Brûlage dirigé - Rencontres européennes à Nice

Publié le 23 octobre 2012

Organisées par le SDIS 06 avec le concours du Conseil général et de Force 06, les 23 èmes rencontres européennes de brûlage dirigé se sont déroulées pendant trois jours la semaine passée au parc Phœnix de Nice. Elles ont réuni 120 personnes venues de 18 départements mais aussi de Suisse et d’Italie.
Vendredi matin, il revint au colonel Alain Jardinet, directeur départemental adjoint du SDIS 06, d’accueillir M. Eric Ciotti, Député, Président du Conseil général et du SDIS 06 dont l’intérêt pour le brûlage dirigé s’est traduit par sa présence sur plusieurs opérations au cours des derniers mois.
Un intérêt réaffirmé par le Président du Service départemental qui se félicita de ces travaux « si précieux pour préserver nos espaces naturels grâce à des techniques de plus en plus élaborées ».

 

 
Le département des Alpes-Maritimes - dont le SDIS 06 et Force 06 sont liés par convention en la matière-, a été un des pionniers dans la création dès 1990 du réseau des praticiens de cette technique. Cette année-là vit l’implantation d‘équipes de brûlage dans 10 des 15 départements méditerranéens de l’Entente pour la Forêt Méditerranéenne.
Désireux d’échanger et de se faire reconnaître, les praticiens de ces équipes se regroupèrent alors autour de l’équipe de prévention des incendies de forêt de l’INRA d’Avignon pour former le Réseau de Brûlage Dirigé (RBD).

 


 
Pour les spécialistes, « nous ne sommes plus aujourd’hui dans la situation où il fallait démontrer l’efficacité du brûlage sur le terrain. Nous sommes désormais dans une phase de maîtrise de la conduite du feu de manière planifiée et contrôlée mais avec une diversification de son utilisation ». 
 
Ces rencontres auront été une opportunité pour le Département de mettre en avant sa politique volontariste en faveur de la prévention et de la protection de la forêt en liaison avec la cellule DFCI du groupement fonctionnel Prévision du SDIS 06, en l’occurrence le lieutenant-colonel Philippe IEMMI, chef de groupement, le lieutenant Philippe MANASSERO, chef du service répertoration
et l‘adjudant-chef Frédéric RAYNARD, responsable de la cellule.
 


 
 
Quelques chiffres pour 2011
 
- 288 points d’eau HBE à ce jour,
- Réception de cinq nouvelles pistes DFCI et sept points d’eau HBE,
- Participation à 21 brûlages dirigés, pour une superficie de 680 hectares environ,
- Participation des moyens aériens nationaux à huit journées de brûlages,
- Mise en œuvre d’un feu tactique sur la commune de Touët de l’Escarène,
- Etude de 452 dossiers d’électrification rurale.
 
 
 
 
« Brûlage dirigé et gestion des milieux »
 
 
 
Le brûlage dirigé est un outil d’aménagement de l’espace qui utilise la réduction du combustible. C’est une technique qui consiste à conduire le feu, de façon planifiée et contrôlée, avec un objectif défini.
C’est un outil qui répond aux sollicitations des éleveurs, des agriculteurs, des sociétés de chasse et des collectivités territoriales mais aussi à des objectifs de prévention des incendies de forêts, en respectant au mieux les règles de gestion des peuplements forestiers et des pâturages dans un cadre strict :
 
Principe / Démarche
 
La mise en place d’une campagne de brûlage se décline en plusieurs phases :
- FORCE 06 recueille les demandes, instruit les dossiers,
- La programmation définitive est adressée à la Préfecture et affichée en mairie deux mois avant l’exécution des travaux,
- La campagne de brûlage est réalisée sur deux périodes : de janvier jusqu’au début avril et de novembre à décembre. Pour des raisons climatiques, les brûlages se concentrent surtout entre février et avril,
- Après la campagne, un suivi des chantiers est systématiquement effectué.
 
Incidence financière
 
Le brûlage dirigé représente actuellement la technique la plus acceptable économiquement surtout sur des milieux accidentés.
Ces travaux sont réalisés dans le cadre des missions et travaux réalisés par les forestiers sapeurs. Le coût est estimé à 258.22 € / ha (coût moyen calculé sur la période 2003 - 2011). En 2011, le prix moyen était voisin de 183 € / ha.
 
Etat d’avancement
 
- La pratique du feu contrôlé depuis plus de 20 ans (démarrage en 1989) par une cellule intégrée au sein de la FORCE 06 entraîne un savoir-faire indéniable et une grande expérience du personnel concerné.
- Les surfaces traitées n’ont cessé d’augmenter jusqu’en 1998 pour atteindre 3 000 ha /an. La baisse enregistrée ces dernières années s’explique par des conditions météorologiques défavorables et par une volonté de tendre vers un travail qualitatif plus que quantitatif.
- L’objectif pastoral est devenu prédominant (82.6 % sur 10 ans). Les aspects cynégétiques (8.5 % sur 10 ans), DFCI (8.6 % sur 10 ans), de protection des habitations, sylvicoles, agricoles ne représentent que des opérations ponctuelles et limitées dans l’espace.
- Jusqu’en 2009, l’utilisation du feu comme moyen d’ouverture prédomine par rapport aux travaux d’entretien. Depuis, cette tendance s’est inversée.
Année 2012

Le programme 2012 est en cours de réalisation. Le bilan ne peut donc pas être établi, les données sont donc incomplètes et non définitives :
programmation des brûlages : 1 646 ha
Réalisation au 1 octobre 2012 : 827 ha sur 35 jours de brûlage. Les conditions climatiques et l’arrêté préfectoral interdisant tous les feux dès le 26 mars 2012 sont à l’origine de cette faible réalisation à ce jour.
26 communes ont profité des brûlages
Les demandes ont pour origine : les communes pour la protection des villages (3%), 81 % par des éleveurs (81%) et les sociétés de chasse (16%).

 


 
Le réseau national des équipes de brûlage dirigé



Le Réseau Brûlage Dirigé est avant tout une structure d’échange non institutionnelle des praticiens du « feu » qui œuvrent dans des « cellules départementales » inter établissements (comprenant des forestiers, des pastoralistes, des pompiers, des environnementalistes), qui permet :
 
La diffusion de la connaissance, en matière d’impact du brûlage,
L’échange d’expériences en matière de modalités d’emploi, d’incidents et d’accidents,
L’élaboration des méthodes de suivi de chantiers,
La mutualisation des actions de sensibilisation des élus et du grand public,
La mise en place de formations pratiques au brûlage dirigé et aux feux tactiques,
L’acquisition et l’amélioration du matériel opérationnel et de sécurité,
Des tests à la recherche,
L’adaptation de la législation et des règlements à la pratique du brûlage dirigé,
Et in fine, il assure le contact avec les équipes de Catalogne, du Portugal, d’Italie
 
 
A ce jour, on dénombre 23 équipes avec des spécificités par grandes zones géographiques : finalité DFCI sur les bordures littorales, demande nettement plus pastorale à l’intérieur des terres (piedmont, estives ou alpages), le tout pouvant se combiner accessoirement avec des demandes environnementales ou cynégétiques. L’ensemble des équipes traite annuellement entre 4000 et 5000 ha tous objectifs confondus.
Les dernières actualités
22 février 2019
Examen professionnel de sergent : les résultats
Dans le cadre de l'examen professionnel de sergent de sapeurs-pompiers professionnels qui s'est déroulé du 18 au 22 février 2019, le jury, réuni ce jour à 14 heures, et à la majorité des voix, a arrêté la liste des admis à 352 lauréats soit 74% des candidats présents à l'examen.
18 février 2019
Challenge départemental de ski SP. L'UDSP 06 vous attend nombreux le 09 mars 2019 !
L’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Alpes-Maritimes organiser le traditionnel, mais néanmoins très disputé, challenge départemental de ski.
14 février 2019
Feu de local mécanique à Cannes : plus de 25 sapeurs-pompiers sont intervenus.
Dans la nuit du 13 au 14 février, plus de 25 sapeurs-pompiers affectés au centre de Cannes Pastour et Cannes Bocca ont été déclenchés pour un feu de local mécanique rue Jean Gras à Cannes.