Disparition - Le lieutenant Jean-Marie Trastour, ancien chef du centre de Coursegoules

Publié le 11 mai 2012

Les 30 sapeurs-pompiers volontaires de Coursegoules sont en deuil après la disparition de M. Jean-Marie Trastour, chef du centre d’incendie et de secours jusqu’à la date de sa retraite le 17 août 2008.

Né en 1948 à Nice, célibataire, employé lorsqu’il était en activité à la Direction départementale de l’Equipement des Alpes-Maritimes, le lieutenant Trastour aura dirigé le centre pendant trente ans. De 1978 à 2008.

Très investi dans la vie de la commune, engagé en qualité de sapeur-pompier volontaire en juillet 1976, il avait été nommé adjudant lors de sa prise de fonction en qualité de chef de centre, major en 2004 et lieutenant quelques mois plus tard.

Celles et ceux qui l’auront connu appréciaient sa disponibilité, sa nature simple et réservée. Les obsèques de M. Jean-Marie Trastour seront célébrées mardi prochain 15 mai à 15 heures en l’église de la commune.

Le Président et l’ensemble des personnels du SDIS 06, au premier rang desquels le colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps, s’associent à la peine de la mère du défunt et de ses collègues.

Les dernières actualités
25 novembre 2022
Belle performance pour la section du SDIS06
Du 12 au 14 mai s’est déroulé le 15ème Championnat de France sapeurs-pompiers de golf sur les parcours de Beauvallon et de Sainte Maxime.
24 novembre 2022
Entraînement zonal NBRC-e : l’engagement des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes remarqué !
Dans le cadre de la mise en œuvre de la doctrine ORSEC, les acteurs publics et privés participent régulièrement à des exercices territoriaux de gestion de crise afin de répondre aux orientations stratégiques définies par les différents ministères compétents. À ce titre, les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes ont participé à un entraînement zonal réunissant près de 400 participants qui a eu lieu à Fréjus les 15 et 16 novembre dernier.
16 novembre 2022
#ParlonsHistoire_11 novembre – Devoir de mémoire
Parmi les près de 1 700 000 Morts français de la première guerre mondiale se trouvent certainement 25 à 30 000 sapeurs-pompiers. Les lignes d’aujourd’hui vont rendre hommage à sept d’entre eux...