tout l’intérêt d’optimiser une procédure opérationnelle en la passant préalablement au crible d’une mise en situation la plus réaliste possible.
Les dernières actualités
25 septembre 2020
L’expertise des sapeurs-pompiers en matière de gestion des risques partagée avec les enseignants
Un partenariat avec les collectivités, l’Education Nationale et bien d’autres organisations que soutient pleinement le SDIS06, dans le cadre des engagements citoyens.

Pour mieux apprécier ce module de formation, et encourager ces actions, le Directeur départemental adjoint Jimmy Gaubert était aux côtés des formateurs sapeurs-pompiers dans le cadre du module IMPACT organisé le 16 septembre au collège Carnot de Grasse à la demande des professeurs et de l’équipe de direction.

Ce module a bénéficié du retour d’expérience « COVID 19 » de deux modules dispensés au profit des officiers supérieurs en formation « Gestion Opérationnelle et Commandement de niveau cinq » (GOC 5) à l’Ecole Nationale Supérieure de Officiers de Sapeurs-Pompiers. Ces deux séquences ont permis d’adapter l’organisation du module face à la pandémie dans le strict respect des gestes barrières et de distanciation et in fine sur l’ensemble des actions citoyennes du GFCI tant que le niveau de la pandémie le permet.
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.