G20 - Le médecin chef Jacques Barberis : une première et un évènement fédérateur.

Publié le 22 novembre 2011

Après le colonel Alain Jardinet et le lieutenant colonel Olivier Riquier, le colonel Jacques Barberis, médecin chef du 3SM et directeur des secours médicaux pendant le G20, tire le bilan du sommet pour son service.

Le colonel Jacques Barberis avec une partie de son équipe.

- Colonel, quels moyens avez-vous déployés pour cet évènement planétaire ?

Nous avions 60 équipes médicales sur le terrain (médecin plus infirmier) dont vingt issues du seul SSSM du SDIS 06, les autres venant de renforts extra départementaux.

Nous fûmes présents :
- sur le poste médical avancé (PMA) installé aux côtés du Palais des Festivals de Cannes.
- dans les trois PMA de réserve positionnés dans les trois centres de regroupements des moyens (CRM)
- sur la base d’hélicoptères de la sécurité civile de Cannes-Mandelieu
- à travers une chaîne de commandement spécifique.
- au PCO (poste de commandement opérationnel), au PC G20, au CODIS G20 pour suivre l’ensemble des évènements prévus ou imprévus.
- avec la cellule médicale NRBCE (et ses trois chaînes de décontamination), conseillère technique du directeur des services médicaux.

Le tout en parfaite harmonie avec nos collègues du SAMU 06.

- Avez-vous vécu une première en terme d’organisation médicale ?

Effectivement. Si par le passé nous avons été impliqués dans des sommets importants, la dimension du G20,avec sa couverture, fut une première, un véritable projet fédérateur du service en terme d’organisation et d’investissement. L’ensemble des personnels y a participé.

- La présence et le rôle du 3SM ont largement dépassé les limites du Palais des Festivals pour couvrir l’ensemble du département. Quels furent-ils ?

Au-delà de Cannes, nous avons couvert :
- les manifestations alter mondialistes de Nice et du Cap d’Ail.
- le parcours entre l’aéroport de Nice et la Croisette.
- accompagné certaines délégations sensibles lors des cortèges. En particulier les déplacements du président Barack Obama. A noter l’entente parfaite entre notre service et les services médicaux de la Maison Blanche qui s’est concrétisée au terme du G20 par l’échange de badges et de pin’s...

- Quels enseignements tirez-vous de cette expérience à la dimension hors norme ?

J’en vois principalement trois :

- En premier lieu, la parfaite collaboration entre les différentes composantes du SDIS 06, grâce au remarquable travail préparatoire du lieutenant-colonel Olivier Riquier et de ses équipes qui ont su nous associer à tous les moments du projet.

- Secondement, je relève l’excellente entente avec les services du SAMU 06 et avec nos homologues venus en renfort.

- Enfin, le tout a permis de mettre en exergue la capacité d’adaptation et de réactivité du 3SM qui pendant le G20, a couvert et assuré également ses missions quotidiennes sur l’ensemble du département en armant trois VLM, trois VLI, l’hélicoptère Dragon 06, le tout coordonné par l’infirmier CODIS.

Le G20 fut pour notre service de santé un défi. Nous l’avons tous relevé et j’en félicite tous les personnels du SSSM.

Les dernières actualités
21 novembre 2019
Cross Départemental. Plus de 330 participants se sont affrontés à Valbonne.
Convivialité… compétitivité… tel était l’état d’esprit de ce cross départemental.
15 novembre 2019
MARATHON des Alpes-Maritimes NICE-CANNES. Cohésion et performances au rendez-vous.
Le dimanche 03 novembre 2019 s’est tenu le Marathon Nice-Cannes. Une équipe de 34 sapeurs-pompiers a été inscrite à l’initiative du caporal Sébastien DEHEDIN du CSP Antibes.
7 novembre 2019
Le rapport d'orientations budgétaires 2020 de l’établissement.
Le 24 octobre 2019, le conseil d’administration du service départemental des Alpes-Maritimes, sous la présidence de M. Charles-Ange GINESY, a débattu des orientations budgétaires 2020 de l’établissement.