Visite du Président Ciotti à la base hélicoptères de Valbonne

Publié le 12 septembre 2012

Pour la saison estivale 2012, le SDIS 06 dispose de 3 hélicoptères bombardiers d’eau (2 Bell 212 bi-moteurs et un Ecureuil B3) pour 75 jours -du 13 juillet au 25 septembre- loués par le SDIS 06 et financés par le Conseil général des Alpes-Maritimes.
 
Lundi, M. Eric Ciotti, Député, Président du Conseil général et du SDIS 06, s’est rendu sur la base de Valbonne Sophia-Antipolis pour apprécier en vol l’efficacité de ces appareils adaptés à la doctrine d’attaque des feux naissants, particulièrement dans des conditions typographiques difficiles.
 

Le Président Eric Ciotti a été accueilli sur la base par le colonel Patrick Bauthéac, le lieutenant-colonel Frédéric Gosse, chef du GT Centre et le lieutenant Bernard Lions, chef du CIS de Valbonne Sophia Antipolis.
 
 
A quelques semaines de la fin de la campagne 2012 feux de forêt (peut-être deux si les conditions météorologiques le permettent), les chiffres parlent d’eux-mêmes. Entre le 13 juillet et le 31 août et au cours de 88 heures d’intervention, les deux Bell et l’Ecureuil auront procédé à 276 largages sur une trentaine d’incendies ayant détruit 22 hectares dont 21 pour le seul incendie survenu le 5 août à Saorge.
 
Le colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps, s’est félicité « que le recours aux hélicoptères ait été expérimenté dans les Alpes-Maritimes dès 1986 grâce à la collaboration du Conseil général et du SDIS 06. Depuis, d’autres départements du littoral méditerranéen se sont inspirés de ce dispositif qui s’est développé au fil des ans et qui permet de traiter tous les cas de figure, en particulier en montagne où la foudre est responsable de nombreux départs de feu. »
 
Un dispositif présenté par le capitaine Alain Bertolo, chef du service « feux de l’espace naturel » et de la coordination du dispositif hélico qui dispose de 51 sapeurs-pompiers hautement spécialisés à la conduite des camions d’avitaillement en kérosène et, à l’année, de 8 cadres HBE et autant d’équipiers hydro. Le tout placé sous l’autorité du lieutenant-colonel Yves Cavalier, chef du groupement « opérations ».
 
 Ainsi les personnalités présentes dont MM.  Jean-Léonetti, Député-maire d’Antibes, ancien ministre, Jehan-Eric Winckler, Directeur de Cabinet du Préfet, Eric Pauget, Jean-Pierre Mascarelli, conseillers généraux, le colonel Alain Jardinet, Directeur adjoint, le colonel Gaël Marchand, chef du groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes, ont assisté en premier lieu à la démonstration du test kérosène (éventuelle détection d’eau dans les réservoirs) puis à la présentation d’une cellule « feux de forêt » et ses matériels du centre de Sophia, de citernes souples héliportables et de la dernière acquisition : un bac métallique pouvant acheminer au plus près des incendies le matériel d’extinction puis, dans le cadre de norias aériennes, d’être rempli comme une citerne.
 
A l’issue d’un vol de quelques minutes qui lui permit d’assister depuis les airs à un largage de HBE, le Président Ciotti dit « sa satisfaction d’avoir pu mesurer et apprécier toute la logistique qui entourent ces trois hélicoptères au cœur du dispositif de lutte. Certes, il en coûte près de deux millions d’euros par an mais la préservation de la nature qui fait la richesse des Alpes-Maritimes est essentielle. Un dispositif qui compte aussi des guetteurs et des patrouilles de veille menées par les sapeurs-pompiers et Force 06 ».
 
Caractéristiques du Bell et de l’Ecureuil
 
 
Hélicoptère lourd BELL 212 :
 
 
 
 
Biturbine d’une puissance maximale au décollage de 1800 chevaux, d’un poids à vide avec équipement de bombardement d’eau de 3170 kg, cet appareil vole à une vitesse de croisière de 186 km/h.
 
Il mesure 17,43 m hors tout, avec un rotor de 14,64 m de diamètre. Il intervient en priorité pour tout feu naissant et permet l’approche du sinistre dans des configurations topographiques difficiles.
 
L’appareil peut emporter 6 sapeurs-pompiers, permet la descente en rappel par Héli-cordage de personnels spécialisés.
 
Dans sa version de largage, il emporte une charge de 1400 litres environ, largable en une ou deux soutes.
 
 Le temps de remplissage de son réservoir ventral, en vol stationnaire, est de 1 minute et 10 secondes.
 
 
Hélicoptère polyvalent Ecureuil B3 :
 
 
Mono turbine d’une puissance maximale au décollage de 900 chevaux, d’un poids à vide avec équipement de bombardement d’eau de 1350 kg, cet appareil vole à une vitesse de croisière de 230 km/h.
 
Il mesure 12,94 m hors tout, avec un rotor de 10,69 m de diamètre.
 
   
L’appareil peut emporter 5 sapeurs-pompiers. Il permet lorsqu’il est dépourvu de son kit de largage d’effectuer de nombreuses missions parallèles : transport de charge d’eau et de matériel par élingue à crochet électrique, bombardement d’eau sur sinistre et remplissage de citernes au moyen d’un seau de largage, reconnaissance et évaluation.
 
Dans sa version de largage, il emporte une charge de 1000 litres environ, largable en une seule soute. Le temps de remplissage de son réservoir ventral en vol stationnaire est de 45s.
 
 
En complément de ce dispositif aérien, viennent les deux camions d’avitaillement qui peuvent ravitailler nos appareils sur la zone d’intervention.

Le département des Alpes-Maritimes est le seul en France à disposer de ce type de véhicule, qui a été sollicité lors des inondations du VAR en 2010.

  
Premier bilan opérationnel
 
Juillet (à partir du 13)
10 feux
38 largages
6 opérations d’héliportage
13 transports de émarge à l’élingue.
 
Août
14 feux
238 largages
14 opérations d’héliportage
12 transports de charge à l’élingue.
 
Durée du dispositif
 
Implantés sur la base de Valbonne / Sophia-Antipolis qui jouxte le centre de secours, les trois hélicoptères sont présents depuis le 13 Juillet et restent actifs jusqu’au 25 septembre.
 
Chantiers significatifs :
 
Feu de Saorge du 5 août totalisant à lui seul 157 largages.
 

Impacts de foudre sur : la Croix sur Roudoule », Guillaumes, la Brigue, Tende, impliquant la mise en œuvre de techniques particulières comme le transport de charge à l’élingue et l’emploi de personnels spécialisés acheminés sur le sinistre par Héli-cordage.

 

Les dernières actualités
18 avril 2019
Le GCA - HBE, un engin de grande puissance.
Le SDIS06 est doté d’un nouveau véhicule de type Grande Capacité d’Attaque (GCA) permettant d’alimenter des Hélicoptères Bombardiers d’Eau (HBE).
La Compagnie Cannes et plus particulièrement le Centre de Secours Principal de Cannes la Bocca a eu le privilège d’être le premier CIS doté de cet engin.
12 avril 2019
Formation subaquatique : un exercice organisé par le CIS Tour Rouge
Une séquence de formation subaquatique s’est tenue, au CIS Tour Rouge, le vendredi 29 mars. Ces formations entrent dans le cadre d'un programme (chaque section organisera un exercice avec le thème de son choix par trimestre) mis en place par le chef de centre le LT HC NIOLLON Stéphane. La section 1 a ainsi débuté le cycle
9 avril 2019
Championnats de France de ski alpin SP : ça glisse pour le SDIS 06 !
Les 22 et 23 mars dernier se sont déroulés à Valloire (73) les championnats de France de ski alpin des sapeurs-pompiers.

A l'issue de ces deux journées de compétitions qui ont vu s'affronter les skieurs de 32 délégations, l'équipe du SDIS 06 est parvenue à se hisser à la troisième place du classement général derrière le SDIS 73 (premier) et le SDIS 05 (deuxième).
En outre, nos sportifs ont ramené deux titres nationaux, de belles places sur les podiums, de jolies coupes et de magnifiques souvenirs de ce séjour sportif ensoleillé.