Formation initiale - Ils sont 25 à vouloir intégrer le SDIS 06

Publié le 28 février 2011

Accueilli par le colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps, entouré des lieutenants-colonels Philippe Iemmi, chef du groupement fonctionnel formation, Michel Conti, chef du groupement territorial centre et de l’ensemble de l’Etat-major, Eric Ciotti, Député, Président du Conseil général et du SDIS 06, a tenu à s’adresser il y a quelques jours aux 25 sapeurs-pompiers actuellement en stage à Cagnes-sur-Mer jusqu’au 24 juin prochain.

25 jeunes ayant réussi le concours national de sapeur-pompier professionnel et qui ambitionnent d’intégrer le SDIS 06 au terme de 22 semaines d’une formation initiale d’application particulièrement exigeante.

L’occasion d’évoquer le métier, le SDIS 06 à travers ses hommes, ses missions et les moyens qui lui sont alloués.

Comme l’a souligné le Colonel Patrick Bauthéac, cette visite du Président du SDIS 06 à des stagiaires en formation initiale constituait une « première » dont auront bénéficié ces jeunes de cette 35ème promotion. En l’occurrence :

AST Romain

BAZAN Olivier

BOUERI Nicolas

BRANDEIS David

CAVALIER Gabriel

COTTE Nicolas

DAVID Thibaud

DI LUISA Luigi

DOTTAIN Vincent

GUILLOCHON Arnaud

KACZMAREK Mathieu

KLETKE Philippe

LUDWINSKI Jérôme

MELIS Thibaud

MONTET Nicolas

MORRA Benoît

OLIVETTI Sébastien

PAPALIA Rémi

POMMEROL Florian

RAFFAELLI Romain

RICHARD Michael

ROBINI Fabien

ROCAUD Kevin

ROKO Anthony

VILLEGAS Hugo

L’adjudant chef Jean-François Biancheri dirige l’équipe de formateurs.

Des stagiaires encadrés par une équipe pédagogique composée de 7 sous-officiers et caporaux de sapeurs-pompiers professionnels issus des groupements territoriaux et du groupement fonctionnel formation :

L’adjudant-chef Jean-François BIANCHERI (GF formation)

Le Sergent Nicolas BRIAND (GT Sud, CIS Fodéré)

Le Sergent Thierry ESTIVANT (GT Sud, CIS Magnan)

Le Sergent Renaud CARRE (GT Est, CIS Menton)

Le Sergent Cyrille TARLET (GT Ouest, CIS La Bocca)

Le Sergent Cédric SMORTO (GT Ouest, CIS Mougins)

Le Caporal-chef Robert HEJTMANEK (GT Centre, CIS Cagnes-sur-Mer

Avec à ses côtés Louis Nègre, Maire de Cagnes-sur-Mer et Sénateur, Gérard Manfredi, Conseiller général, premier vice-président du SDIS, José Bandecchi, Conseillère générale, Eric Ciotti rappela aux vingt-cinq stagiaires qu’ils avaient été choisis sur des bases d’évaluations très pertinentes, parmi 150 postulants.

22 semaines d’un travail intensif.

« Vous avez donc déjà franchi deux haies d’obstacles physiques et intellectuels qui exigent de beaucoup travailler et d’une motivation exceptionnelle...Il vous faudra réussir les évaluations avant d’intégrer le SDIS 06 que j’ai l’honneur de présider. Ces 22 semaines de stage sont essentielles, même pour certains d’entre vous, sapeurs-pompiers volontaires. Elles vous conduiront à asseoir votre savoir et vos connaissances.
« La très belle aventure qui est devant vous a un prix : « celui de l’exigence, de la confrontation aux difficultés inhérents à l’exercice d’un métier à hauts risques, celui d’une vocation qui ne supporte ni l’erreur, ni la faute.

Votre succès demain témoignera de la force de votre engagement. Il traduira aussi la confiance que le Colonel Patrick Bauthéac et moi-même avons placé en vous, pour vous avoir choisi. »

M. Eric Ciotti pris le temps de saluer un à un stagiaires et formateurs.

Etre digne de la confiance de la population.

Et le Président Eric Ciotti de rappeler que dans la chaîne de l’action publique, le service d’incendie et de secours tient un rôle particulièrement éminent parce que sa vocation est de répondre en toutes circonstances, 24h sur 24h, 365 jours l’an, aux situations de détresse qui frappent nos populations. A juste titre, il bénéficie de leur estime et de leur confiance.

« De cette estime et de cette confiance, vous devez en être digne :

par le respect de votre uniforme car il symbolise les valeurs d’entraide et de solidarité qui fondent le pacte républicain,

par le respect du principe hiérarchique sur lequel repose l’efficacité même des missions de secours et la sécurité aussi de ceux qui les assurent,

par le respect de la souffrance des gens et de leur désarroi lorsqu’ils font appel aux sapeurs-pompiers ;

par le respect de la cohésion de la communauté des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires et des personnels administratifs, techniques et spécialisés qui les soutiennent dans leurs missions, et des responsabilités et des rôles qui sont respectivement les leurs.

Le sens du devoir, l’esprit civique forment le socle de votre engagement d’aujourd’hui. Ils doivent l’être demain dans l’exercice de votre métier ».

Des avancées sociales exceptionnelles.

Parce que les missions de secours et de lutte contre les incendies exposent les sapeurs-pompiers à de nombreux risques et à des situations périlleuses, la dangerosité du métier d’ailleurs est reconnue par la loi.

Le statut qui régit carrières, rémunérations, conditions de travail, tiennent compte de cette spécificité.

Dans ces domaines d’ailleurs des progrès considérables ont été accomplis ces dernières années et particulièrement au sein du S.D.I.S 06.

Depuis la départementalisation, -en dix ans précisément-, les dépenses de personnel sont passées de 48,53 M€ à 85,7 M€ soit une progression de 76,57%.

Par le nombre de ses personnels, 1.295 SPP, 1.827 SPV, 498 PATS, par leur répartition géographique dans 75 casernements, par l’importance de son parc de véhicules, de ses moyens de communication et de transmission, par son patrimoine bâtimentaire qui représente 100.000 m², par son budget de 160 M€ en 2011, par l’intensité de son activité opérationnelle, le SDIS 06 est une grande entreprise.

Le président Ciotti lors de son allocution.

311 interventions par jour.

Avec 113.871 interventions en 2010 (soit une progression de 28,7 % par rapport à 2000), il est le SDIS de France le plus sollicité : 311 interventions pour jour l’année dernière pour 115 en moyenne nationale et 240 pour les SDIS de 1ère catégorie.

Il est vrai qu’il doit faire face à tous les risques urbains naturels et technologiques, et répondre à l’impact de l’activité touristique hivernale et estivale qui augmente considérablement la population à défendre 8 mois de l’année.

En 2010, il a démontré une fois de plus son efficacité lors des violents coups de mer du 1er jour de l’année et des 4 et 5 mai, lors des orages du 28 juin qui se sont abattus dans la vallée de la Vésubie, lors des intempéries du 31 octobre et du 1er novembre où en deux jours, 200 sapeurs-pompiers ont réalisé 741 interventions.

Il l’a démontré également dans le soutien opérationnel apporté aux départements voisins :

- le Var au mois de juin touché durement par des inondations,
- les Bouches-du-Rhône et le Var en juillet et en août confrontés à de graves incendies de forêts.

Son expertise est d’ailleurs amplement reconnue : chaque fois que notre Planète connaît de grandes catastrophes, il est un des premier appelés par le Gouvernement pour porter assistance aux populations sinistrées, comme cela fut le cas au mois de janvier 2009 à Haïti et tout récemment en Israël ou le Colonel Patrick Bauthéac a été dépêché d’urgence le 3 décembre dernier, pour diriger le module français de commandement destiné à soutenir les sapeurs-pompiers de ce pays frappé par de terribles et meurtriers feux de forêts.

56% du budget émanent du Conseil général.

Tout cela nécessite des moyens humains et matériels importants. Et le Président Eric Ciotti de rappeler que le budget 2011 dédié au secours est puissamment soutenu par le Conseil général

Sur la période 2001-2011, la participation de la collectivité départementale au budget du SDIS 06 aura augmentée de 167,85 % pour représenter aujourd’hui 56 % du financement des collectivités publiques.

En 5 ans, il aura consacré 55,30 M€ à la rénovation et à la construction des casernements ; chaque année, il assure le renouvellement et la modernisation de la flotte de véhicules de secours avec 4,3 M€ en moyenne.

Dans quelques mois, un nouveau système informatique opérationnel sera en place. Il intègrera toutes les nouvelles technologies telle que la cartographie numérique interactive, pour traiter avec encore plus d’efficacité et de rapidité la réception et le traitement des appels d’urgence. 7 M€ auront été nécessaires pour opérer cette véritable révolution de la communication opérationnelle.

La formation des soldats du feu et du secours est aussi primordiale. Le Groupement fonctionnel formation que dirige le Lieutenant Colonel Iemmi dispose d’un budget annuel de 1,6 M€

Eric Ciotti rappela aux vingt-cinq stagiaires qu’ils avaient été choisis parmi 150 postulants.

Le secours à personne en constante augmentation.

Ce budget permet d’assurer les formations initiales mais aussi la formation permanente des sapeurs-pompiers. Il est indispensable en effet que soient vivifiées et confrontées leurs expériences et actualisées leurs connaissances, pour adapter leurs savoirs à :

l’évolution des techniques du secours,

celle de la nature des risques

aux exigences d’une demande accrue de sécurité des populations dont témoigne d’ailleurs la spectaculaire progression des secours à personne qui représente aujourd’hui 70 % des interventions (accidents de circulation, malaises sur voie publique, accidents domestiques, etc....).

Nombre d’entre elles, 7.000 par an, sont aujourd’hui « médicalisées » c’est-à-dire assurées par des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires hautement qualifiés : médecins ou infirmiers.

Au demeurant, le SDIS 06 doit désormais faire face à des dangers qui découlent de l’environnement technologique mais aussi de la nature des nouveaux conflits que connaît le monde. Les risques nucléaire, radiologique, biologique, chimique, qu’ils proviennent d’activités industrielles ou d’attentats, nécessitent la mise en œuvre de moyens et d’outils extrêmement perfectionnés et par conséquent, de formations très pointues. A cet effet, le SDIS 06 compte dix sections opérationnelles spécialisées.

Les conditions sont réunis pour permettre aux stagiaires d’apprendre à faire fructifier cet esprit de dévouement et de don de soi, cette discipline morale qui inspirent déjà votre vocation, et qui devront demain dicter sans faille vos comportements pour que vous n’oubliez jamais que la noblesse du métier de sapeur-pompier est dans le supplément d’âme que lui confèrent les valeurs de fraternité, de solidarité, de respect.

L’ensemble de la formation avec les autorités.

Sur les Champs Elysées...

« Ces valeurs vous les exprimerez avec ferveur et conviction le 14 juillet prochain puisque votre promotion sera associée au détachement du S.D.I.S 06 appelé pour la première fois -au sein du bataillon de la zone sud- à défiler sur les Champs Elysées - pour représenter l’ensemble des sapeurs-pompiers de France, devant le Président de la République, les plus hautes Autorités de l’Etat et de nombreuses représentations étrangères ».

En renouvelant à tous sa confiance, celle du Préfet des Alpes-Maritimes et des élus, Eric Ciotti souhaita à aux futurs sapeurs-pompiers le meilleur « en sauvant des vies, sans jamais mettre la leur en péril ».

Les dernières actualités
15 novembre 2018
Solidarité. La Musique des sapeurs-pompiers de Nice soutient la Fondation Lenval…
Le samedi 24 novembre 2018, dès 19 heures, la Musique des sapeurs-pompiers de Nice donnera, à l’Opéra de Nice, un grand concert caritatif au profit de la Fondation LENVAL qui célèbre son 130ème anniversaire.
14 novembre 2018
Etat-Major. Trois officiers mis à l’honneur par le Contrôleur Général René DIES…
Le jeudi 8 novembre 2018, à l’issue du Conseil d’Etat-Major et en présence de ses membres, le Contrôleur général René DIES, Directeur départemental du SDIS 06, a mis à l'honneur trois officiers des groupements fonctionnels Prévention et Alerte lors d’une remise de diplômes.
12 novembre 2018
Carrières. Examen professionnel de Sergent de sapeurs-pompiers professionnels organisé par le SDIS 06.
Le SDIS 06 organise un examen professionnel d'accès au grade de sergent de sapeurs-pompiers professionnels, au titre de l'année 2018. Cet examen comporte une épreuve unique d'admission consistant en un entretien individuel avec le jury, qui se déroulera à compter du 18 février 2019, au lycée professionnel Alfred HUTINEL, 21 rue de Cannes, 06150 CANNES LA BOCCA.