Baignades - La campagne de surveillance officiellement lancée.

Publié le 08 juillet 2011

La plage du Forum de Nice (sur la Promenade des Anglais) a été jeudi le cadre de la présentation de la campagne de surveillance des plages.

Le Préfet Jean-Michel Drevet, Christophe Marx, son directeur de cabinet, Eric Ciotti, président du Conseil général et du SDIS 06, Christian Estrosi, député-maire de Nice, Benoît Kandel, 1er adjoint, accueillis en la circonstance par le colonel Patrick Bauthéac, directeur et chef de Corps, ont foulé la plage jusqu’au poste de surveillance tenu par les maîtres nageurs sauveteurs du service départemental d’incendie et de secours.

29 sapeurs-pompiers professionnels, 38 sapeurs-pompiers volontaires, 178 saisonniers, tous répondant à des critères de qualification et de formation extrêmement rigoureux, seront sur « le pont » cet été a rappelé le Président du SDIS06.

Cliquez ici pour visiter la galerie photo.

Comme chaque année pendant la période estivale, le Service départemental effectue donc, à la demande des communes, la surveillance d’un certain nombre de plages, pour assurer la sécurité des baignades.

Cette mission ne rentre pas dans le cadre des compétences obligatoires du S.D.I.S. Elle est définie dans un dispositif conventionnel avec les communes qui souhaitent recourir à la compétence des sapeurs-pompiers et à l’efficacité de l’organisation opérationnelle du Service départemental dans l’assistance aux personnes en danger.

Pour la saison qui s’ouvre, comme l’an dernier, 7 communes nous ont confié cette mission qui a nécessite la mise en place de 34 postes de secours.

Il s’agit des communes :

· d’Antibes (9 postes de secours)

· de Beaulieu (2 postes de secours)

· de Cagnes-sur-mer (3 postes de secours)

· de Menton (5 postes de secours)

· de Nice (9 postes de secours)

· de Roquebrune (3 postes de secours)

· de Villeneuve-Loubet (3 postes de secours).

Christian Estrosi heureux du « Pavillon bleu ».

Sur le territoire de sa ville, Christian Estrosi a rappelé la responsabilité de la municipalité sur ses 4 km de plages, « lieu d’accueil valorisant pour les niçois et les visiteurs et qui s’est vu décerner le pavillon bleu, témoin de la qualité des eaux de baignades ».

Après les coups de mer de 2010 et les dégâts occasionnés, 900.000 euros de travaux ont été réalisés pour prévenir la répétition de phénomènes malheureusement imprévisibles.

Détaillant les moyens mis en œuvre en hommes et matériel pour assurer la propreté des plages et le confort des estivants (1,2 millions de personnes l’an passé), Christian Estrosi a d’ailleurs annoncé que deux plages seraient désormais éclairées la nuit. Et de souhaiter un été protecteur à tous, sachant que « les baigneurs niçois seront surveillés par une quarantaine de maîtres nageurs sauveteurs coordonnés par la Tour Rouge ».

Eric Ciotti : « déjà trois nageurs sauvés ».

Eric Ciotti, en sa qualité de président du SDIS, fit d’abord le bilan de l’année passée sur la bande littorale dont le SDIS 06 à la charge sur le littoral des Alpes-Maritimes.

« Les sapeurs-pompiers nageurs sauveteurs ont assuré l’année dernière 14047 interventions sur la bande littorale dont le S.D.I.S a la charge :

· 40 sur noyades proprement dites (8 personnes décédées, 32 sauvées)

· 93 nageurs en difficulté qui auraient probablement été victimes d’une noyade sans le prompt secours des sauveteurs aquatiques

· 10095 piqûres de méduses

· 3819 accidents divers (malaises, etc....)

Pour la saison en cours et à ce jour 3 nageurs en difficulté ont été sauvés par les sapeurs-pompiers dont l’un ici même. »

Pour ce qui concerne le groupement territorial Est (Menton, Roquebrune Cap Martin) a été mis en place un dispositif de quadrillage nautique constitué d’une embarcation motorisée et de trois plongeurs sauveteurs côtiers du 1er juillet au 31 août de 7h30 à 19h30 chaque jour.

Cet équipage, basé à la frontière des deux communes, a pour vocation d’intervenir sur toute demande de secours dans la bande littorale. Le pré positionnement de ce vecteur permet de gagner au minimum 20 minutes sur toute demande de secours.

Par ailleurs, les communes de Menton et de Roquebrune Cap Martin se sont portées volontaires cette année pour expérimenter (à leurs frais) une « planche de secours » mise à disposition des surveillants de baignade. Son but : approcher plus rapidement la victime et la ramener au rivage dans de meilleures conditions.

Si cette expérimentation s’avérait positive elle sera étendue l’année prochaine sur toutes les plages surveillées par le S.D.I.S 06.

Pour le groupement territorial Sud, le dispositif de surveillance côtière s’appuie sur le centre d’incendie et de secours de la Tour Rouge spécialisé dans le sauvetage aquatique où sont affectés 10 sapeurs-pompiers professionnels à l’année. Un centre qui sera prochainement démoli pour être reconstruit « car vous le méritez bien » précisa Eric Ciotti, rappelant l’intervention déterminante de Noël 2009 qui avait permis de sauver deux personnes. Quinze sapeurs-pompiers rattachés à Fodéré, Magnan et Hancy complètent l’effectif.

Pour mémoire, ce CIS offre une permanence dans le secours nautique 24h00 sur 24h00, 365 jours l’an, assurée par 4 sapeurs-pompiers de garde spécialisés, permanence renforcée pendant la saison estivale par 2 techniciens du secours en mer supplémentaires.

Les agents du CIS assurent la sécurité de 33 km de côte (de Cap d’Ail à l’aéroport). Pour mener à bien cette mission ils disposent d’une vedette rapide, d’une barge de sauvetage, de 2 pneumatiques et d’un VPL.

En 2010 le CIS Tour Rouge a réalisé 265 interventions.

Compte tenu de l’importance de ce dispositif de surveillance et de secours, il a été décidé de reconstruire le casernement, le projet est actuellement à l’étude.

Sur le groupement territorial Centre le dispositif de secours côtier est également déployé du 1er juillet au 31 août. Il est positionné au port du « croûton » (Cap d’Antibes) ou au port de la Salis selon les conditions météorologiques. Il est armé » par trois sapeurs-pompiers détenteurs des qualifications plongeurs et/ou sauvetage côtier disposant de tous les moyens nautiques (embarcations adaptées).

Une mobilisation en fonction des risques.

Dans son intervention, Eric Ciotti rappela que « l’effort du S.D.I.S 06 dans le domaine de surveillance des baignades est d’autant plus à souligner qu’il se surajoute à celui développé pour :

- la protection des personnes contre les risques courants.

L’activité touristique estivale a pour effet d’augmenter considérablement la population à protéger (le pic de cette fréquentation étant de 750000 visiteurs autour du 15 août).

Les effectifs de garde dans nos 75 CIS sont de350 la journée et de 205 la nuit.

Ils assurent en moyenne 350 interventions quotidiennes contre 312 par jour en moyenne annuelle (soit une augmentation de la sollicitation opérationnelle courante de 12% en période estivale).

- la mobilisation pour la lutte contre les feux de forêts.

Selon le niveau des risques météorologiques, 151 à 643 sapeurs-pompiers seront mobilisés quotidiennement.

Au total, ce sont entre 555 et 1047 sapeurs-pompiers professionnels et volontaires qui sont mobilisés chaque jour pendant la période estivale en raison du niveau des risques.

Le Préfet : « l’Etat ne peut agir seul »

Enfin, M. Jean-Michel Drevet, Préfet, se félicita de la coopération entre l’Etat, la ville de Nice, le Conseil général et les communes du littoral : « nous ne pouvons agir seuls. Au demeurant, ce n’est ni possible, ni souhaitable. Faisant référence à la présence de CRS maîtres nageurs sauveteurs, le Préfet glissa alors dans son propos « que les hommes des compagnies républicaines de sécurité n’étaient pas seulement du côté de la matraque... »

Le représentant de l’Etat profita des circonstances pour rappeler que s’il convenait de préserver le public sur les plages, cette préoccupation serait élargie aux restaurants où les opérations de contrôle seront menées dans un souci de prévention, n’excluant cependant nullement le volet de la répression...

Les dernières actualités
18 avril 2019
Le GCA - HBE, un engin de grande puissance.
Le SDIS06 est doté d’un nouveau véhicule de type Grande Capacité d’Attaque (GCA) permettant d’alimenter des Hélicoptères Bombardiers d’Eau (HBE).
La Compagnie Cannes et plus particulièrement le Centre de Secours Principal de Cannes la Bocca a eu le privilège d’être le premier CIS doté de cet engin.
12 avril 2019
Formation subaquatique : un exercice organisé par le CIS Tour Rouge
Une séquence de formation subaquatique s’est tenue, au CIS Tour Rouge, le vendredi 29 mars. Ces formations entrent dans le cadre d'un programme (chaque section organisera un exercice avec le thème de son choix par trimestre) mis en place par le chef de centre le LT HC NIOLLON Stéphane. La section 1 a ainsi débuté le cycle
9 avril 2019
Championnats de France de ski alpin SP : ça glisse pour le SDIS 06 !
Les 22 et 23 mars dernier se sont déroulés à Valloire (73) les championnats de France de ski alpin des sapeurs-pompiers.

A l'issue de ces deux journées de compétitions qui ont vu s'affronter les skieurs de 32 délégations, l'équipe du SDIS 06 est parvenue à se hisser à la troisième place du classement général derrière le SDIS 73 (premier) et le SDIS 05 (deuxième).
En outre, nos sportifs ont ramené deux titres nationaux, de belles places sur les podiums, de jolies coupes et de magnifiques souvenirs de ce séjour sportif ensoleillé.