Opérationnel - Comment prévenir les agressions de sapeurs-pompiers.

Publié le 03 janvier 2011

Six pompiers du centre de Bon Voyage -GT Sud- qui intervenaient sur un feu de poubelles il y a quelques jours à Nice ont été agressés à l’aide d’un engin explosif lancé par des individus cagoulés ; des faits qui ont suscité la condamnation immédiate de M. Eric Ciotti, député, président du Conseil général et du SDIS 06.

L’agression a eu lieu peu après 22H00 dans le quartier Louis Braille, dans l’est de la ville, a précisé le préfet des Alpes-Maritimes, Francis Lamy, lors d’une conférence de presse. Elle serait le fait « d’une dizaine de fauteurs de trouble, ayant l’apparence de jeunes mineurs », a-t-il ajouté.

Des projectiles et un engin explosif, dont la nature exacte reste à définir, ont été lancés à proximité du camion des sapeurs-pompiers qui, choqués et victimes de lésions auditives pas encore caractérisées", ont été admis à l’hôpital pour examen.

Quatre d’entre eux ont une interruption temporaire de travail de huit jours, a précisé Eric Ciotti, lors de la même conférence de presse.

En sa qualité de Président du Conseil d’administration du Service départemental d’incendie et de secours, Eric Ciotti a dénoncé la "gravité des faits (...) émanant de personnes masquées peu courageuses". "Ce sont des faits qui auraient pu tuer, il y a eu un souffle important. Ca s’assimile à un traquenard car un feu de poubelles a été mis en place vraisemblablement pour attirer les pompiers", a-t-il estimé. "Face à cette montée de violence, il faut répondre avec toujours plus de fermeté", a-t-il ajouté. M. Ciotti a porté plainte jeudi, au nom du Sdis 06, auprès du procureur de la République.

Christian Estrosi, député-maire, a lui aussi insisté sur « l’exemplarité de la peine » à appliquer. "Ça ne peut pas rester sans suite. ».

Le préfet a indiqué que des mesures avaient été prises pour « sécuriser le quartier, avec un dispositif plus important rassemblant des effectifs de la brigade anti criminalité (BAC), une brigade spécialisée de terrain et une unité canine légère ». M. Lamy a néanmoins souligné la baisse de 25% en 2010 des agressions visant les pompiers en intervention dans le département : 25 cas à ce jour, contre 33 pour toute l’année 2009.

« Ce genre d’agressions se passent toujours en période fêtes, ce sont des actes isolés », a confirmé Georges Rospert, l’un des pompiers agressés, en marge de la conférence de presse. « Mais toutes les missions dans des quartiers un peu sensibles devraient être faites en collaboration avec les forces de police ou de gendarmerie pour qu’on puisse faire notre métier sans souci », a-t-il plaidé.

Les dernières actualités
22 août 2019
Histoire : 23 et 24 août 1969...journées de cendres maralpines
Les 23 et 24 août 1969, notre département vivait deux journées dantesques aux nombreux incendies de forêt.

23 août 2019... Pour le cinquantenaire de ces journées "rouges", le capitaine Alain Bertolo nous invite à remonter le fil du temps à la découverte de sa 46ème chronique historique sur les pompiers des Alpes-Maritimes :
30 juillet 2019
Rallye Raid Solitaire - Le Capitaine Laurent BOVIS et Anne POINSOT au départ !
Le 8ème rallye des Pionnier's de l'Histoire aura lieu du 13 au 19 octobre 2019.
26 juillet 2019
Le SDIS 06 invité à la 4ème édition des Assises nationales des risques naturels à Montpellier.
Les assises nationales des risques naturels ont réuni l’ensemble des acteurs de la prévention les 25 et 26 mars 2019. Cette 4ème édition a pour thème : « L’adaptation des territoires pour une société plus résiliente ».