Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises - Les sapeurs-pompiers auront leur direction.

Publié le 06 septembre 2011

Le décret n°2011-988 paru au Journal officiel le 26 août, annonce la création au sein du ministère de l’Intérieur, de la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC). Celle-ci sera effective dès demain 7 septembre.

Annoncée par le Président de la République le 17 mars dernier, cette grande Direction générale, née de la fusion entre la Direction de la sécurité civile et la Direction de la prospective et de la planification de sécurité nationale, réunit sous une même autorité l’ensemble des volets de la sécurité civile, comme demandé par la FNSPF.

Témoignage du renforcement de la place dévolue aux sapeurs-pompiers, ce nouveau dispositif « s’appuie notamment, sur une direction des sapeurs-pompiers » -en lieu et place de l’actuelle sous direction- qui « assure la cohérence et définit la doctrine appliquée aux services territoriaux d’incendie et de secours, élabore les textes régissant les corps des sapeurs-pompiers et pilote la formation des officiers de sapeurs-pompiers ». Cette direction des sapeurs-pompiers regroupera une sous direction des ressources, des compétences et de la doctrine d’emploi et une autre des Sdis et des acteurs du secours. La Fédération a expressément demandé que l’une d’entre elles soit dirigée par un officier de sapeur-pompier.

Source : fédération nationale des sapeurs-pompiers.

Les dernières actualités
20 mars 2019
Partenariat Epitech / SDIS 06
Le SDIS signe une convention avec des étudiants de l'Epitech
20 mars 2019
Agression de sapeurs-pompiers : le Président Ginésy condamne un comportement intolérable
Ce jour, en fin de matinée, alors qu'elle intervenait pour porter secours à une personne blessée sur la voie publique à Nice Nord, une équipe de sapeurs-pompiers a dû se replier de son intervention pour se réfugier dans un endroit sûr. Un homme au volant d'un véhicule a voulu délibérément renverser les sapeurs-pompiers de la Compagnie Nice qui prodiguaient les soins nécessaires à la victime.