Formation - Maintien des acquis pour 54 sapeurs-pompiers.

Publié le 01 avril 2011

Une fois tous les trois ans, chefs de groupes, chefs de colonnes, chefs de sites suivent pendant deux jours une formation dite de « maintien des acquis ». Ainsi, ces trois niveaux opérationnels travaillent-ils ensemble sur un exercice commun.

Deux jours une formation dite de « maintien des acquis ».

Il y a quelques jours au CEPARI de Cagnes-sur-Mer, neuf de ces chefs, entourés en la circonstance de six formateurs du GF 5 - cadres du SDIS 06 intervenant à l’ENSOSP- se sont mis en situation de gérer un feu à l’hôpital de la Fontonne à Antibes, un incendie dans un parking au quartier des Moulins de Nice, une avalanche à Isola.

Chacun, en fonction de son niveau de formation, a tenu le rôle qui lui est dévolu en pareilles circonstances.
- pour les chefs de groupes : officier « renseignements », « officier moyen » dans le poste de commandement
- pour les chefs de colonnes : commandant des opérations de secours (COS), officier « action » et officier « anticipation » dans le poste de commandement.
- pour les chefs de site : fonction de COS et chef de PC de site.

En 2011, et au cours de six sessions, un tiers des effectifs concernés soit 54 sapeurs-pompiers, du grade de major à celui de colonel (dont le colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps) aura suivi cette formation organisée par le commandant Nicolas Franck du GF 5 dirigé par le lieutenant colonel Philippe Iemmi.

Cette journée, consacrée à la formation pratique, avait été précédée d’une journée théorique consacrée à la gestion opérationnelle et commandement, à la lutte contre l’incendie (exercice avec la boîte à feu publié le ....) et à l’organisation des secours.

Les dernières actualités
24 mai 2022
Challenge national DIS-H Antoine BATTESTI
Dans le cadre du congrès de l'Union Régionale, le département du Var accueillait le challenge Antoine BATTESTI les 20 et 21 mai.
18 mai 2022
Il y a 30 ans, le dispositif des sapeurs-pompiers maralpins lors de la catastrophe de Furiani
5 mai 1992, 20 H 20, à quelques minutes du coup d’envoi de la demi-finale de coupe de France de football, une tribune métallique du stade de Furiani en Corse s’écroulait.
17 mai 2022
Compagnie de Cagnes sur mer : le public au rendez-vous pour la 1ère « Journée découverte » du CIS Roquefort les Pins
Le samedi 14 mai 2022, entre 10h00 et 18h00, plus d’un millier de personnes a répondu à l’invitation des pompiers de Roquefort les Pins.