Prévision - Exercice sur un site « Seveso » de Carros.

Publié le 19 mai 2011

A la demande de la Préfecture et dans le cadre d’une convention d’exercice passée avec l’établissement, une trentaine de sapeurs-pompiers -sans compter les officiers et chefs de sections- ont participé mardi dans la matinée à un exercice de prévision sur le site industriel de Primagaz, sur la zone industrielle de la Grave à Carros.

Objectif de l’opération baptisée « Primagaz-Carros 2011 » : tester le plan particulier d’intervention de l’établissement classé Seveso, seuil haut. Un risque majeur pour la zone et les populations alentours.

Objectif de l’opération baptisée « Primagaz-Carros 2011 » : tester le plan particulier d’intervention de l’établissement classé Seveso, seuil haut. Un risque majeur pour la zone et les populations alentours.

Mobilisation du GT Centre et du Groupement Fonctionnel Prévision.

Organisée par le Groupement Fonctionnel Prévision et le GT Centre, la manœuvre durera plus de deux heures, nécessita des renforts venus du GT Sud et la mise en action de la chaîne de commandement de l’Etat-major avec PC de colonne et de site. Une chaîne de commandement assurée successivement par le lieutenant Dominique Delin, le capitaine Yannick Giordano et le commandant Fabrice Gentili, chef de site.

Participaient également le capitaine Christophe Ricci, chef de Secteur « RCH », le lieutenant Philippe Imbert, chef de Secteur « SAP », et au PC de Site, le capitaine Frédéric Mora et les lieutenants Yann Pommereau et Michel Bovis.

Une fuite de gaz en phase liquide a été détectée sur un quai de chargement avant de s’enflammer alors qu’un camion citerne était stationné à proximité de la cuve de stockage de gaz propane.

Pour valider le plan existant, le scénario avait été ainsi élaboré par la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) : une fuite de gaz en phase liquide a été détectée sur un quai de chargement avant de s’enflammer alors qu’un camion citerne était stationné à proximité de la cuve de stockage de gaz propane.

Deux FPT, une cellule dévidoir, une motopompe remorquable de grande puissance sont quelques uns des dix engins qui convergèrent aussitôt l’alerte déclenchée par l’exploitant dans le cadre du plan d’opération interne alors que parallèlement la mairie déclenchait son plan communal de sauvegarde (PCS), relayé par la préfecture qui lança le PPI (Plan Particulier d’intervention) avec la mise en place d’un Poste de Commandement Opérationnel dirigé par le Directeur de Cabinet du préfet.

Site bouclé, personnels évacués, zone d’exclusion, confinement des populations dans un périmètre de 500 mètres : rien ne fut laissé au hasard. Et au total, ce sont près de 300 personnes qui auront été mobilisées pour l’exercice.

Deux FPT, une cellule dévidoir, une motopompe remorquable de grande puissance sont quelques uns des dix engins qui convergèrent aussitôt l’alerte déclenchée.

Des leçons à retenir.

Le débriefing s’est déroulé en préfecture autour de M. Christophe Marx, directeur de cabinet du Préfet en présence du lieutenant-colonel Michel Conti, chef du GT Centre, du lieutenant colonel Dominique Biard, adjoint au chef du GF Prévention de Grasse, du commandant Henri Brot, du capitaine Olivier Pauletti, du major Jean-Pierre Pellegrini du GF Prévision.

Egalement présent sur les lieux et au débriefing les commandants René Blancardi, adjoint au Chef du GT Centre et Fabrice Gentili « COS ».

L’exercice a notamment mis en évidence la nécessité de définir dans le PPI :

- les modalités d’alerte des populations, d’évacuation et l’identification des points de regroupements,

- les périmètres de la zone létale (Z1) et de la zone des effets significatifs (Z2) à respecter sur la base d’un véhicule de chargement de 20 tonnes de gaz liquéfié (Propane) soumis à un « BLEVE » potentiel.

- la manœuvre en eau a également confirmé une problématique hydraulique déjà constatée au cours de l’exercice précédent (2008).

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.