Nouveau centre de la Tour Rouge à Nice - Tout sera prêt pour la prochaine saison

Publié le 03 mai 2012

Le Service Départemental d’Incendie et de Secours des Alpes Maritimes (SDIS 06) a confié au Conseil général la restructuration de sa « base plongeurs » de la Tour Rouge, située sur le port de Nice.

Alors que les travaux avancent à grands pas, Eric Ciotti, Président du Conseil général et du SDIS 06, Christian Estrosi, maire de Nice et président de Nice Métropole, Bernard Kleynoff, président de la CCI de Nice, ont souhaité apprécier l’évolution de la construction de ce futur centre en présence - entre autre - du colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps, du lieutenant-colonel Olivier Riquier, chef du GT Sud et du capitaine Jean-Louis Genovese, chef de cette base.

Entre la construction du bâtiment et la rénovation d’un quai, un million d’euros aura été investi.

L’occasion pour les trois présidents de s’exprimer

Bernard Kleynoff, président de la CCI de Nice.

« Cet équipement est important pour la sécurité de tous. Il offrira par ailleurs des conditions de travail les plus acceptables possibles. Je me réjouis que la CCI de Nice ait été associée à hauteur de 300.000 euros à ce projet ».

Eric Ciotti, Président du Conseil général et du SDIS 06.

« A la veille de la saison estivale et des sollicitations dont seront l’objet les sapeurs-pompiers, je me réjouis d’être dans ce centre qui couvre toute la Côte. Base stratégique, la Tour Rouge méritait cette reconstruction pour laquelle j’avais pris un engagement en décembre 2010, lors de ma visite consécutive à un double sauvetage...Le calendrier aura été tenu et le nouveau centre sera opérationnel début juin ».

Saluant l’esprit de coopération dont auront fait preuve le Conseil général, le SDIS 06, la mairie de Nice et la Chambre de Commerce et d’Industrie, Eric Ciotti renouvela sa confiance au colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps, au lieutenant-colonel Olivier Riquier, chef du GT Sud et sa reconnaissance au capitaine Jean-Louis Genovese, responsable de cette base résultant de la volonté de tous de conjuguer moyens et objectifs.

Christian Estrosi, maire de Nice, Président de Nice-Métropole.

Député-maire de Nice et président de Nice Métropole, Christian Estrosi rappela sa responsabilité d’élu dans la zone des 300 mètres et se félicita de la construction d’un centre qui participera à l’accueil et au bien-être des visiteurs de la seconde ville de France la plus fréquentée après Paris. « Important dans le cadre de la restructuration du port, le centre de la Tour Rouge s’inscrit dans le programme de modernisation des casernes de Nice qui participe à hauteur de 22,6 millions d’euros au budget du SDIS 06 ».

Accueillis par le colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps, les initiateurs du projet avaient préalablement découvert les 300 mètres carrés du bâtiment situé sur le domaine public.

Un centre qui bénéficiera d’un quai restructuré et de locaux conçus en recherchant la meilleure réponse économique et fonctionnelle tout en exploitant au maximum l’espace disponible.

Le projet se décompose en plusieurs entités distinctes :

Les quais fixes qui accueillent la « base plongeurs » et le quai mobile, les embarcations d’intervention ;

Les lieux de vie, dans lesquels les plongeurs se retrouvent avant et après les interventions. Ce sont des espaces dans lesquels ils assurent en partie la garde ;

La zone hébergement, qui abrite deux groupes de deux chambres séparées (4 chambres en tout) par un cabinet de toilette commun ;

Les locaux techniques constituent un ensemble fonctionnel assurant la logistique indispensable à son fonctionnement : fluides, secours, etc...

Les locaux de stockage qui abritent l’ensemble des moyens d’intervention du centre, comprenant : le vestiaire feu, le vestiaire plongeurs, la logistique générale d’armement des embarcations et des plongeurs, la logistique médicale, etc.

Les divers éléments du programme ont été particulièrement travaillés afin de participer à la qualité du site portuaire et de la ville de Nice.

Les matériaux employés restent simples, durables dans le temps vis-à-vis de leur exposition aux contraintes marines.

Les accès sont traités de façon à recevoir la circulation appropriée.

Techniques générales

Enveloppe et menuiseries extérieures

La structure du bâtiment est réalisée en bois, avec un bardage extérieur en métal.

Toiture

Le toit a été isolé de façon à réduire les apports solaires directs en toiture, et limiter ainsi les puissances installées en rafraîchissement.

Chauffage/rafraîchissement

Les bâtiments bénéficient d’un système de rafraichissement et de chauffage avec une production centrale de type pompe à chaleur. Le bâtiment comprend également une production d’eau chaude solaire.

Montant de l’opération : 700000 €, pris en charge à 100% par le Conseil général.

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Nice aura elle investi 300000 € pour réaliser le confortement du quai destiné à recevoir le nouveau bâtiment.

Avec le personnel de garde

CIS depuis 2000

Le poste de secours « Tour Rouge » a été ouvert en 1971 sous forme d’un préfabriqué de type Algéco et placé tout d’abord en bout du bassin de la Tour Rouge.

Ce poste a été successivement déplacé pour revenir sur le site actuel, début 1981.

Enfin, les derniers grands travaux ont été effectués en 2000, pour la mise en place du Centre d’Incendie et de Secours ».

Depuis le 5 juin 2000, le C.I.S Tour-Rouge offre une permanence dans le secours aquatique, 24h/24, 365 jours/an, assurée par 4 personnels spécialisés renforcés durant la saison estivale par deux techniciens du secours en mer.

Le Centre d‘incendie Tour-Rouge est un des CIS du Groupement territorial Sud dirigé par le lieutenant-colonel Olivier Riquier.

Ce CIS, placé sous l’autorité du capitaine Jean-Louis Genovese, est la base du Groupe d’Intervention Nautique servi par une garde de 4 hommes, composée d’un sous-officier plongeur, d’un responsable de plongée et de 2 scaphandriers. Tous possédant la spécialité sauveteur côtier (SAV).

Cette permanence de 24h/24, assurée par des personnels spécialisés dans le domaine aquatique offre à la population un niveau de sécurité élevé.

- 10 agents SPP sont affectés à l’année au CIS Tour-Rouge.
- 7 agents du CIS Fodéré, 6 agents du CIS Magnan et 2 agents du CIS Hancy complètent l’effectif.

Tous les personnels sont scaphandriers, sauveteurs côtiers et titulaires au minimum du BNSSA.

267 interventions en 2011

Au cours de l’année 2011, le CIS Tour Rouge a réalisé267 interventions, dont 95 interventions pour sauvetages ou assistance de personne.

Reconnaissances 11

Sauvetage et assistance 95

Lutte contre l’incendie 6

Traitement des pollutions 13

Travaux subaquatiques d’urgence 6

Prompts secours 26

Sécurité des interventions en site aquatique 21

Sécurité sur atterrissage hélicoptère 56

Autres recherches et interventions diverses 33

Le Groupe d’Intervention Nautique a été engagé sur trois interventions à caractère particulier :

- Les inondations dans le GT Centre.
- Le sauvetage de 4 adolescents bloqués par les vagues.
- La recherche d’un homme disparu dans le fleuve Var.

Ces sapeurs-pompiers spécialisés du Centre d’incendie Tour Rouge assurent par ailleurs la sécurité de toutes les manifestations nautiques :
- Feux d’artifice
- Iron Man
- Bain de Noël
- Bain de Carnaval
- Bataille des fleurs aquatiques
- Largage de parachutistes
- Fête du Port
- Sécurité des Canadairs lors des écopages

Doté de vecteurs projetables sur l’ensemble du département

Pour mener à bien ses missions le CIS Tour-Rouge est servi par différents vecteurs :

- Vecteur terrestre : 1 VPL

- Vecteurs nautiques : 1 vedette rapide, 1 barge aluminium, 2 pneumatiques

L’ensemble de ces moyens peut être immédiatement engagé sur la totalité des zones du département pour une intervention subaquatique et de surface.

Centre névralgique de la surveillance des baignades

La surveillance estivale des baigneurs est articulée autour de 10 postes de surveillance et d’un centre d’intervention et de secours, soit pour le GT Sud 27 sapeurs-pompiers/jour.

En 2011, 109 nageurs-sauveteurs sapeurs-pompiers professionnels, volontaires ou saisonniers ont participé à cette surveillance qui s’est traduite par 3237 interventions.

Les dernières actualités
20 mars 2019
Partenariat Epitech / SDIS 06
Le SDIS signe une convention avec des étudiants de l'Epitech
20 mars 2019
Agression de sapeurs-pompiers : le Président Ginésy condamne un comportement intolérable
Ce jour, en fin de matinée, alors qu'elle intervenait pour porter secours à une personne blessée sur la voie publique à Nice Nord, une équipe de sapeurs-pompiers a dû se replier de son intervention pour se réfugier dans un endroit sûr. Un homme au volant d'un véhicule a voulu délibérément renverser les sapeurs-pompiers de la Compagnie Nice qui prodiguaient les soins nécessaires à la victime.