Politique bâtimentaire - Magnan : près de 48 heures de travaux.

Publié le 21 septembre 2011

L’opération du remplacement du tableau général de basse tension de Centre de Magnan de Nice aura en définitive duré près de 48 heures. Le samedi de 6 à 21h30...le dimanche de 6 heures du matin au lundi 4h30. Les spécialistes savaient ce chantier long et difficile. Ils ne se sont pas trompés, recourant comme prévu à un groupe mobile de secours de 63 Kwa pour le CTA et le bureau d’ordre.

Une collaboration efficace

Reste qu’aujourd’hui le nouveau TGBT, pesant tout de même 900 kilos, est en place et assure , dans des conditions de sécurité optimales, l’ensemble de l’alimentation du GT Sud, du CIS Magnan et de la centaine d’appartements occupée par des familles.

Les désagréments passagers liés à cette modernisation assurant la pérennité des installations et qui s’inscrit dans un plan global de rénovation, sont déjà oubliés.

Ce dont peuvent se féliciter les représentants de la société Inéo du groupe Suez et les officiers en poste pendant ce basculement. A savoir les lieutenants Loïc Greboval (officier CTA), Christophe Degioanni, officier de garde à Magnan, Philippe Pannuti, adjoint au chef des services techniques et le major Claude Enrici, chef du bureau logistique chargé de la coordination du chantier.

Les dernières actualités
25 novembre 2022
Belle performance pour la section du SDIS06
Du 12 au 14 mai s’est déroulé le 15ème Championnat de France sapeurs-pompiers de golf sur les parcours de Beauvallon et de Sainte Maxime.
24 novembre 2022
Entraînement zonal NBRC-e : l’engagement des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes remarqué !
Dans le cadre de la mise en œuvre de la doctrine ORSEC, les acteurs publics et privés participent régulièrement à des exercices territoriaux de gestion de crise afin de répondre aux orientations stratégiques définies par les différents ministères compétents. À ce titre, les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes ont participé à un entraînement zonal réunissant près de 400 participants qui a eu lieu à Fréjus les 15 et 16 novembre dernier.
16 novembre 2022
#ParlonsHistoire_11 novembre – Devoir de mémoire
Parmi les près de 1 700 000 Morts français de la première guerre mondiale se trouvent certainement 25 à 30 000 sapeurs-pompiers. Les lignes d’aujourd’hui vont rendre hommage à sept d’entre eux...