Monoxyde de carbone - Augmentation de 130% du nombre de signalements.

Publié le 05 janvier 2011

Selon le dernier bulletin de surveillance de l’Institut de veille sanitaire publié il y a quelques jours, le nombre de signalements d’épisodes d’intoxication au monoxyde de carbone déclaré est supérieur de 130% en comparaison de l’année précédente et pour une période équivalente.

Les conditions météorologiques de grand froid sont vraisemblablement responsables de cette augmentation. En France et depuis le début de décembre, un épisode d’intoxication collective de 28 personnes au CO est survenu dans une église en raison d’un chauffage par panneaux radiants. Quatre décès accidentels -dont trois à domicile et un dans un garage impliquant un véhicule- ont été également recensés. 

Depuis le 1er septembre 2010,

- 887 personnes ont été exposées au CO.
- 245 ont été hospitalisées.
- 15 victimes n’ont pas survécu.

Au cours de la première quinzaine de décembre, 265 personnes ont été exposées au CO parmi lesquelles 68 ont été hospitalisées.

Du 1er octobre au 31 décembre 2010, les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes sont intervenus 60 fois pour des intoxications (141 interventions sur l’ensemble de l’année).

Chaque année en France, 5.000 personnes sont victimes d’une intoxication due au monoxyde de carbone. Une centaine de personnes en décède alors que cette intoxication survient souvent lorsqu’on pratique des gestes simples de la vie quotidienne telle la mise en route du chauffage ou de l’eau chaude. Elle peut se présenter sous une forme aiguë et nécessite alors une prise en charge d’urgence, ou sous une forme chronique, beaucoup plus difficile à repérer.

Malgré des campagnes de prévention régulières, plus des trois quarts des Français équipés d’appareil de chauffage à combustion ne sont pas conscients d’avoir à leur domicile des appareils susceptibles d’émettre du CO. D’où les derniers appels à la vigilance émis par la Direction générale de la Santé.

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.