Assemblée générale de l’Union départementale : volontariat et secours en montagne à l’ordre du jour

Publié le 19 juillet 2011

L’assemblée générale de l’Union départementale des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes, présidée par le lieutenant Pierre Binaud, avait cette année pour cadre le CIS Saint Isidore.

Approuvé sans difficultés, le compte rendu moral rédigé par le Capitaine Joël Auclair, secrétaire général, permis d’apprécier la diversité et l’étendue des tâches de l’Union : de l’action sociale -avec des projets comme l’aide à l’emploi (financières, prêts, dons)-, à la formation professionnelle ou au tutorat.

Quant à l’exposé du Capitaine Christian Caumes sur l’état des finances, « il confirma que sans la subvention attribuée par le SDIS 06 avec l’autorisation du Président Eric Ciotti, toutes les actions n’auraient pu être menées à terme ».

Ainsi l’Union développe-t-elle toujours le soutien aux Jeunes sapeurs-pompiers, aux retraités et aide à l’organisation de nombreuses manifestations sportives. Parallèlement, la formation au secourisme ou à la prévention des incendies en faveur des entreprises, des collectivités ou du grand public, se poursuit.

Mais comme le rappela le Président Binaud, « l’essentiel de la raison d’être de l’Union reste la défense des intérêts de notre corporation, sous l’impulsion de la fédération nationale présidée par le Colonel Richard Vignon ».

Parmi les nombreux dossiers soutenus et défendus, le lieutenant Binaud, se félicitant de l’écoute du Président Ciotti, « 1er sapeur-pompier du département » et du colonel Patrick Bauthéac, directeur et chef de Corps, en aborda trois.

Le Président Pierre Binaud : « la motivation je la dois à une équipe d’administrateur que je veux remercier et féliciter pour leur engagement à mes côtés. Je souhaite également remercier le travail du personnel salarié de l’Union qui se dépense sans compter pour être à la hauteur de vos attentes ».

- la loi sur le volontariat, qui permet aux SPV de trouver enfin un cadre juridique protecteur et attractif.

- la couverture assurance des agents en service commandé.

Sur cette question, « le Colonel Bauthéac s’est engagé à étudier une solution afin que nos collègues blessés en intervention ne soient pas obligés d’avancer les dépassements du taux de la sécurité sociale et leur permette d’être remboursés des dégâts occasionnés par l’accident ».

- Dernier point : la circulaire sur le secours en Montagne publié par le Ministre de l’intérieur et qui reconnaît la place, la professionnalisme des sapeurs pompiers dans ce domaine et positionne le CODIS comme seul organe de décision pour la distribution et la gestion des secours.

Autant de points repris dans son intervention par le Président Eric Ciotti, flatté« d’avoir été nommé premier sapeur-pompier du département et d’avoir été décoré de la médaille de l’Union par le Président Pierre Binaud ».

« Votre association joue un rôle éminent au sein de notre Service d’incendie et de secours.

Parce qu’elle regroupe 4300 adhérents (3453 actifs, 625 retraités, 222 jeunes sapeurs-pompiers), sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, personnels administratifs, techniques et spécialisés, elle symbolise l’unité et la cohésion de notre Service départemental puisqu’elle rassemble les agents des trois statuts. Elle illustre également la solidarité qui soude tous ses membres au travers toutes les générations.

En raison même de la compétence et de l’efficacité avec laquelle vous oeuvrez dans ces vastes domaines, l’Union constitue un partenaire privilégié des collectivités ayant en charge le service public du secours : l’Etat, le Département, les communes et bien sûr le S.D.I.S 06 ».

Le volontariat : essentiel au sein du SDIS.

Pour Eric Ciotti,« le développement, la valorisation et la promotion du volontariat constituent une des préoccupations majeures de l’Union départementale et de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France à laquelle elle est rattachée ».

Si l’évolution des risques encourus par les populations du fait du développement urbain, de la progression des déplacements, des mutations technologiques et des transformations des modes de vie, ont pu contribuer ces dernières années à la nécessaire professionnalisation des corps des sapeurs-pompiers, le volontariat reste un élément indispensable à la protection des biens et des personnes :

-« il garantit la pérennité des secours de proximité et leur sûreté, comme leur efficacité dans la survenance de grandes catastrophes. A cet égard, il contribue au plus haut point à la mobilisation préventive contre les feux de forêts,

- il couvre quotidiennement la protection des populations dans les haut et moyen Pays, qu’il peut seul assurer,

- il participe grandement et avec quelle efficacité aux secours médicalisés mis en œuvre par notre service de santé et de secours médical,

- il accompagne et soutient dans tous les secteurs urbains le travail des sapeurs-pompiers professionnels ».

Le Président Eric Ciotti décoré de la médaille de l’Union départementale des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes.

Au total, les SPV en nombre hommes/heures passées en intervention assurent 45% de l’activité opérationnelle du S.D.I.S 06.

De longue date, le Conseil général des Alpes-Maritimes a favorisé le volontariat. Et il le fit de sa propre initiative pour renforcer le système de gardes et d’astreintes dans les centres d’incendie des haut et moyen Pays, voilà quelque 13 ans (pour y consacrer une somme de 10 MF de l’époque consolidée aujourd’hui).

Depuis « la départementalisation », le SDIS 06 n’a eu de cesse d’encourager l’engagement des volontaires. En 2001, le Service départemental comptait 2.522 SPV ; aujourd’hui, ils sont 2.863 soit une progression de 13,52 %.

« Parallèlement, nous avons instauré une concertation extrêmement étroite avec votre Union et son Président Pierre Binaud, si vigilant en la matière »

Et les résultats sont tangibles. Ils concernent :

- « la revalorisation des vacations,

- la reconnaissance de l’énorme effort de formation auquel doivent consentir les volontaires. Progressivement, les heures de formation seront indemnisées au même niveau que les heures d’intervention,

- le déplafonnement du nombre de semaines d’astreinte,

- l’assouplissement des règles d’accès à l’honorariat,

- les dispositifs sociaux au profit des conjoints des bénéficiaires d’allocation de vétérance et de fidélité.

Il convient d’ajouter que le Parlement vient d’adopter une proposition de loi visant à offrir aux volontaires un cadre juridique protecteur de leur engagement notamment dans le domaine social. Les sénateurs examineront prochainement ce texte très important ».

« Pour un plan de secours en montagne spécifique ».

Le S.D.I.S 06 a mis en place une section opérationnelle en milieu périlleux constituée de 50 spécialistes remarquablement formés, régulièrement entraînés et très bien équipés .

Mais cette question n’est pas seulement d’ordre local mais national.

« Aussi, Monsieur Claude GUEANT, Ministre de l’Intérieur, de l’outre mer, des collectivités territoriales et de l’immigration vient-il de prendre une importante circulaire « relative aux orientations générales pour la mise en oeuvre de moyens publics concourant aux secours en montagne et sa formalisation dans le cadre d’une disposition spécifique ORSEC ».

Sur bien des points cette circulaire donne satisfaction aux services départementaux d’incendie et de secours.

« Je demanderai à Monsieur le Préfet que les dispositions de cette circulaire soient formalisées dans le cadre d’un « plan secours en montagne spécifique aux Alpes-Maritimes ».

Et Eric Ciotti de conclure son propos en renouvelant « son attachement au SDIS 06 à la hauteur de votre engagement ».

Quant à Christophe Marx, directeur de cabinet du Préfet des Alpes-Maritimes, rappelant les principaux chiffres qui caractérisent l’activité du Service départemental,
- il se félicita que la loi sur le volontariat aille dans le bon sens,
- précisa que le rapport du Préfet Kihl sur le secours en montagne était à l’étude mais qu’aucune décision ne serait prise avant le G20 qui mobilise toutes les compétences.« Il s’agit d’un sujet sensible ne pouvant être traité dans la précipitation ». Un délai qui provoqua un mouvement des hommes du GRIMP avec lesquels M. Marx alla s’entretenir après l’assemblée générale « afin de lever toute ambiguïté sur ses propos ».

Les dernières actualités
14 décembre 2018
Opérationnel. Manœuvre binationale dans le tunnel « Rainier- III » à Monaco.
Le 27 novembre 2018, dès 21h30 et durant toute la soirée, plus de 70 sapeurs-pompiers du SDIS 06 ont collaboré avec autant de soldats du feu de Monaco lors d’un exercice ayant pour but la mise en œuvre du plan de secours bi-national du tunnel franco-monégasque « Rainier-III ». Cet ouvrage long de 1520m dont 1180m sont situés en territoire français a conduit à la signature d’un plan de secours bi-national le 11/10/2001 entre la principauté de Monaco et la France. Cette opération simulée a donc été conduite sous l’autorité conjointe de madame Françoise TAHERI, secrétaire général de la Préfecture des Alpes-Maritimes et de M. Patrice CELLARIO, conseiller de gouvernement, ministre de l’intérieur de Monaco.
11 décembre 2018
Evénement. Lancement réussi à Levens de l’exposition « Sapeurs-pompiers d’hier et d’aujourd’hui » !
Le 1er décembre 2018, M. Antoine VERAN, Maire de Levens et le Colonel Marc GENOVESE, adjoint au directeur, chargé de l’organisation opérationnelle, représentant le Contrôleur général René DIES, Directeur départemental du SDIS 06, ont dévoilé au grand public l’exposition « Sapeurs-pompiers d’hier et aujourd’hui », lors du vernissage donné à la Galerie Portal, en présence du Capitaine Olivier ROSA, chef de CIS et de nombreux élus.
6 décembre 2018
Sainte-Barbe 2018. Les sapeurs-pompiers du Corps départemental des Alpes-Maritimes ont célébré Sainte-Barbe…
Le 4 décembre 2018, les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes ont célébré Sainte-Barbe, leur sainte-patronne, au sein de l’Etat-major du SDIS 06, sous l’autorité de messieurs Georges-François LECLERC, préfet des Alpes-Maritimes, Charles Ange GINESY, Président du Département des Alpes-Maritimes et Président du Conseil d’administration du SDIS 06 et du Contrôleur général René DIES, Chef du Corps départemental, et en présence de nombreux élus, autorités civiles et militaires.