Hygiène et sécurité - Les piqûres d’insectes ne sont pas anodines.

Publié le 01 septembre 2011

L’incident survenu le dimanche 7 août au soir à Saint-Paul de Vence, où, à la suite d’un feu d’artifice, un nid d’ hyménoptères s’attaqua aux spectateurs, conduit à rappeler quelques fondamentaux.

Les hyménoptères sont constitués en deux grandes familles :

- les vespidés : guêpes et frelons,
- les apidés : abeilles et bourdons.

Pour les sapeurs-pompiers, il est important de différencier ces deux types d’hyménoptères. En effet, un nid de guêpes sera détruit, tandis qu’un essaim d’abeilles sera, dans la mesure du possible, confié à un apiculteur.

Prévention : comment éviter de se faire piquer ?

- Ne vous promenez pas pieds nus dans la nature, notamment dans l’herbe.
- Ne portez pas sur vous des substances susceptibles d’attirer les guêpes et les abeilles (parfum, laque, crème solaire odorante...)
- Évitez d’approche des ruches ou des nids.
- Ne stationnez pas à proximité de poubelles mal fermées.
- Si un insecte tourne autour de vous, restez calme. Évitez les gestes brusques et repoussez le doucement. Évitez les réactions de panique et d’angoisse.
- Si vous êtes allergique, évitez de manger ou de donner à manger dehors. Évitez de boire des boissons dans des cannettes à l’extérieur car on ne voit pas ce que l’on boit.

Conduite à tenir en cas de piqûre

Que faire en cas de piqûres ?

- Si possible, identifiez l’insecte qui vous a piqué : les abeilles laissent l’aiguillon et la glande à venin accrochées à la peau de la victime. L’appareil continue ainsi à injecter les réserves de venin. Dans ce cas, retirez rapidement le dard avec l’ongle ou avec le bord non tranchant d’un couteau ou d’une carte de crédit (en glissant parallèlement à la surface de la peau). N’utilisez pas de pincette, la glande à venin pourrait éclater et libérer encore plus de venin.
- Ôtez les bagues en cas de piqûre à la main.
- Bien nettoyer avec de l’eau et du savon, puis désinfecter avec une solution antiseptique.
- Pour une douleur intense, prenez un antidouleur conseillé par votre médecin.

Quand consulter un médecin ?

- Lorsque la réaction locale est importante (gonflement, rougeur, chaleur, douleur) et dure plus de 24 heures. Une infection peut se développer à l’endroit de la piqûre.
- Quand la piqûre a eu lieu dans la bouche ou dans la gorge, le gonflement peut être rapide et important avec des difficultés respiratoires. Donnez un glaçon à sucer et consultez immédiatement un médecin ou conduisez la victime à l’hôpital.
- En cas de réaction allergique suite à une piqûre, appelez les secours. Retirez rapidement le dard s’il y en a un, désinfectez, couchez la victime et surélevez ses jambes.

Les réactions après piqûre

Réaction locale

La piqûre est douloureuse. On peut voir apparaître une rougeur locale, un gonflement (oedème local) de quelques centimètres. Cette réaction s’accompagne parfois de démangeaisons. Elle disparaît en général en quelques heures ou quelques jours.

Réaction toxique

Les symptômes seront plus intenses en fonction du nombre de piqûres. Suite à de multiples piqûres, la quantité de venin injectée est plus importante. À la réaction locale s’ajoute alors des signes généraux : fatigue, vomissements, diarrhée, maux de tête, chute de tension et parfois convulsions et perte de connaissance.

Réaction allergique (choc anaphylactique)

La réaction allergique ne dépend pas de la dose de venin injectée. Une seule piqûre suffit à la déclencher après une première sensibilisation (donc une piqûre antérieure).
Les principaux symptômes sont : urticaire généralisé, rougeur, démangeaisons et gonflement important, œdème de la langue qui provoque des difficultés pour avaler, vertiges, perte de connaissance, nausées, vomissements, diarrhée, coma.
L’obstruction des voies respiratoires et le choc cardiovasculaire peuvent entraîner la mort de la personne piquée.

Alors, prudence...

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.