Opérationnel - Mobilisés pour la fête des Citrons de Menton.

Publié le 24 février 2011

Depuis le 18 février et jusqu’au 9 mars, se déroule à Menton la 78ème fête du citron. L’occasion, comme chaque année, de célébrer ce « fruit d’or », emblème de la cité.

78ème fête du citron.

Jusqu’à 30 sapeurs-pompiers et dix engins du groupement Est dirigé par le lieutenant colonel Erick Calatayud peuvent être mobilisés -en particulier les dimanches- pour assurer la sécurité de cette manifestation rythmée par quelques temps forts :

- durant trois semaines, les visiteurs peuvent ainsi contempler une exposition d’agrumes inspirée du thème « des grandes civilisations ».

Les jardins Bioves, situés au coeur de la ville, sont pour l’occasion transformés en parc d’exposition permanent.

- simultanément et pendant la même période, le Palais de l’Europe -majestueux édifice du 19 éme siècle longeant les jardins Biovés-, offre sur plusieurs niveaux une exposition d’orchidées, un salon des métiers d’antan ainsi que des produits et spécialités du pays mentonnais.

- quant aux corsi composés de chars habillés d’agrumes, ils ont lieu chaque dimanche après midi et les jeudis en soirée.

Pendant le corso.

Cette année comme à l’habitude, des milliers de visiteurs ont déjà et envahiront encore la ville, en particulier à l’occasion des « corsi ».

Dés les premières heures de la journée, des centaines de bus et voitures affluent vers le cœur de la cité, imposant une organisation adaptée des secours.

Ainsi, des moyens sont postés au centre ville pour défendre avec célérité la zone littorale du secteur d’intervention du CIS Menton.

- un premier détachement composé d’un FPTL (fourgon pompe tonne léger) et d’un VSAV (véhicule de secours et d’assistance aux victimes) est positionné place Saint Roch pour assurer tous les premiers départs en direction de la vieille ville, des quartiers de la mairie et de Garavan.

- un second, identique, basé sur la place d’Arme, couvre Menton Ouest et la commune de Roquebrune Cap Martin.

- Une EPAS (échelle pivotante automatique séquentielle) et un GCA (grande capacité d’attaque) complètent le dispositif, l’une s’intégrant à tout départ pour feu urbain, le second prêtant main forte pour tout incendie de bus.

Prépositionnement des moyens en centre ville.

A cela s’ajoute l’activation d’un PCC (poste de commandement de colonne) mis à la disposition d’un officier de représentation coordonnant :

- d’une part l’engagement des moyens de secours urbains implantés en ville,
- d’autre part l’interface avec le dispositif préventif de sécurité des corsi composé de 40 secouristes de la Croix Rouge.

Les dernières actualités
7 décembre 2022
C’était il y a quarante ans…
Conditions météorologiques largement clémentes pour notre mois de novembre 2022… Il n’en fut pas de même, il y a quarante années…
25 novembre 2022
Belle performance pour la section du SDIS06
Du 12 au 14 mai s’est déroulé le 15ème Championnat de France sapeurs-pompiers de golf sur les parcours de Beauvallon et de Sainte Maxime.
24 novembre 2022
Entraînement zonal NBRC-e : l’engagement des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes remarqué !
Dans le cadre de la mise en œuvre de la doctrine ORSEC, les acteurs publics et privés participent régulièrement à des exercices territoriaux de gestion de crise afin de répondre aux orientations stratégiques définies par les différents ministères compétents. À ce titre, les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes ont participé à un entraînement zonal réunissant près de 400 participants qui a eu lieu à Fréjus les 15 et 16 novembre dernier.