Opérationnel - Après les incendies de forêts du GT Sud, nuits de feux pour le GT Centre.

Publié le 19 juillet 2011

Week-end chargé pour les sapeurs-pompiers du département avec

- vendredi soir un feu de broussailles et de résineux au lieu dit « Cabane Vieille » sur la commune d’ Aspremont,

- l’incendie particulièrement violent et spectaculaire qui a ravagé plus de 2000 mètres carrés du magasin Castorama d’Antibes dans la nuit de samedi à dimanche,

Le magasin Castorama en proie aux flammes.

- et celui survenu dimanche soir sur la zone industrielle de Carros où un entrepôt de 1200 mètres carrés abritant six entreprises a été la proie des flammes.

L’entrepôt de Carros sera aussi la victime des flammes.

Tout a donc débuté vendredi vers 17h30 sur le territoire de la commune d’Aspremont où 1,3 hectare est parti en fumée. Plus de 50 hommes mobilisés, une dizaine de véhicules, deux hélicoptères bombardiers d’eau et deux avions « tracker », 43 largages auront été nécessaires pour venir à bout de ce premier feu de la saison. Assez rapidement fixé, l’incendie aura été éteint après quelques heures de lutte.

Castorama : un feu d’une rare intensité.

Reste que le sinistre le plus important s’est lui déclaré à 2H32 dimanche dans le magasin Castorama, situé aux Semboules sur une des zones commerciales d’Antibes.

Etablissement recevant du public (ERP de première catégorie), composé de bâtiments formant un L, entouré par la forêt, l’ensemble a été partiellement détruit.

Le feu a pris pour une raison indéterminée dans le bâtiment « déco et aménagement » abritant peintures, solvants, carrelages, luminaires ainsi qu’une partie de l’espace salles de bain...dont il ne restera rien des 2000 mètres carrés.

Le bâtiment "déco et aménagement" est totalement embrasé.

Combattu par 118 hommes venus de l’ensemble du département à bord de 36 véhicules, le brasier, avec des flammes visibles de l’autoroute toute proche, s’est partiellement propagé à la forêt voisine, nécessitant sur environ deux cents mètres la mise en action de cinq grosses lances dont deux sur EPA et d’une lance canon.

Au sol, comme depuis l’EPA, les sapeurs-pompiers luttent contre ce brasier géant .

Les dégâts sont considérables et dimanche dans la journée, des fumées s’échappaient encore de la partie dans laquelle étaient stockés (entre autre) les parquets.

L’ensemble de la zone détruite devait être livrée dès lundi à des engins de chantier chargés de dégager la zone, alors que des fumerolles subsistaient.

D’origine inconnue, cet incendie aura quasiment détruit la partie la plus étendue de la grande surface, provoquant des dégâts de plusieurs millions d’euros.

Reste que l’enseigne qui est installée là depuis 1984, emploie deux cents personnes, reçoit en moyenne 3000 visiteurs par jour, n’envisageait pas de recourir au chômage technique.
Mieux, la réouverture des trois autres espaces du magasin (technique, bâti et jardin) a déjà eu lieu.

En présence du Colonel Patrick Bauthéac et placés sous l’autorité du commandant Nicolas Franck, commandant des opérations de secours,et du capitaine Marc Barontini, les sapeurs-pompiers ont « évité que les flammes ne se propagent aux autres entrepôts ainsi qu’à la vaste pinède qui encercle le magasin ».

Les sapeurs-pompiers auront lutté sans relâche jusqu’à l’aube.

Enfin, dimanche soir vers 22h25, la 1ère avenue - 5ème rue de la zone industrielle de Carros était le cadre d’un violent feu survenu dans un entrepôt de 1200 mètres carrés, détruit à 80% malgré les efforts d’une cinquantaine de sapeurs-pompiers qui mirent huit lances en action dont là encore une sur EPA.

Un binôme en action.

La structure abritait une agence d’intérim, des entreprises, de fibres optiques, de stockage de produits alimentaires et de vêtements, une société spécialisée dans la rénovation de salles de bain, une d’import export de meubles chinois et une entreprise de construction.

Au total, les sapeurs-pompiers d’Antibes, de Biot, de Cagnes-sur-Mer, de Cannes la Bocca, de Vallauris, de Vence, de Sophia, de Roquefort, de Nice, de Carros et du 3 SM auront été mobilisés sur le feu de Castorama Antibes. Les soldats du feu du GT Centre, de Carros, de Biot, de Vence, renforcés par des sapeurs-pompiers de Nice Saint-Isidore et Nice Bon Voyage, du 3 SM et du GT Nord auront lutté sur l’incendie de l’entrepôt de la zone industrielle de Carros.

Sur chacun de ces sinistres, la cellule logistique d’Eze était présente.

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.