Santé - Virus A (H1N1), l’épidémie progresse.

Publié le 19 janvier 2011

Seules cinq régions de France métropolitaine, à savoir l’Aquitaine, le Limousin, l’Auvergne, le Languedoc-Roussillon et la Lorraine, sont peu touchées par l’épidémie de grippe qui progresse toujours sur le territoire français.

Selon le dernier bulletin de surveillance du réseau des Groupes Régionaux d’Observation de la Grippe (GROG), publié mercredi 12 janvier, le virus respiratoire syncytial, à l’origine de la bronchiolite du nourrisson, est également resté actif au cours de la semaine du 3 au 9 janvier derniers.

Toujours selon les GROG, le virus A (H1N1) 2009 est devenu le virus dominant. Ainsi, le virus B ne représente plus qu’un tiers des virus grippaux isolés.

Dans ce contexte, la mission hygiène et sécurité du groupement fonctionnel Ressources humaines rappelle les recommandations à suivre.

Mouchage, éternuements, toux

Respecter ces règles d’hygiène précises :

Se couvrir la bouche quand on tousse, avec un mouchoir à usage unique ;

Se couvrir le nez et la bouche lorsqu’on éternue, avec un mouchoir à usage unique ;

Se laver les mains après avoir toussé, éternué.

Se munir de mouchoirs en papier à usage unique en permanence.

Se laver les mains fréquemment.

Lavage des mains

Il faut se laver les mains à l’eau et au savon ou, à défaut, se les désinfecter avec une solution hydro alcoolique le plus souvent possible et notamment à certains moments essentiels :

Avant de préparer les repas et après avoir cuisiné ;

Avant de manger ;

Avant de nourrir les enfants ;

Après s’être mouché, avoir toussé ou éternué ou craché ;

Chaque fois qu’on rentre au domicile ;

Après avoir utilisé les transports collectifs ;

Après avoir rendu visite à une personne malade ou avoir eu un contact proche avec le matériel qu’elle utilise ou ses effets personnels ;

Avant de mettre ou d’enlever ses verres de contact.

Après être allé aux toilettes ;

Après avoir changé une couche ou aidé un enfant à aller aux toilettes ;

Après avoir touché un animal ou ramassé ses excréments ;

Après avoir manipulé des ordures ;

A chaque fois que les mains sont sales.

Eviter de serrer les mains.
Se laver les mains très souvent.

Nettoyage des objets

Tout autour de nous, les objets et surfaces peuvent être salis par la toux et les postillons de personnes grippées. Le nettoyage des objets et surfaces constitue un moyen efficace de lutte contre la contamination.

Nettoyer scrupuleusement les objets pour éviter d’être contaminé s’ils ont été touchés par une personne malade.

Chacun doit disposer à domicile de ses propres affaires de toilette.

Lorsque quelqu’un tombe malade, le nettoyage doit être encore plus rigoureux.

Eviter les contacts physiques

Dès les premiers symptômes, une personne est contagieuse.

Ces précautions peuvent paraître difficiles et contraignantes, mais il faut se rappeler qu’elles seront temporaires et qu’elles pourront sauver des vies.

Les dernières actualités
7 décembre 2022
C’était il y a quarante ans…
Conditions météorologiques largement clémentes pour notre mois de novembre 2022… Il n’en fut pas de même, il y a quarante années…
25 novembre 2022
Belle performance pour la section du SDIS06
Du 12 au 14 mai s’est déroulé le 15ème Championnat de France sapeurs-pompiers de golf sur les parcours de Beauvallon et de Sainte Maxime.
24 novembre 2022
Entraînement zonal NBRC-e : l’engagement des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes remarqué !
Dans le cadre de la mise en œuvre de la doctrine ORSEC, les acteurs publics et privés participent régulièrement à des exercices territoriaux de gestion de crise afin de répondre aux orientations stratégiques définies par les différents ministères compétents. À ce titre, les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes ont participé à un entraînement zonal réunissant près de 400 participants qui a eu lieu à Fréjus les 15 et 16 novembre dernier.