Opérationnel - Trois interventions dont un incendie qui a fait une victime.

Publié le 19 septembre 2011

1. Selon certains des témoins de l’accident, la victime pourra se rendre au sanctuaire de Laghet sinon à celui de Lourdes...

Tout s’est passé jeudi matin à 9 heures sur un chemin de randonnée du plateau de Calern, sur la commune de Caussols dans l’arrière pays grassois, lorsqu’un septuagénaire, accompagné de deux personnes, glissa accidentellement avant de terminer sa course au fond d’un gouffre (répertorié) d’une profondeur de plusieurs dizaines de mètres.

A l’entrée du gouffre

Localisé plus de 20 mètres sous terre, souffrant d’un traumatisme crânien et de blessures au visage pour être « tombé la tête la première », le malheureux randonneur a été secouru par la garde GMP départementale, renforcée par des équipiers de Grasse, le concours des sapeurs-pompiers de Saint-Vallier et Dragon 06 qui l’a transporté sur l’hôpital de Grasse.

L’opération de secours -de type spéléo- aura duré près de quatre heures.

La victime doit à l’évidence la vie sauve d’avoir été accompagné...et secouru par de véritables professionnels qui se dépensèrent sans compter pour mener à bien ce sauvetage exceptionnel.

2. Le lendemain, un HBE parfaitement à ce type de secours et dont dispose le SDIS en période estivale est intervenu pour sortir « Tasco », un âne prisonnier depuis la veille d’un vallon à proximité de Lucéram.

Héliporté par Morane 65

Très affaibli par l’accident, incapable de se relever après une nuit passée dans cette situation inconfortable, l’animal ankylosé a retrouvé la terre ferme après avoir héliporté.

Le matériel de levage et de treuillage manuels n’ayant pu être utilisé compte tenu du relief très accidenté du terrain.

D’importants moyens auront été mobilisés pour mener à bien cette opération avec sur place seize sapeurs-pompiers de Lucéram, de l’Escarène, de Levens, du groupe de sauvetage animalier de Bar sur Loup et les cellules sauvetage déblaiement de Carros et de Nice.

3. Mais l’intervention la plus dramatique a eu lieu dimanche vers 8 heures dans la tour 4 des HLM du Point du Jour, 333 boulevard Georges Pompidou à Saint-Laurent du Var où la locataire d’un appartement situé au cinquième étage de l’immeuble a succombé à l’embrasement généralisé de son domicile.

26 sapeurs-pompiers mobilisés

Les 26 sapeurs-pompiers du GT Centre venus à bord d’une dizaine de véhicules n’ont rien pu faire pour éviter le pire, même s’ils réussirent l’évacuation d’une trentaine de personnes dont l’une par EPA.

Un incendie spectaculaire qui a créé l’émotion dans ce quartier créé en 1964 et dont les tours sont promises à la démolition. Deux cents personnes y vivent encore.
La police a ouvert une enquête pour déterminer les causes de ce violent feu d’appartement dans les décombres duquel le corps de la malheureuse locataire âgée de 57 ans a été retrouvé calciné.

Les dernières actualités
21 février 2024
Devoir de mémoire : Hommage au sapeur David Anguille
Devoir de mémoire
7 février 2024
Chronique d'histoire : Pompe-France de VALPARAISO - histoires d’hier et d’aujourd’hui au cœur du feu
- Valparaiso, CHILI, février 2024 : plus de 150 morts dans les feux de forêts et péri-urbains de Valparaiso.
29 janvier 2024
Cérémonie de remise de casques - 45ème FI
Vendredi 26 janvier dernier, les 22 recrues de la 45ème formation initiale ont clôturé avec fierté leur parcours pour devenir sapeur-pompier professionnel.