Opérationnel - Une jument sauvée...les quatre fers en l’air !

Publié le 10 mai 2012

Il y a des destins peu ordinaires. Voici donc l’histoire vécue par « Zaza », le samedi 5 mai, veille de la « Sainte Prudence », sur la commune de Tourrette-Levens.

« Zaza » est une jument « Haflinger » de 600 kg à la luisante robe « Isabelle ». En cet après-midi de fin de semaine, elle promène sa cavalière dans une superbe prairie où l’herbe printanière si tendre aiguise son appétit.

Cliquez ici pour visiter la galerie photo.

Tout à coup, c’est la chute...

Caché par le vert manteau, un canal d’écoulement d’eaux pluviales coince la malheureuse bête entre ses parois abruptes et serrées.

La jeune cavalière, avec grand sang-froid, alerte les secours et dès cet instant, vont commencer à s’imbriquer les maillons de cette solide chaîne humaine qui conduiront à la délivrance de l’animal.

L’appel arrive au Centre de Traitement de l’Alerte de l’arrondissement de NICE qui engage les secours locaux coordonnés par l’Adjudant/Chef Thierry BAILET du C.I.S. TOURRETTE-LEVENS.

Parallèlement le C.O.D.I.S. envoie sur cette intervention le Groupe d’Intervention Animalier du C.I.S. BAR sur LOUP, le Vétérinaire-Commandant VIENET et demande le concours d’une équipe de Sauvetage-déblaiement que va coordonner le Capitaine Alain BERTOLO, conseiller technique de permanence.

Seize sapeurs-pompiers avec une dizaine de véhicules convergent vers les lieux et vont œuvrer pendant deux heures.

Une situation compliquée

Si à l’arrivée du premier détachement l’animal paniqué était encore assis, la bête épuisée est maintenant retournée et gît tristement dans une position qui met en péril sa survie à brève échéance.

De surcroit les parois de l’excavation, bétonnées de chaque côté, interdisent toute manœuvre rapide d’élargissement de la tranchée.

Une rapide concertation entre le Commandant des Opérations de secours, le Vétérinaire-Commandant et le Conseiller technique Sauvetage-déblaiement conduit à la prise d’une décision introduisant une technique peu orthodoxe : le dégagement d’urgence par suspension des 4 membres !

Tranquillisée par le Commandant Véronique VIENET juste avant son retournement, la bête est entravée au niveau des 4 pattes par les membres du groupe animalier pendant que l’équipe Sauvetage-déblaiement se prépare à installer une potence de levage, opération aggravée par les dernières pluies qui rendent le sol terreux bien meuble.

L’arrivée providentielle d’une tractopelle dont le propriétaire se met spontanément à la disposition des secours va faciliter l’opération d’extraction.

Débarrassé de son godet, le bras de la grue va être approché au plus près du trou et après une solide manœuvre d’élingage sur les quatre membres, l’animal endormi, soulevé précautionneusement, retrouve la terre ferme.

Il faut maintenant redresser la bête, et là encore, une manœuvre visant à l’installation d’un dispositif de suspension est envisagée.

« ZAZA » ne laisse pas le temps à ses sauveteurs d’implanter leur lourd matériel, une nouvelle injection de la part de notre vétérinaire et la voici qui se relève et broute... enfin... son herbe tendre.

Fruit d’une remarquable concertation

Une prise d’appel étoffée de la part du CTA, une anticipation efficace du CODIS, une concertation complète entre les différentes composantes du dispositif, ainsi que l’aide de quelques résidents de la commune permirent à la jeune cavalière, au propriétaire de la jument et aux nombreux membres du cercle hippique voisin de repartir souriants avec « ZAZA » repue... sous les yeux du Lieutenant ARDISSON, Chef de Centre et du Capitaine DELUNGO, Chef de colonne du Groupement Nord.

Les personnels des centres de CARROS, CONTES, NICE, TOURRETTE-LEVENS, le Groupe Animalier de BAR/LOUP, deux vétérinaires du SSSM et le Conseiller technique Sauvetage-Déblaiement menèrent à terme cette opération aussi spectaculaire que délicate.

Capitaine Alain BERTOLO
Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.