Opérationnel - Neuf hectares partent en fumée à Castellar

Publié le 30 avril 2012

Un feu de broussailles et d’arbustes aura mobilisé d’importants moyens terrestres et aériens à partir de samedi en milieu d’après-midi au lieu-dit la piste de Saint-Bernard sur la commune de Castellar. Une zone difficile d’accès qui aura justifié le recours à deux trackers et à deux canadairs CL 415 venus de la base de Marignane, tandis que l’autre flanc de la montagne et la tête du feu étaient traités par plusieurs établissements en jalonnements à partir des GIFF (groupes d’interventions feux de forêts).

Près de soixante-dix sapeurs-pompiers des Groupements territoriaux Est, Nord, Sud et Centre auront conjugué leurs efforts au sol sous la responsabilité du capitaine Pierre Chevrier, commandant des opérations de secours

Cliquez ici pour visiter la galerie photo.

Un travail pénible qui porta ses fruits puisqu’aucune reprise ne fut enregistrée pendant la nuit de samedi à dimanche. La pluie fine dominicale fut d’ailleurs la bienvenue pour venir à bout de cet incendie qui aura détruit 9 hectares de végétation.

Près de soixante-dix sapeurs-pompiers des Groupements territoriaux Est, Nord, Sud et Centre auront conjugué leurs efforts au sol sous la responsabilité du capitaine Pierre Chevrier, commandant des opérations de secours, tandis que 14 largages
- dont dix par canadairs- se seront avérés nécessaires au plus fort du sinistre.

Les deux trackers faisaient « le plein » sur le pélicandrome de Cannes

Dès samedi à 18 heures, le feu était fixé ; les opérations de noyage de souches incandescentes ont été effectuées le lendemain par les sapeurs-pompiers de Menton sous les ordres du major Carsena, permettant ainsi de pouvoir déclarer le feu éteint.

Les canadairs se sont ravitaillés au large de Monaco

Parallèlement, à la demande de l’autorité judiciaire, « la cellule pluridisciplinaire de recherches des causes et circonstances des feux de forêts » composée du capitaine Alain Bertolo et de deux techniciens de l’identification criminelle de la gendarmerie nationale, a travaillé plusieurs heures sur le terrain pour déterminer l’origine de cet incendie. L’enquête est en cours.

Les dernières actualités
5 octobre 2022
#ParlonsHistoire_1970 : dramatique début octobre
Octobre 2020… Les drames de la tempête « Alex » s’abattaient sur nos Alpes-Maritimes. Impossible, dans ces temps difficiles, d’établir un parallèle historique avec les évènements vécus par les varois et les maralpins, cinquante années plus tôt. J’avais donc gardé en mémoire cette similitude de dates où le feu et non l’eau dévastait notre région occasionnant 11 morts dans le département voisin et meurtrissant profondément Mandelieu.
5 octobre 2022
Séminaire de la sous-direction territoriale
La sous-direction territoriale a organisé le 13 septembre dernier son séminaire de rentrée sur la commune de Roquefort les Pins.
20 septembre 2022
#ParlonsHistoire : Une histoire de 15 août… il y a 160 ans…
Les lignes de cette page d’histoire de mi-septembre nous ramènent loin…. A une époque où seulement depuis deux années, le fleuve Var n’était plus frontière et que le rattachement, en 1860, du Comté de Nice à la France venait de faire renaitre notre département des Alpes-Maritimes.