Prévention - Formation conjointe SDIS 06 et Police nationale

Publié le 06 janvier 2011

Quelques heures après l’agression dont ont été victimes six sapeurs-pompiers de Bon Voyage dans la nuit du 29 au 30 décembre, Eric Ciotti, député, président du Conseil général et du SDIS 06, a présenté les avancées du Conseil local Sécurité Prévention et Délinquance, projet porté devant l’Assemblée nationale par Christian Estrosi le 27 mars 2007...et mis en application par ...Christian Estrosi, député-maire de Nice, au lendemain de son élection. Une première dans le département, sinon en France. Ce qui conduit le Ministre à ne pas regretter « d’avoir eu raison trop tôt ».

De gauche à droite, Patrick Chaudet, directeur départemental de la sécurité publique, Francis Lamy, Préfet, Eric Ciotti, Député, Président du Conseil général et du SDIS 06, Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, le colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps

Ce bilan étape a été développé en présence de Francis Lamy, préfet, du contrôleur général Patrick Chaudet, directeur départemental de la Sécurité publique et du colonel Patrick Bauthéac, directeur et chef de Corps du SDIS 06. En effet, comme se plut à le rappeler Eric Ciotti, le Service départemental d’Incendie et de Secours est depuis septembre 2009 un acteur important de la mise en œuvre du CLSPD de la ville de Nice, ce dont se réjouit Christian Estrosi qui n’a pas jamais oublié avoir présidé un Service départemental pour lequel il ne manque jamais de rappeler « ses sentiments d’estime et de reconnaissance ».

Plainte pour violences aggravées.

Pour Eric Ciotti, « les agressions envers les forces publiques et les incendies volontaires sur la voie publique sont une donnée inquiétante de l’actualité des incivilités fréquemment commises et dont la terminologie est fort mal choisie : l’attaque des six sapeurs-pompiers de Bon Voyage était ainsi plus que cela : un acte inqualifiable, une attaque délibérée pour blesser ou tuer. Ce qui a motivé ma décision de déposer plainte pour « violences aggravées sur des agents chargés d’une mission de service public ».

Dès 2005, un dispositif étoffé a été mis en place pour prévenir ces incivilités voire ces agressions commises à l’encontre de sapeurs-pompiers en intervention dans les quartiers réputés difficiles de nos cités azuréennes.

Ce dispositif s’est traduit :

- par la mise en place de procédures opérationnelles spécifiques intégrées dans le Schéma Départemental Analyse et de Couverture des Risques (SDACR) récemment approuvé,

- par le recensement de l’identification des actes d’incivilité et l’établissement de statistiques,

- par la formation des sapeurs-pompiers aux techniques propres d’intervention dans les quartiers sensibles,

- par l’engagement et le suivi de poursuites judiciaires systématiques,

- par la mise en œuvre d’une politique de prévention des agressions en sensibilisant les jeunes sur le rôle des hommes du secours, de concert avec l’Éducation nationale

S’il convient d’interpréter les chiffres avec prudence, on notera :

- qu’en 2005, 46 actes d’incivilité ont été recensés,

- en 2009 : 33.

En 2010, nuit de la Saint-Sylvestre comprise, un total de 26 agressions contre les sapeurs-pompiers a été comptabilisé.

Il y a donc une baisse effective du nombre d’agressions ; mais elles restent trop nombreuses.

Deux ateliers de travail

Face à ce phénomène récurrent, le Préfet des Alpes-Maritimes et le Président du Conseil d’Administration du SDIS 06 ont décidé de renforcer leur collaboration en développant la formation conjointe de pompiers et de Policiers nationaux. Cela dans le cadre des travaux du Conseil Local Sécurité Prévention et Délinquance (CLSPD) de la ville de Nice dont le SDIS est devenu acteur. Depuis septembre 2009, il a été sollicité afin de participer en tant que partenaire à deux groupes de travail :

Le premier concerne l’amélioration de la prise en charge des Sans Domiciles Stables (SDS). Il a déjà permis

- l’élaboration d’une "fiche interservices de signalement à caractère social" des SDS et d’une manière plus générale, de personnes en état de précarité.

C’est un plus pour les sapeurs-pompiers, bien souvent engagés sur des assistances à personnes qui ne nécessitent en aucune façon une prise en compte en milieu hospitalier, mais qui pourraient bénéficier des actions des services sociaux ou d’associations œuvrant dans ce domaine.

Dans cet esprit, le 115/Samu Social est le point de recueil de ces signalements et se charge du dispatching vers les services concernés.

- il permettra prochainement l’établissement de procédures d’hospitalisation exceptionnelles et de prise en compte de l’ivresse manifeste sur la voie publique.

Le deuxième groupe de travail concerne le renforcement de la lutte contre les incendies volontaires.

Trois réunions ont permis des avancées sur les points suivants :

- Confirmation des dispositions préventives et prévisionnelles "type Violence Urbaine" pour les secteurs géographiques à risques (suppression du combustible potentiel, ramassage précoce des ordures, enlèvement véhicules épaves, etc.).

- Adaptation des dispositifs et procédures Opérationnelles

- Amélioration de la connaissance des secteurs abritant des squats.

- Amélioration de la coordination interservices par une meilleure connaissance de l’organisation, des missions et procédures opérationnelles de la Police nationale et des sapeurs-pompiers.

Concrètement, le SDIS 06 a organisé au 2ème semestre 2010, quatre séances d’accueil et de présentation des Sapeurs-pompiers pour 40 fonctionnaires de la Police nationale de Nice.

Parallèlement, la direction départementale de la Sécurité publique a organisé deux séances d’accueil et présentation de son organisation à Nice pour 20 cadres du Groupement Sud.

La poursuite de ces actions est prévue au cours du 1er semestre 2011.

Des échanges lors des premières séances, il se dégage des pistes d’améliorations sur :

- la transmission synthétique des remontées d’infos factuelles des Sapeurs-pompiers vers la Police Nationale.

- la conservation des "scènes de crimes".

- les délais d’intervention des forces de l’ordre sur les interventions Sapeurs-pompiers.

- l’identification du responsable police nationale sur des opérations importantes.

- l’intérêt de protocoles d’interventions communs pour certains types d’opération : Feu d’habitation, Alerte à la Bombe, GIPN.

Les dispositions opérationnelles établies pour le 31 décembre dernier ont également bénéficié de cette coopération confirmée tout au long de l’année écoulée.

Renforcement de l’action pénale.

Le Préfet des Alpes-Maritimes et le Président du Conseil d’Administration du SDIS ont donc décidé de renouveler et d’accélérer ce processus de formation. A la satisfaction de Christian Estrosi qui qualifia l’initiative d’heureuse, manifesta son soutien appuyé à Eric Ciotti, revendiqua l’embauche de cent policiers municipaux en deux ans...« car sans vouloir un instant se substituer à l’autorité exclusive du Préfet en matière de maintien de l’ordre, la sécurité publique est l’affaire de tous ». Et le député maire de Nice de rappeler que la mise en place de 650 caméras avait permis la résolution de 300 flagrants délits et le « soulagement d’autant de victimes », que 80 squats avaient été fermés en 2010, que 1900 épaves avaient disparu de l’agglomération niçoise, que les casse autos installées sans autorisation dans la vallée du Var étaient en cours d’éradication etc., etc. Autant de mesures qui collectivement, participent à l’amélioration des conditions de travail des dépositaires de l’autorité de l’Etat.

Reste que, et comme l’a souligné le Président Ciotti, « au-delà de ces formations, la solution aux nombreux actes d’incivilités auxquels sont confrontés les pompiers et les forces de l’ordre passe aussi par un renforcement de l’action pénale à l’encontre des délinquants qui mettent en jeu la vie de nos concitoyens et celles des forces de sécurité qui agissent tous les jours avec abnégation ».

Les dernières actualités
16 novembre 2018
GT Ouest. Nos sapeurs-pompiers ont du talent… Maéva LANIER, championne de skate board !
Le SDIS 06 compte parmi ses agents de nombreux sportifs talentueux qui fréquemment se hissent sur les plus hautes marches des podiums… Maéva LANIER, 22 ans, sapeur-pompier volontaire au CIS Mougins, infirmière diplômée d’état à l’hôpital d’Antibes et licenciée à la fédération française de skateboard depuis de nombreuses années, est l’une de ces brillantes athlètes. Elle a le sourire des sportives qui gagnent et détient déjà un éloquent palmarès…
15 novembre 2018
Solidarité. La Musique des sapeurs-pompiers de Nice soutient la Fondation Lenval…
Le samedi 24 novembre 2018, dès 19 heures, la Musique des sapeurs-pompiers de Nice donnera, à l’Opéra de Nice, un grand concert caritatif au profit de la Fondation LENVAL qui célèbre son 130ème anniversaire.
14 novembre 2018
Etat-Major. Trois officiers mis à l’honneur par le Contrôleur Général René DIES…
Le jeudi 8 novembre 2018, à l’issue du Conseil d’Etat-Major et en présence de ses membres, le Contrôleur général René DIES, Directeur départemental du SDIS 06, a mis à l'honneur trois officiers des groupements fonctionnels Prévention et Alerte lors d’une remise de diplômes.