Défilé du SDIS 06 sur les Champs-Élysées le 14 juillet - Place aux entraînements de zone.

Publié le 24 mai 2011

Samedi 21 mai, de 8 à 12 heures, 25 sapeurs-pompiers du SDIS 06 ont répété pour la dernière fois sur le site des MIN de Nice dans la perspective de leur participation au défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées à Paris.

Sous l’œil aiguisé du commandant Isabelle Monier, officier régulateur, et aux ordres des majors France Caye et Jean-Marc Mathe.

Un véritable entraînement de quatre séquences de 45 minutes chacune sur le bitume rapidement surchauffé.

Sous l’œil aiguisé du commandant Isabelle Monier, officier régulateur, et aux ordres des majors France Caye et Jean-Marc Mathe, ils ont ainsi défilé derrière un véhicule sonorisé, parcourant de nombreux kilomètres derrière le capitaine Marjorie Bremond, promise au rang de tête avec trois autres officiers de la région le 14 juillet à Paris.

Et même si le cadre des MIN n’est pas celui des Champs Elysées, le résultat de ce travail de plusieurs semaines est remarquable. A l’évidence, les sapeurs-pompiers sélectionnés pour le prochain entraînement zonal prévu dès samedi sur la base aérienne d’Orange, sont parfaitement préparés. A la grande satisfaction du colonel Robert Raibaut, venu une fois encore à la rencontre de ces professionnels, volontaires et représentants du 3SM.

Derrière le capitaine Marjorie Bremond, promise au rang de tête avec trois autres officiers de la région le 14 juillet à Paris.

Au terme de ce dernier entraînement local, le major France Caye s’est d’ailleurs adressé en ces mots au colonel Robert Raibaut :

« Mon Colonel,

Les entraînements départementaux se terminent. La semaine prochaine nous irons avec vous intégrer le détachement Sud Méditerranée à Orange sous les ordres du Colonel Jean Yves Noisette, directeur départemental et chef du Corps du Vaucluse.
C’est pour cette raison que l’ensemble des participants ici présents, tenons à vous offrir ce présent pour vous remercier de votre confiance.
Cette confiance que vous avez misée en chacun de nous SPP, SPV, 3SM provenant de différents groupements territoriaux, groupements fonctionnels, mais tous sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes.
Nous allons grâce à vous représenter notre corps départemental sur la plus belle des avenues du monde... (après la promenade des Anglais) devant les plus hautes autorités de l’Etat.
Nous défilerons la tête haute et le cœur plein de joie en ayant une pensée pour vous, pour vous remercier.
Nous symboliserons avec fierté les valeurs que vous nous avez inculquées :

Honneur, discipline, devoir, respect, cohésion et hiérarchie.
Nous avons la chance et l’honneur d’effectuer ce défilé militaire 2011 sur les Champs Elysées avec également une pensée pour tous les sapeurs-pompiers qui ne pourront pas défiler mais également pour nos collègues disparus.

Chef d’orchestre de ce grand rassemblement, vous avez été notre soutien auprès de l’EMZ, (Etat major de zone) présent sur tous les fronts.
Je citerai juste une phrase, du Général BIGEARD qui me semble appropriée. Il disait toujours à ses hommes « suivez moi et non en avant ».

L’ensemble des participants à ce dernier entrainement.

Et le major Caye de remettre la photo souvenir de l’ensemble des participants qui trouvera une place de choix dans le bureau du colonel Raibaut.

Les dernières actualités
5 octobre 2022
#ParlonsHistoire_1970 : dramatique début octobre
Octobre 2020… Les drames de la tempête « Alex » s’abattaient sur nos Alpes-Maritimes. Impossible, dans ces temps difficiles, d’établir un parallèle historique avec les évènements vécus par les varois et les maralpins, cinquante années plus tôt. J’avais donc gardé en mémoire cette similitude de dates où le feu et non l’eau dévastait notre région occasionnant 11 morts dans le département voisin et meurtrissant profondément Mandelieu.
5 octobre 2022
Séminaire de la sous-direction territoriale
La sous-direction territoriale a organisé le 13 septembre dernier son séminaire de rentrée sur la commune de Roquefort les Pins.
20 septembre 2022
#ParlonsHistoire : Une histoire de 15 août… il y a 160 ans…
Les lignes de cette page d’histoire de mi-septembre nous ramènent loin…. A une époque où seulement depuis deux années, le fleuve Var n’était plus frontière et que le rattachement, en 1860, du Comté de Nice à la France venait de faire renaitre notre département des Alpes-Maritimes.