Politique bâtimentaire - Magnan : près de 48 heures de travaux.

Publié le 21 septembre 2011

L’opération du remplacement du tableau général de basse tension de Centre de Magnan de Nice aura en définitive duré près de 48 heures. Le samedi de 6 à 21h30...le dimanche de 6 heures du matin au lundi 4h30. Les spécialistes savaient ce chantier long et difficile. Ils ne se sont pas trompés, recourant comme prévu à un groupe mobile de secours de 63 Kwa pour le CTA et le bureau d’ordre.

Une collaboration efficace

Reste qu’aujourd’hui le nouveau TGBT, pesant tout de même 900 kilos, est en place et assure , dans des conditions de sécurité optimales, l’ensemble de l’alimentation du GT Sud, du CIS Magnan et de la centaine d’appartements occupée par des familles.

Les désagréments passagers liés à cette modernisation assurant la pérennité des installations et qui s’inscrit dans un plan global de rénovation, sont déjà oubliés.

Ce dont peuvent se féliciter les représentants de la société Inéo du groupe Suez et les officiers en poste pendant ce basculement. A savoir les lieutenants Loïc Greboval (officier CTA), Christophe Degioanni, officier de garde à Magnan, Philippe Pannuti, adjoint au chef des services techniques et le major Claude Enrici, chef du bureau logistique chargé de la coordination du chantier.

Les dernières actualités
25 septembre 2020
L’expertise des sapeurs-pompiers en matière de gestion des risques partagée avec les enseignants
Un partenariat avec les collectivités, l’Education Nationale et bien d’autres organisations que soutient pleinement le SDIS06, dans le cadre des engagements citoyens.

Pour mieux apprécier ce module de formation, et encourager ces actions, le Directeur départemental adjoint Jimmy Gaubert était aux côtés des formateurs sapeurs-pompiers dans le cadre du module IMPACT organisé le 16 septembre au collège Carnot de Grasse à la demande des professeurs et de l’équipe de direction.

Ce module a bénéficié du retour d’expérience « COVID 19 » de deux modules dispensés au profit des officiers supérieurs en formation « Gestion Opérationnelle et Commandement de niveau cinq » (GOC 5) à l’Ecole Nationale Supérieure de Officiers de Sapeurs-Pompiers. Ces deux séquences ont permis d’adapter l’organisation du module face à la pandémie dans le strict respect des gestes barrières et de distanciation et in fine sur l’ensemble des actions citoyennes du GFCI tant que le niveau de la pandémie le permet.
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.