Catastrophe de Fukushima - Le commandant Henri Brot félicité par le Préfet Jean-Paul Kihl

Publié le 27 mai 2012

Conseiller technique de la zone Sud et du département des Alpes-Maritimes dans le domaine des risques radiologiques, le commandant Henri Brot a reçu du Préfet Jean-Paul Kihl, Directeur général de la sécurité et de la gestion des crises, une lettre de félicitations « pour s’être particulièrement distingué lors des opérations consécutives à la catastrophe nucléaire de Fukushima ». Des félicitations auxquelles s’est joint le colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps.

-Commandant, quel rôle fut le vôtre au lendemain de cette catastrophe ?

Dans le cadre de l’accident de Fukushima, j’ai été sollicité dès les premières heures par le Ministère de l’Intérieur, de l’Outre-Mer, des collectivités territoriales et de l’Immigration, au travers de la Mission d’Appui au Risque Nucléaire (MARN) afin de fournir des études techniques et réglementaires sur l’engagement sur le long terme de moyens spécialisés (cellule mobile d’intervention radiologique) sur le territoire japonais.

-Vous étiez donc en relation avec le détachement français.

Effectivement, j’ai assuré une veille événementielle et technique au profit de la zone Sud afin notamment de renseigner et d’appuyer l’action des Conseillers techniques départementaux des SDIS de la zone (SDIS13 et SDIS 84) engagés dans le détachement français qui a été envoyé sur place (points de situation, techniques, transmis journellement à l’Etat-major interministériel de la zone de défense et de sécurité et aux Conseillers techniques départementaux durant la phase d’engagement). Cette veille se poursuit toujours actuellement mais de façon plus « apaisée » ...

Formé à la Faculté des Sciences et Techniques de Saint Jérôme à Marseille (DEUG A) avec orientation vers la physique quantique et la chimie organique descriptive, le commandant Henri Brot est de ces officiers supérieurs discrets mais dont les qualifications font la force du SDIS 06. Son parcours est ainsi édifiant.

- Premiers stages dans le domaine des risques radiologiques en 1981 en qualité de SPV (équipier et chef d’équipe Radioactivité = équivalents du Rad 1 et du Rad 2).
- Rad 3 (Chef de CMIR) en 1987 au lendemain de Tchernobyl.
- Rad 4 (Conseiller Technique) en 1989.
- Formation au transport TMD classe 7 en 2005.
- Compétente reconnue en Radioprotection en 2009 (titre Ministère du Travail obligatoire pour la détention de sources radioactives au sein de l’Etablissement).

- Responsable de la Cellule Mobile d’intervention Radiologique du CSP Nice en 1992.
- Conseiller Technique Départemental en 2000 et responsable de la CMIR du SDIS 06.
- Conseiller Technique du Préfet de la Zone de Défense et de Sécurité Sud en 2008.

- Membre du groupe national de formateurs dans le domaine du Risque Radiologique depuis 1999. A participé à ce titre à l’élaboration du Guide National de Référence Risques Radiologiques.
- Formateur à l’ECASC de Valabre depuis 2000. Le SDIS 06 accueille depuis cette date le stage Rad 3.
- Formateur à l’ENSOSP depuis 2002.

- Responsable technique de l’Organisme Agréé de Contrôle en Radioprotection au sein de la CMIR 06 depuis 2006 (agrément de l’Autorité de Sûreté Nucléaire).

En parallèle, il a poursuivi la formation dans le domaine des Risques chimiques : * RCH 3 (Chef de Cellule Mobile d’Intervention Chimique) en 1988 et intégré dans l’équipe des formateurs du SDIS 06 jusqu’en 1992 (date de prise de fonction au sein de la CMIR du CSP Nice) * RCH 4 (Conseiller Technique) en 2003.

Les dernières actualités
21 novembre 2019
Cross Départemental. Plus de 330 participants se sont affrontés à Valbonne.
Convivialité… compétitivité… tel était l’état d’esprit de ce cross départemental.
15 novembre 2019
MARATHON des Alpes-Maritimes NICE-CANNES. Cohésion et performances au rendez-vous.
Le dimanche 03 novembre 2019 s’est tenu le Marathon Nice-Cannes. Une équipe de 34 sapeurs-pompiers a été inscrite à l’initiative du caporal Sébastien DEHEDIN du CSP Antibes.
7 novembre 2019
Le rapport d'orientations budgétaires 2020 de l’établissement.
Le 24 octobre 2019, le conseil d’administration du service départemental des Alpes-Maritimes, sous la présidence de M. Charles-Ange GINESY, a débattu des orientations budgétaires 2020 de l’établissement.