Campagne feux de forêts 2011 - Le Ministre de l’Intérieur témoin d’une démonstration du SDIS 06.

Publié le 22 juin 2011

« En tous points remarquables et rassurants ». C’est en ces termes que M. Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des collectivités locales et de l’Immigration, s’est exprimémardi matin dans le massif de l’Esterel, sur la commune de Mandelieu la Napoule.

La présentation était commentée par le colonel Patrick Bautheac, Directeur et Chef du corps départemental.

Cliquez ici pour visiter la galerie photo.

Le Ministre venait d’assister à une démonstration d’une attaque de feu naissant organisée dans le cadre de l’ouverture de la campagne nationale de lutte contre les feux de forêts, à l’invitation de M. Eric Ciotti, Président du Conseil général et du SDIS 06.

Accueilli sur le site par Madame Dominique Claire Mallemanche, sous-préfète de Grasse, par Henri Leroy, conseiller général et maire de Mandelieu, par le Préfet Jean-Paul Kihl, directeur de la Sécurité civile, par le colonel Patrick Bauthéac, Chef de Corps et directeur du SDIS 06, M Claude Guéant était accompagnépar MM. Eric Ciotti, Christian Estrosi, député maire de Nice, Bernard Brochand, député maire de Cannes, Jean-Michel Drevet, Préfet du département.

A peine les deux hélicoptères Dragons de la Sécurité civile s’étaient-ils posés que débuta la simulation d’un départ d’incendie dans une zone meurtrie par le dramatique incendie de 2007.

Entrèrent successivement en action Force 06 qui fit appel aux renforts au SDIS 06 lui-même soutenu par deux hélicoptères bombardiers d’eau, par un Tracker (3000 litres), par un Canadair (6000litres) et un Dash d’une capacité de 10.000litres.

Commentée en direct avec précision et pédagogie par le colonel Bauthéac, assisté du colonel Alain Jardinet, coordinateur des moyens de secours et du commandant Gilles Frega, la démonstration aérienne précédée de la mise en action des moyens terrestres fut une réussite...spectaculaire pour les cameraman des principales chaînes de télévisions et pour les photographes de presse venus nombreux.

Dans son intervention à l’adresse de la presse, Claude Guéant appela à la vigilance : « ne pas éteindre son mégot ou ses braises de barbecue constituent des actes de négligences criminels », a-t-il semoncé. « Il y a une grande sécheresse qui règne dans le Pays et c’est un facteur de risque supplémentaire », a-t-il prévenu, rendant hommage à l’engagement devant le risque et au travail de prévention des pompiers.

Selon le ministre, les interpellations dans le cadre d’incendies ont augmenté ces dernières années. Toutefois les incendies criminels ne sont pas la cause principale des incendies. Pour lui, la cause principale des incendies, c’est le manque d’attention, la négligence.

« Si le fait de ne pas éteindre un mégot ne traduit pas une volonté de mettre le feu, il traduit quand même ce que l’on peut qualifier de criminel », a-t-il jugé. « C’est tellement simple d’éteindre un mégot plutôt que de courir le risque d’embraser une région, de faire courir des risques aux sapeurs-pompiers et aux habitants et en plus gâcher une végétation merveilleuse.
C’est tellement simple lorsque que l’on fait un barbecue de vérifier qu’il n’y a plus aucune braise
 », a-t-il ajouté.
« Il faut que les vacanciers soient prudents, qu’ils pensent à leurs gestes », a résumé le ministre, tout en appelant les propriétaires à débroussailler tout au long de l’année.

Il a beaucoup plu dans la région méditerranéenne ces temps derniers. Ceci dit, l’abondance des pluies crée de la matière végétale et par conséquence, des matières combustibles, a noté Claude Guéant.

En 2010, 10.300 hectares sont partis en fumée en France, un chiffre en recul par rapport à 2009 (17.000 hectares). Ces chiffres sont très nettement en retrait par rapport à la saison 2003, où 73.300 hectares avaient été incendiés dans le pays.

Le dispositif de lutte assure prioritairement la protection des zones habitées pour limiter les pertes humaines et les destructions aux bâtiments.

Très sollicité, le colonel Patrick Bauthéac a rappelé que les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes se fixaient un objectif de dix minutes pour intervenir sur un feu après sa détection et appela à son tour à des comportements civiques et responsables.

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.