Opérationnel - Fuite de gaz : une procédure renforcée au 1er juillet.

Publié le 27 mai 2011

Suite aux accidents dramatiques tel que celui survenu Cours Lafayette à Lyon le 28 février 2008 où un sapeur-pompier trouva la mort et 40 personnes furent blessées (dont quatre sapeurs-pompiers, six policiers et deux gaziers), il a été mis en évidence la nécessité de disposer de procédures opérationnelles coordonnées entre l’ensemble des services intervenant sur les fuites des réseaux de distribution de gaz.

Dans les Alpes-Maritimes, le SDIS effectue chaque année environ 300 interventions liées à des fuites de gaz dans les 62 communes desservies par un réseau de gaz naturel. A priori, 20% de ces interventions relèvent d’une procédure de gaz renforcée.

Après avoir été expérimentées par six SDIS durant plus d’un an, et fort de leurs retours d’expériences (REX), de nouvelles procédures opérationnelles seront mises en œuvre à compter du 1er juillet 2011.

La Procédure Gaz Renforcée ou « PGR », définie dans la note d’information opérationnelle (NIO) du 8 avril 2010 de la Direction de la sécurité civile, a pour objectifs principaux :

- d’améliorer les délais d’intervention des différents services pour garantir la maîtrise des risques liés à la fuite de gaz,

- d’assurer une meilleure coordination opérationnelle entre les secours et GrDF (et/ou les autres distributeurs de gaz) afin de réaliser une coupure rapide du réseau,

- d’appliquer une nouvelle doctrine opérationnelle d’intervention sur ces fuites,

- de généraliser les REX locaux afin d’évaluer l’efficacité d’une telle doctrine et d’y apporter d’éventuelles améliorations.

A partir du 1er juillet 2011

Pour le SDIS06, cette procédure doit faire l’objet d’une convention tripartie GrDF-SDIS-Préfecture.

Le Capitaine Christian Caumes, qui a suivi ce dossier pour le SDIS 06,a déjà rédigé la consigne opérationnelle prise en application de ces éléments. Les implications opérationnelles sont notamment les suivantes :

- mise en oeuvre, au niveau des CTA et du centre d’appels d’urgence de GrDF, d’une fiche de questionnement commune permettant d’évaluer la nature de l’intervention : PGR (procédure gaz renforcée) ou PGC (procédure gaz classique). Cette fiche est présente en natif dans le logiciel Artemis.

- en cas de déclenchement de la PGR, envoi d’un groupe incendie(sans échelle)et d’un PC de colonne.

- mise en place d’une zone d’exclusion et d’une zone contrôlée (50 et 100 m de rayon : c’est sans doute ce qui sera le plus lourd à réaliser en fonction de la densité urbaine)

- procédure de retour d’expérience.

Les dernières actualités
28 juillet 2021
Il y a 35 ans… Notre département s’embrasait…
Jeudi 24 juillet 1986… C’est un contexte météorologique bien particulier qui règne ce jour-là sur notre région… Sous l’action du mistral, la température s’élève anormalement et le taux d’hygrométrie tombe de 80 à 15 %...
15 juillet 2021
PROTEGER nos FORETS contre l’INCENDIE …C’était comment avant ?

A l’orée de cette période rouge de l’été 2021, je nous propose un petit retour en arrière sur les préconisations estivales et l’organisation de la lutte en matière de feux de végétation durant la première moitié du XXème siècle dans nos Alpes-Maritimes.
6 juillet 2021
Charles Ange GINÉSY réélu président du conseil départemental des Alpes-Maritimes
Jeudi 1er juillet, le Président Charles Ange GINÉSY a été réélu président du conseil départemental des Alpes-Maritimes et ainsi également président de droit du conseil d’administration du SDIS06.