Intense activité au sein du GT Ouest

Publié le 27 septembre 2012

Ce mercredi 19 septembre à 16h31, de nombreux appels aboutissent aux CTA Ouest pour signaler un important panache de fumée s’élevant au-dessus de la gare de triage SNCF située dans le centre urbain de Cannes-la-Bocca. L’épais nuage noir est visible à des kilomètres, de terre comme de mer.

Le danger électrique dans un entrepôt RFF en feu


Cliquez ici pour visiter la galerie photo

Le lieutenant Laurent Pernin, chef de groupe Bocca, confirme dès son arrivée sur les lieux :

- l’incendie d’un entrepôt dont 500 m2 sont totalement embrasés,
- plusieurs caténaires encore en activité,
- la présence sur site de plusieurs lignes de trains en cours d’exploitation dont la ligne TGV Méditerranée et les Arcs - Vintimille.

Le chantier est rapidement fermé par les forces de police nationale et municipale présentent en nombre sur les lieux.

Le feu est très vite circonscrit au moyen d’une grosse lance établie sur l’EPC Bocca et de quatre petites lances sur le FPT Bocca et le FPTL Pastour.

Un chef d’incident principal est dépêché sur le sinistre afin d’établir une liaison entre le centre opérationnel de la SNCF basé à Marseille et le capitaine Laurent Sève, commandant des opérations de secours menées par une quarantaine de sapeurs-pompiers du groupement territorial Ouest. Le lieutenant-colonel Erick Calatayud, chef du GT Ouest, les autorités municipales et de police, les médias se sont très rapidement présentés sur les lieux du sinistre.

Onze agents d’entretien, logés dans des wagons de Réseau Ferré de France stationnés à proximité du feu, sont incommodés par les fumées et pris en charge par le dispositif sanitaire composé de la VSAV Bocca et de la VLI Ouest.

La coupure de courant, permettant aux sauveteurs de travailler en sécurité, a causé des retards de trains d’une heure un quart à 3 heures (notamment sur la ligne Les Arcs - Vintimille et le TGV méditerranée) et mis une nouvelle fois les nerfs des usagers à rude épreuve.

Les opérations d’extinction et de déblai se sont prolongées jusqu’à 00h30 du fait du manque d’informations sur la coupure réelle des caténaires par les services de la SNCF. La logistique de cette intervention de longue durée a été assurée par le CID Pégomas.

La perception rapide de la situation de départ par le CTA Ouest, - malgré les informations initiales erronées du premier appel de secours-, le professionnalisme des personnels des différents CIS engagés du GT Ouest ont permis une action rapide et efficace sur le sinistre et limiter très favorablement l’ampleur des dégâts.

Incendie au Festival de la Plaisance de Cannes


Cliquez ici pour visiter la galerie photo

Cet incendie est venu s’ajouter à une activité opérationnelle relativement soutenue sur le GT Ouest puisque trois jours auparavant, c’était un navire de 35 mètres présenté au Festival de la Plaisance de Cannes qui avait nécessité l’intervention de plus d’une trentaine de sapeurs-pompiers pour venir à bout d’un incendie ayant généré d’importants dégâts sur l’ensemble de l’installation électrique du navire.

Et l’accident qui coûta la vie à un policier…

En fin de semaine, dans la nuit de vendredi à samedi, ce ne sont pas moins de 5 VSAV, 1 FSR, la VLI, le SMUR, le chef de groupe, le chef de colonne et le chef de site qui se sont rendus sur les lieux d’un dramatique accident dans lequel l’un de nos collègues de la police nationale a perdu la vie et un autre a été grièvement blessé. A l’origine de l’accident, un véhicule au sein duquel une jeune fille a également perdu la vie tandis que les deux autres passagers et le conducteur étaient sérieusement blessés. Un conducteur depuis mis en examen et écroué.

Avec le concours du lieutenant Laurent Pernin,

adjoint au chef de centre principal de Cannes-la-Bocca.

Les dernières actualités
20 mars 2019
Agression de sapeurs-pompiers : le Président Ginésy condamne un comportement intolérable
Ce jour, en fin de matinée, alors qu'elle intervenait pour porter secours à une personne blessée sur la voie publique à Nice Nord, une équipe de sapeurs-pompiers a dû se replier de son intervention pour se réfugier dans un endroit sûr. Un homme au volant d'un véhicule a voulu délibérément renverser les sapeurs-pompiers de la Compagnie Nice qui prodiguaient les soins nécessaires à la victime.
12 mars 2019
Examen professionnel de lieutenant de 2e classe : arrêté portant ouverture
L'arrêté portant ouverture d’un examen professionnel de lieutenant de 2e classe de sapeurs-pompiers professionnels au titre de l’année 2019 vient d'être publié.
1 mars 2019
Stage : De nouveaux spécialistes SAL 1 dans le département.
Au terme d'une présélection en janvier 2018 pour accéder au stage SAL 1, où les 60 candidats potentiels devaient se démarquer dans 3 domaines : la pratique, l'aptitude médicale et un entretien individuel, 16 sapeurs-pompiers professionnels ont intégré la préformation début février 2018. Cette préformation d'une durée de 5 jours a pu s'organiser sur le secteur de la caserne de la Tour Rouge où l'accueil fut à la hauteur des enjeux et des attentes de tous.