Transports scolaires - Journée de sensibilisation pour 210 collégiens du Rouret.

Publié le 17 janvier 2011

Le 14 septembre 2006, sur la commune de Vence, les élèves Assistants sécurité IPCS (information préventive aux comportements qui sauvent) évacuaient avec sang froid l’ensemble des collégiens d’un bus scolaire prêt à basculer en contre bas de la chaussée avant l’arrivée des secours. Le coût épargné par cette catastrophe évitée a été estimé à 10.140.000 euros par la Direction de la Sécurité et de la Circulation Routière (DSCR). Dans le même registre, le 9 décembre 2009 en Seine et Marne, des élèves Assistants sécurité participaient à la mise en sécurité de 17 élèves d’un bus scolaire après une sortie de route...

Le 9 décembre 2009 en Seine et Marne, des élèves Assistants sécurité participaient à la mise en sécurité de 17 élèves d’un bus scolaire après une sortie de route.

Ce ne sont là que deux exemples de la nécessité de l’information préventive dont ont bénéficié 3490 adolescents du département au cours de la seule année 2010 (28.000 depuis l’an 2000). Dans cet esprit, le Conseil général, en partenariat avec les sociétés de transports scolaires, le SDIS 06 et la Gendarmerie, sensibilise effectivement et régulièrement les collégiens à leur propre sécurité dans les transports qui leur sont dédiés.

Ainsi en ce début d’année, au collège du « Pré des Roures » du Rouret, une journée d’action « sécurité et éducation à la citoyenneté dans les transports scolaires » a été menée conjointement par Mme Elisabeth Charenton, Principal du collège et M. Jean-Luc Chazerand son adjoint, le Conseil Général des Alpes-Maritimes et la société ENVIBUS. Une initiative faisant suite à des problèmes rencontrés sur certaines des lignes desservant cet établissement (retards dans les rotations, mauvais comportements des élèves lors des déplacements, insultes etc.)

Dans un premier temps, cette journée de formation fut animée par les gendarmes de la Brigade de la Prévention de la Délinquance Juvénile et par des contrôleurs de la société de transports scolaires. Objectif : rappeler aux élèves des sept classes de sixième leurs droits et devoirs, les règles de comportement individuel, collectif, sécuritaire mais aussi... le montants des amendes en cas de dégradations, insultes ou du non port de la ceinture de sécurité.

A l’évidence, les enfants ont particulièrement apprécié « cette récréation citoyenne », formation simple, claire et concise. Un constat partagé par M. Claude Serra, sous-préfet de Grasse, venu lui aussi sensibiliser les jeunes sur le rôle de chacun... dont celui des chauffeurs trop souvent pris à parti.

La seconde partie fut réservée aux sapeurs pompiers -du service information préventive et citoyenneté- pendant laquelle 210 collégiens -sous l’autorité de l’adjudant-chef Monique Messian et des majors Alain Prost et François Tévérini (E.R)- ont appris à bien se comporter à chaque étape des transports : dans l’attente du bus, à la montée, lors de son déplacement, à la descente mais aussi lors d’un accident pour évacuer le véhicule le plus rapidement et efficacement possible.

A l’évidence, les enfants ont particulièrement apprécié « cette récréation citoyenne », formation simple, claire et concise. Un constat partagé par M. Claude Serra, sous-préfet de Grasse, venu lui aussi sensibiliser les jeunes sur le rôle de chacun... dont celui des chauffeurs trop souvent pris à parti.

MM. Gérald Lombardo, maire du Rouret, Patrick Villevieille, responsable des transports du Conseil général secondé par Mme Marie-Josée Jérôme, les gendarmes responsables de la compagnie de Grasse et de la brigade de Roquefort les Pins ainsi que des parents d’élèves, étaient présents. Ces derniers se sont réjouis de la pertinence de cette opération qui, grâce aussi à l’instauration d’un dialogue entre tous, a permis de désamorcer un conflit latent. Présents aussi, le lieutenant colonel Frédéric Castagnola, chef du GF évaluation communication et le lieutenant Jean-Marc Rocca, chef du service information préventive et citoyenneté.

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.