Bilan 2011 - Evaluation qualitative des activités du SSSM

Publié le 02 avril 2012

Comme chaque année, sous l’autorité du colonel Jacques Barberis, médecin chef, le SSSM a établi son rapport d’activités. Celui de 2011 ne déroge pas à la règle. Il a été pensé et rédigé selon des procédures d’évaluation qualitative fixées à partir des critères de la Haute Autorité en Santé.

Un bilan qui, en 25 pages, retrace l’activité du service et tous les éléments cherchant à mettre en œuvre une gouvernance alliant efficacité et efficience.

Ainsi 2011 a-elle-vu conforter l’évaluation des pratiques professionnelles de la mission de Médicalisation du Secours à Personnes.

Le registre prospectif département des Arrêts cardio respiratoires

Le Registre prospectif départemental de prise en charge de l’arrêt cardiaque pré hospitalier

Mis en place depuis 4 ans et fort d’un développement commun de deux ans avec le Pôle Urgences SAMU, SMUR du CHU de Nice et l’étroite collaboration des Services d’Urgences SMUR des Centres Hospitaliers d’Antibes Juan-les-Pins, Cannes et Grasse, ce Registre constitue une référence départementale pour l’évaluation des pratiques professionnelles médicales, saluée lors de sa présentation devant ses pairs au Congrès « Secours Santé 2011 » à Nice Acropolis.

Cette année, la base de données a été enrichie de 900 patients, portant à plus de 1700 la cohorte étudiée.

Cette continuité d’action permet ainsi de disposer d’un suivi reproductible des indicateurs mis en place.

Point remarquable pour 2011, ces indicateurs témoignent de l’adaptation des pratiques médicales au nouveau référentiel international de prise en charge de l’arrêt cardiaque, et conforte la pertinence de l’outil pour le Développement Professionnel Continu des personnels de santé, en lien avec les actions de formations médicales continues.

La prise en charge de la douleur par les MSP ayant fait l’objet d’une action d’Evaluation des Pratiques Professionnelles

L’action d’EPP « Prise en charge de la douleur par les médecins sapeurs-pompiers habilités aux gardes opérationnelles du SSSM »

Cette action concerne l’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) dans le domaine de la prise en charge médicale de la douleur d’origine traumatique.

Débutée au 1er Janvier 2010, cette EPP s’est déroulée en plusieurs phases, suivant la méthodologie recommandée par l’HAS :

· Une première enquête de pratique, rétrospective, avec la lecture et l’analyse de 368 dossiers médicaux informatisés (base informatique OMEGA)

· Une soirée de formation avec présentation des dernières recommandations nationales (Recommandations Formalisées d’Experts) sur la prise en charge de la douleur en pré hospitalier, animée par les experts hospitalo-universitaires du CHU de Nice.

· Un second volet d’étude, incluant l’analyse de 395 dossiers médicaux

· Une analyse comparative des résultats des 2 volets d’étude

20 médecins sapeurs-pompiers professionnels et volontaires se sont inscrits dans cette démarche, qui se verra présentée, pour validation, auprès de l’Organisme Agréé EPP de la Faculté de Médecine de Nice le 13 Mars 2012.

Les conclusions révélant la capacité d’évolution des pratiques professionnelles médicales au regard et en accord avec les nouvelles Recommandations Formalisées d’Experts, il semble désormais pertinent d’uniformiser la stratégie de prise en charge et de décliner ces RFE (recommandations formalisées d’experts) en recommandations médicales de service, en collaboration avec les universitaires du CHU de Nice.

La participation au Registre de Sédation Procédurale piloté par le CHU de Nice

Dans le prolongement de son action d’EPP sur la prise en charge de la douleur et toujours animé par sa volonté de travail en partenariat avec les experts hospitalo-universitaires, le SSSM s’est associé à ce registre prospectif, avec pour objectif l’étude des pratiques professionnelles médicales sur une technique ciblée de sédation/analgésie.

Le partenariat avec le Centre de Simulation de la Faculté de Médecine de Nice

Le partenariat avec le Centre de Simulation de la Faculté de Médecine de Nice

Technique de formation et d’évaluation désormais incontournable, le travail sur simulateur pour les personnels du SSSM fait l’objet d’un développement en partenariat avec le Centre de Simulation de la Faculté de Médecine de Nice.

En 2011, et pour la 2e année consécutive, cette technique a bénéficié aux 79 infirmiers habilités « PISU » dans le cadre de leur évaluation annuelle, évaluation d’autant plus importante que l’année 2011 a constitué un temps fort pour les PISU avec la révision et l’actualisation des 19 protocoles, conformément aux référentiels médicaux et en lien avec un Comité d’Experts Médicaux Hospitalo-universitaires.

Cette démarche qualité a été particulièrement saluée dans les conclusions du rapport d’évaluation périodique du SDIS du 07 avril 2011, réalisé par l’Inspection de la DSCGC :

« En ce qui concerne le SSSM du SDIS06, ce qui est remarquable est l’intégration d’une véritable démarche qualité qui s’est associée à la montée en puissance des moyens et ceci en parfaite harmonie avec les autres acteurs de l’Aide Médicale Urgente du département.

Cette démarche concerne aussi bien le soutien sanitaire opérationnel, la santé au travail que la logistique sanitaire. »

Les dernières actualités
15 novembre 2019
MARATHON des Alpes-Maritimes NICE-CANNES. Cohésion et performances au rendez-vous.
Le dimanche 03 novembre 2019 s’est tenu le Marathon Nice-Cannes. Une équipe de 34 sapeurs-pompiers a été inscrite à l’initiative du caporal Sébastien DEHEDIN du CSP Antibes.
7 novembre 2019
Le rapport d'orientations budgétaires 2020 de l’établissement.
Le 24 octobre 2019, le conseil d’administration du service départemental des Alpes-Maritimes, sous la présidence de M. Charles-Ange GINESY, a débattu des orientations budgétaires 2020 de l’établissement.
5 novembre 2019
DECRET. La représentation des PATS en CATSIS et CASDIS.
Le décret n° 2019-1121 du 31 octobre 2019 relatif à la représentation des personnels administratifs, techniques et spécialisés au sein des commissions administratives et techniques des services d'incendie et de secours est paru au journal officiel.