Centre de Fontan - Jean Martinez promu Major.

Publié le 22 février 2011

En l’honneur de l’adjudant-chef Jean Martinez, promu major, une cérémonie s’est déroulée au début de ce mois à la mairie de Fontan.

Responsable du centre d’incendie et de secours de la commune, Jean-Martinez a reçu ses nouveaux galons du Colonel Patrick Bauthéac, Directeur et chef de Corps du SDIS 06 en présence de MM. Philippe Oudot, maire de la commune, Gilbert Mari, Conseiller général, Paul Silici, maire de Saorge, Jean Stagno, représentant Jean-Claude Guibal, député maire de Menton.
Présents aussi le lieutenant Erick Calatayud, chef du groupement territoriale Est (344 agents) dont dépend ce centre, de nombreux sapeurs-pompiers du groupement et habitants du canton venus témoigner leur estime à « cet enfant du pays », sapeur-pompier volontaire depuis 24 ans.
Un quart de siècle au cours duquel le nouveau major a gravi les différents échelons de la hiérarchie, le conduisant, dès 1992, à prendre la responsabilité de ce centre.
Apprécié pour sa rigueur et ses qualités managériales, homme généreux et d’écoute, toujours attentif au sort de ses concitoyens, le major Jean Martinez a, lors de cette remise de galons, reçu un hommage unanime qui n’a pu que réjouir ses nombreux amis.
Comme l’ont fait le Colonel Patrick Bauthéac et le lieutenant colonel Erick Calatyud, le personnel du SDIS lui adresse en ces circonstances heureuses ses vives félicitations.

NB.
Avec ceux de Sospel, de Breil, de la Brigue et de Tende, le centre d’incendie et de secours de Fontan est l’un des 5 centres du groupement territorial Est dont Menton est le centre de secours principal.
Disposant de cinq véhicules, il compte dans ses rangs un officier chef de centre, quatre sous-officiers, 16 caporaux et sapeurs soit un effectif total de 21 personnes.

Les dernières actualités
5 octobre 2022
#ParlonsHistoire_1970 : dramatique début octobre
Octobre 2020… Les drames de la tempête « Alex » s’abattaient sur nos Alpes-Maritimes. Impossible, dans ces temps difficiles, d’établir un parallèle historique avec les évènements vécus par les varois et les maralpins, cinquante années plus tôt. J’avais donc gardé en mémoire cette similitude de dates où le feu et non l’eau dévastait notre région occasionnant 11 morts dans le département voisin et meurtrissant profondément Mandelieu.
5 octobre 2022
Séminaire de la sous-direction territoriale
La sous-direction territoriale a organisé le 13 septembre dernier son séminaire de rentrée sur la commune de Roquefort les Pins.
20 septembre 2022
#ParlonsHistoire : Une histoire de 15 août… il y a 160 ans…
Les lignes de cette page d’histoire de mi-septembre nous ramènent loin…. A une époque où seulement depuis deux années, le fleuve Var n’était plus frontière et que le rattachement, en 1860, du Comté de Nice à la France venait de faire renaitre notre département des Alpes-Maritimes.