Inauguration du CIS de la Tour Rouge - Un moment privilégié partagé par tous

Publié le 04 juillet 2012

« Inaugurer un nouveau centre d’incendie et de secours est toujours un plaisir résultant de la volonté et de la pugnacité des acteurs impliqués (en l’occurrence le SDIS 06, le Conseil général, la Municipalité de Nice, Nice Métropole, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nice, l’Etat,) au service de la population des Alpes-Maritimes ». En ces premiers jours de la saison estivale, le colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps, ne pouvait que se réjouir de l’inauguration du CIS de la Tour Rouge, sur le port de Nice.

M. Bernard Khleynoff, Président de la CCI de Nice, s’est dit heureux de l’exemplarité que constituait la mutualisation de l’espace sur le port, cœur de la ville. La restructuration de la base de secours nautique est en la matière exemplaire. Cet outil était une nécessité soulignée par le député Rudy Salles, représentant Christian Estrosi, député maire de Nice et Président de Nice-Métropole.

En charge du tourisme, Rudy Salles rappela que le port était l’avenir de Nice avec ce nouveau centre et ses sapeurs-pompiers qui, en assurant la sécurité du littoral, participaient au rayonnement de la Côte d’Azur.

Quant à Eric Ciotti, député, Président du Conseil général et du SDIS 06, il rappela« que le CIS de la Tour Rouge était la base du Groupe d’Intervention Nautique, assurant la sécurité de plus de 33 kilomètres de côtes, du Cap d’Ail à l’aéroport de Nice et intervenant souvent au-delà de ce secteur.

Centre névralgique de la surveillance des baignades pour le groupement territorial sud dirigé par le lieutenant-colonel Olivier Riquier, ce centre sous l’autorité du capitaine Jean-Louis Génovèse, coordonne 10 postes de surveillance grâce à 27 sapeurs-pompiers par jour.

En 2011, 109 nageurs-sauveteurs (professionnels, volontaires ou saisonniers), sont intervenus à 3237 reprises, traitant 11 cas de noyade et sauvant 17 nageurs en difficultés.

Cette base au cœur du secours en mer-, dont l’histoire est faite de sauvetages mais aussi de drames-, nous l’avons voulue en janvier 2010 lorsque nous étions venus honorer les sapeurs-pompiers auteurs d’un sauvetage extraordinaire de deux promeneuses emportées par les vagues. Notre engagement et le pari des délais ont été respectés (300.000 d’investissements pour la CCI ; 700.000 euros pour le SDIS 06)

« Cette livraison de la base de secours en mer de la Tour Rouge constitue une étape supplémentaire de la remise à niveau des installations du groupement territorial Sud du SDIS 06.

Après la construction du nouveau CIS de Bon-Voyage (6,5 millions d’euros), la livraison du Centre de traitement de l’alerte de Nice Saint-Isidore (767000 euros) les aménagements de Nice Hancy et la reconstruction de la base nautique, un important programme de rénovation-réhabilitation se poursuit dans les centres de secours de Fodéré et de Magnan.

Nice Magan qui a fait l’objet de 1, 678 million d’euros depuis 2007, va bénéficier de travaux d’envergure menés en trois ans pour un montant de 6,147 millions d’euros.

Nice Fodéré, pour lequel 1,762 million de travaux ont été effectués depuis 2007, bénéficiera de trois phases de travaux entre 2013 et 2015 d’un montant supérieur à 4,5 millions d’euros

Plus de 10 millions d’euros d’investissements actés lors du Conseil d’administration de lundi.

Des propos de Raymond Floc’h, sous-préfet représentant Jean-Michel Drevet, on retiendra que depuis la loi du 5 juillet 1983 sur la sauvegarde de la vie humaine en mer et la prévention de la pollution marine, le sauvetage de la vie a toujours constitué une priorité pour l’Etat.

C’est donc au titre de l’Etat que le Sous-préfet a remercié l’ensemble des services qui concourent à la sécurité et à la protection de nos concitoyens en mer. « Les services du SDIS ont été particulièrement sollicités l’an passéavec 267 interventions de la Tour Rouge dont 95 dîtes de sauvetage et d’assistance : vous avez su y répondre grâce à votre professionnalisme, à votre esprit de coopération et à votre sens du service public. » :

Et le Sous-préfet de conclure son propos en soulignant que « compte-tenu de l’importance de la surface maritime qu’il vous revient de protéger à nos côtés, cette inauguration constitue un évènement pour toute la communauté de la mer. Soyez fiers de votre travail, de vos missions, de votre engagement ; soyez assurés de la reconnaissance de nos concitoyens et relevez avec enthousiasme et solidarité les défis toujours plus nombreux qui s’imposeront à vous, plus particulièrement en cette période estivale où la sécurité est une priorité pour nos services respectifs. »

Cliquez sur ce lien pour découvrir l’historique et la réalité du CIS.

Les dernières actualités
5 octobre 2022
#ParlonsHistoire_1970 : dramatique début octobre
Octobre 2020… Les drames de la tempête « Alex » s’abattaient sur nos Alpes-Maritimes. Impossible, dans ces temps difficiles, d’établir un parallèle historique avec les évènements vécus par les varois et les maralpins, cinquante années plus tôt. J’avais donc gardé en mémoire cette similitude de dates où le feu et non l’eau dévastait notre région occasionnant 11 morts dans le département voisin et meurtrissant profondément Mandelieu.
5 octobre 2022
Séminaire de la sous-direction territoriale
La sous-direction territoriale a organisé le 13 septembre dernier son séminaire de rentrée sur la commune de Roquefort les Pins.
20 septembre 2022
#ParlonsHistoire : Une histoire de 15 août… il y a 160 ans…
Les lignes de cette page d’histoire de mi-septembre nous ramènent loin…. A une époque où seulement depuis deux années, le fleuve Var n’était plus frontière et que le rattachement, en 1860, du Comté de Nice à la France venait de faire renaitre notre département des Alpes-Maritimes.