SPAI - Retour d’Argentine et prochaine mission au Paraguay

Publié le 26 avril 2012

Les années se suivent et se ressemblent pour l’association SPAI. A peine rentrés d’Argentine, ses membres préparent déjà une nouvelle mission au Paraguay.

Une mission passée et une future opération relatées par Frédéric Ronzier de l’association présidée par l’adjudant-chef José Tumméo.

« Le 23 février voit la fin de notre 37ème mission qui s’est dérouléeexclusivement en Argentine, dans deux villes éloignées de plus de 1500 km l’une de l’autre.

Une parenthèse pour préciser que nous ne choisissons pas les lieux de nos missions. Dans la majeure partie des cas, nous sommes contactés via internet ou par l’intermédiaire de français vivant à l’étranger pour solliciter notre coopération. La chronologie de l’organisation des missions se fait alors en fonction des véhicules disponibles, du temps nécessaire à leur réparation et de la disponibilité de nos hôtes...

Cliquez ici pour visiter la galerie photo.

Bénévoles et non rémunérés

Cette année, pour cette double mission, nous avons préparé et envoyé deux véhicules :
- un CCF pour la ville de Lujan de Cuyo, située dans la banlieue de Mendoza, afin de lutter efficacement contre les feux de forêts,
- un DATT (dévidoir automobile tout terrain) afin de pouvoir, grâce à deux kilomètres de tuyaux et trois moto pompes à son bord, amener de l’eau au plus prés du feu, destiné à la ville de Junin de los Andes qui se trouve au nord de la Patagonie.

Nous démarrons notre première semaine à Lujan avec plus de 30h de retard en raison de problèmes techniques à l’aéroport !

Le plan de formation que nous avons prévu comporte deuxthèmes :
- deux jours sur les accidents thermiques et les techniques d’extinction appropriées,
- puis deux jours sur les feux de forêts. Sans compter la maintenance et la réparation mécanique du matériel envoyé l’année passée et l’entretien du CCF de cette année, assurées par Loïc.

Une seule ombre au tableau mais de taille : pour la première fois, les véhicules ne sont pas encore sur place. Bien arrivés par fret, ils sont restés bloqués en douanes à Buenos Aires. Les autorités locales n’ont pu les sortir à temps.

Mais la devise de l’association n’est-elle pas entre autre l’adaptation ? Sapeur-pompier est un métier de réaction et d’initiative, ce que nous avons encore une fois démontré !

Il nous a suffi d’un dévidoir de LDT démonté, de deux sacs de voyage pour improviser un CCF avec ses deux claies de portage...

Dans le même temps, une formation GMP sera dispensée pour compléter la mission de secours en ravinsdéjà réalisée en 2011. Cordes guides, tyroliennes et PRM sont au programme de ces quatre jours. Pourquoi 4 jours ?

Parce que tous les pompiers argentins sont volontaires et bénévoles et ne perçoivent aucune rémunération pour accomplir leur mission et assouvir leur passion. Ils ont pris des congés non payés pour assister à la formation, ce qui justifie une transmission des savoirs dans les meilleures conditions et sans perte de temps.

Sous les cendres d’un volcan en éruption

Nous nous rendons ensuite à Junin, où feux urbains et feux de forêts se succèdent. En parallèle, nous avons mis sur pied une formation GMP pour la ville de Villa la Angustura. Cette ville est depuis un an environ recouverte des cendres du volcan chilien qui ne cesse son éruption. C’est dans un paysage lunaire que José rencontre tous les responsables de la caserne. Raison pour laquelle la formation a lieu à Junin.

Mais l’absence des véhicules nous imposera donc un retour en 2013 dans ces deux villes. Il nous est inconcevable d’apporter un véhicule sans la formation adaptée. La qualité du travail qu’ils réaliseront avec, ainsi que la durée de vie du véhicule, en dépendent directement.

De plus, nous réaliserons sur Lujan une formation de secours en eaux vives (GIS) car on déplore de nombreux accidents et noyades dans les canaux d’irrigation qui traversent la ville.

Enfin, nous ferons le maximum pour apporter une échelle aérienne à Mendoza qui en est dépourvue, alors que l’on dénombre plus de 2 millions d’habitants.

Voilà résumée cette mission. Vous qui nous lisez, soyez certains qu’un réel échange se produit lors de ces missions. Nous leur apportons des matériels et des techniques. Eux nous prodiguent tous les jours de grandes leçons de vie qui valent bien des stages de management......Nous rentrons encore une fois comblés pour avoir vécu des moments forts avec la certitude que les feux s’éteignent avec des techniques et du matériel certes, mais surtout avec le cœur et le don de soi.

Pour tous ceux qui veulent en savoir plus, n’hésitez pas à consulter www.spai.eu.com

Dès une mission terminée, nous regardons vers la prochaine.....

En juin, nous nous rendrons au Paraguay, pour deux petites semaines.

Pour l’heure, nous mettons toute notre énergie pour terminer les deux véhicules que nous y enverrons.

Nous irons dans la ville de San Lorenzo, vaste cite dortoir de la capitale Asunción.

Suite à la demande des pompiers locaux, nous avons décidé d’envoyer une échelle de 30 m et un FPT SR (fourgon mixte incendie et secours routier). Cette mission sera une première pour deux raisons :
- c’est un pays que nous allons découvrir.
- ensuite, nous n’avons jamais eu l’occasion d’offrir une échelle, engin charismatique de notre profession qui nécessitera un apprentissage pointu pour la manœuvrer en toute sécurité.

Ces deux véhicules ont pris la mer du le Havre le 21 mars pour une traversée d’un mois.

Notre petite association continue son chemin. Avec elle, nous grandissons dans nos têtes et nos cœurs un peu plus chaque jour. »

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.