Coursegoules - Journée des sapeurs-pompiers du canton

Publié le 27 juillet 2012

A l’initiative du lieutenant Laurent Bovis, chef du Centre d’incendie et de secours de Coursegoules et de ses hommes, la trentaine de sapeurs-pompiers qui ont en charge la sécurité des biens et des personnes dans le chef- lieu de canton mais aussi à Gréolières-village, à Bezaudin, à Bouillon et dans deux hameaux, organisent le samedi 11 août une journée ouverte au public à partir de 10 heures.

Pour cette première, de nombreuses démonstrations auront lieu dans tout le village :

- utilisation d’un défibrillateur (DEA), mini-Anne, mannequin,
- local à fumée qui sera l’occasion de rappeler les précautions à prendre et la conduite à tenir en cas d’incendie,
- manœuvres,
- secours routier,
- démonstration d’un maitre-chien,
- et pour les plus jeunes, un mur d’escalade, le mini-parcours sapeur-pompier et l’utilisation d’une petite lance.

Les organisateurs ont tout prévu : restauration et buvette sur place avec une tombola dont le tirage aura lieu à 18 heures, juste avant l’apéritif d’honneur.

Une journée qui peut être l’occasion de découvrir ou redécouvrir le charme de ce village et de ses alentours mais aussi de susciter pourquoi pas de nouvelles vocations.

Les dernières actualités
30 mars 2023
Le Capitaine Jean-Baptiste Nicolino fête ses 100 ans !
Entré dans la famille des sapeurs-pompiers le 1/10/1950 à l'âge de 26 ans et parti en retraite le 25/3/1985, le capitaine Jean-Baptiste Nicolino profite d'une retraite bien méritée dans une maison de retraite grassoise, sa ville natale.
29 mars 2023
Les sapeurs-pompiers en manœuvre au musée
Le CIS Cannes Pastour a réalisé un exercice incendie au sein du musée des Explorations du monde, place de la Castre au Suquet à Cannes.
8 mars 2023
Chronique d'histoire : Pompiers et carnaval, une vieille histoire…
Les festivités du carnaval de Nice viennent de se terminer et s’il est un personnage local qui, chez nous, a un rapport particulier avec le feu c’est bien le roi du carnaval… publiquement incinéré annuellement. Alors… petit clin d’œil sur le passé… en commençant par une bataille de fleurs :