Opérationnel - Huit centres mobilisés pour un violent incendie à Saint-Laurent du Var.

Publié le 05 février 2011

Un violent incendie (probablement le plus dévastateur enregistré depuis le début de l’année dans le département), s’est déclaré hier vendredi en fin de matinée dans la résidence « le Tanit », rue Emile Dechame à Saint-Laurent du Var, à quelques dizaines de mètres de la sortie de l’autoroute dans le sens Antibes Nice.

Au total, et au plus fort de l’intervention, le PC du GT Centre installé à proximité du sinistre, a compté 54 hommes et 17 véhicules de secours placés sous l’autorité du capitaine Emmanuel Lathière.

Cliquez ici pour visiter la galerie photo.

Il était aux environs de 11 heures quand, pour une raison encore inexpliquée, le feu a pris dans l’appartement occupé par une dame d’un certain âge au second étage de l’immeuble en comptant quatre. En quelques instants, ce logement traversant est devenue la proie des flammes dont la locatrice a pu être secourue, gravement blessée, avant d’être dirigée sur l’hôpital Saint-Roch de Nice par l’une des deux équipes du SSSM sur place (médecins, infirmiers, chauffeurs).

Alors que les flammes attaquaient les étages supérieurs et menaçaient les appartements adjacents, douze personnes étaient évacuées dont six étaient mises en sécurité par le biais de l’une des deux EPA venues de Cagnes-sur-Mer et de Carros.

Au total, et au plus fort de l’intervention, le PC du GT Centre installé à proximité du sinistre, a compté 54 hommes et 17 véhicules de secours placés sous l’autorité du capitaine Emmanuel Lathière.

Venus de Cagnes, de Carros, de Vence, de Bon Voyage, de Saint Isidore, de Roquefort-les-Pins, d’Antibes et de Biot, les sapeurs-pompiers n’auront pas eu la tâche facile malgré la mise en œuvre d’une grosse lance et de trois petites dont une dirigée depuis une échelle pivotante automatique.

Présent sur les lieux en qualité de chef du groupement Centre, le lieutenant colonel Michel Conti n’a pu que constater la parfaite organisation des secours et du sauvetage des occupants de l’immeuble, même si les dégâts sont considérables.

D’ailleurs, il n’était pas exclu hier soir, que l’ensemble des propriétaires ou locataires soit relogé par les services de la municipalité, dont le premier adjoint, en l’absence du maire en réunion à Marseille, s’est rendu sur les lieux.

Les dernières actualités
21 février 2024
Devoir de mémoire : Hommage au sapeur David Anguille
Devoir de mémoire
7 février 2024
Chronique d'histoire : Pompe-France de VALPARAISO - histoires d’hier et d’aujourd’hui au cœur du feu
- Valparaiso, CHILI, février 2024 : plus de 150 morts dans les feux de forêts et péri-urbains de Valparaiso.
29 janvier 2024
Cérémonie de remise de casques - 45ème FI
Vendredi 26 janvier dernier, les 22 recrues de la 45ème formation initiale ont clôturé avec fierté leur parcours pour devenir sapeur-pompier professionnel.