GT Nord - Valberg : un centre de haute qualité environnementale.

Publié le 27 janvier 2011

Inauguré samedi par Eric Ciotti, Député, Président du Conseil général et du SDIS 06, Christophe Marot, Sous-préfet « Montagne », Charles Ange Ginésy, maire de Péone Valberg, 1er vice-président de l’Assemblée départementale, le colonel Patrick Bauthéac, directeur et chef du Corps départemental (intranet du 24.01.10), le Centre d’incendie et de Secours de Valberg est l’un des 22 casernements de sapeurs-pompiers du Groupement Territorial Nord dirigé par le lieutenant colonel Maurice Galey.

Lors du dévoilement de la plaque.

Placé sous l’autorité de l’adjudant Julien Grimot, sapeur-pompier volontaire, il compte 20 personnes : trois sous-officiers, huit caporaux et neuf sapeurs.

Chaque jour, quatre sapeurs-pompiers assurent la garde et disposent d’un parc de cinq véhicules opérationnels :

- un véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV)

- un camion citerne feu de forêt (CCF)

- un fourgon pompe tonne léger hors route (FPTLHR)

- un véhicule léger hors route (VLHR)

- un véhicule léger route (VLR)

Ayant effectué 204 interventions en 2009 (237 interventions au 1er décembre 2010), il est confronté aux risques relatifs :

- aux accidents de sports liés à la haute montagne, avalanches, éboulements, mouvements de terrains

- aux interventions dans les Etablissements recevant du public (restaurants, hôtels, refuges, centres de vacances, classes de neige, écoles, etc....) en tenant compte de l’augmentation de l’effectif de la population en saison de ski

- aux accidents de circulation sur un réseau routier difficile, très fréquenté l’hiver.

Le centre de secours de Valberg se situe chemin de Rouya, à proximité du centre de la station. Le terrain, cédé par la commune au SDIS 06, a fait l’objet de terrassements généraux importants et de travaux de confortement afin de constituer l’assiette définitive de la construction.

Parti architectural

Le parti architectural retenu s’inspire des constructions du canton.

Situé à proximité du cœur de la station, le centre devait à la fois s’intégrer, malgré sa taille, par une architecture rurale s’inscrivant dans les grands paysages de montagne, et conserver une échelle humaine pour ses usagers et utilisateurs.

La volumétrie générale, les pentes de toitures, les matériaux d’enveloppe (couverture, enduits, bardeaux de façade, volets bois, ossature bois des auvents) participent dès lors à l’identité de la construction dans son environnement.

Objectifs Haute Qualité Environnementale (H.Q.E.)

Dans le cadre de la politique H.Q.E. que le SDIS 06 s’est fixée dans la réalisation de ses projets, et en raison de sa situation en zone de montagne, il était nécessaire, pour rendre le projet économique en terme d’exploitation, de choisir des matériaux capables d’assurer une bonne inertie thermique :

- brique monomur de 30 cm d’épaisseur, constituant une structure répondant aux sollicitations sismiques d’un bâtiment de classe D,

- toiture de type SAPISOL constituée d’un isolant de 200 mm en sandwich entre deux planches de bois de 27 mm,

- charpentes bois en lamellé collé,

- menuiseries extérieures double vitrage à gaz inerte de type argon,

- production d’eau chaude sanitaire par ballon thermodynamique, puisant les calories sur l’air ambiant,

- ventilation double flux : récupération des calories sur l’air extrait et réchauffage par batterie électrique en cas de besoin,

- chauffage au sol électrique basse température, avec régulation par volume et mode de conduite générale de la régulation en période de non occupation,

- récupération des eaux pluviales pour lavage des véhicules.

Les couvertures sont réalisées en tôles zinc, avec arrêts de neige, conformément aux constructions locales.

Concernant les objectifs énergétiques globaux, les normes appliquées lors du dépôt du permis de construire imposaient une performance énergétique maximale de 281 KwhEP/m²/an, le bâtiment se situe à 219 ; concernant les émissions de gaz à effet de serre, l’émission est de 8 kgeqCO2/m²/an, ce qui place particulièrement bien ce bâtiment dans l’échelle de mesure, ce projet se situant à 1707 mètres d’altitude.

Le chantier a démarré en mai 2009 et livré en novembre 2010, avec une interruption de quatre mois durant la période hivernale qui a été difficile.

Le bâtiment est constitué de deux entités distinctes :

- le bâtiment destiné à l’administration, aux lieux de vie et à l’hébergement d’une part,

- la remise d’autre part.

L’ensemble du projet développe une surface de 801 m², répartie de la façon suivante :

- RDC

- Administration, Csat, lieux de vie, vestiaires : 207 m²

- 3 Remises engins d’intervention, 1 remise V.S.A.V. et local décontamination, locaux annexes : 250 m²

- ETAGE 1

- Hébergement : 8 chambres, groupées par deux autour d’une cabine de douche, locaux techniques et dégagements : 172 m²

- COMBLES

- En raison des pentes des toitures, une surface de 172 m² a pu être exploitée mais constitue un espace dans lequel une salle d’agrès peut être aménagée.

Coût de la construction.

L’autorisation de programme était de 2070000 € T.T.C.

Le coût d’objectif était de 1800000 € TTC décomposé de la manière suivante :

Branchements eau potable/EDF : 19000 € TTC

Bureau de contrôle : 12800 € TTC

C.S.P.S. : 6500 € TTC

Travaux : 1762000 € TTC.

Constitution des équipes de conception et des entreprises

Maîtrise d’œuvreet bureau d’études :

GROUPEMENT FONCTIONNEL PATRIMOINE IMMOBILIER (Francis Bernard)

Bureau de contrôle :

SOCOTEC

Agence des Alpes Maritimes

Coordonnateur sécurité et protection de la santé :

R2B - BTP

ENTREPRISES :

Marchéde travaux : Entreprise générale.

S.A.R.L. Entreprise PRATICO -

Sous traitants :

Charpentes - toitures

VAL TOITURES

Electricité - courants faibles :

SARL JEAN Frédéric

Plomberie - ventilation

A.S.T.

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.