Zoom sur un Centre d’incendie et de secours - Vallauris Golfe Juan : vivre et travailler dans des conditions optimums

Publié le 28 septembre 2011

Nous débutons aujourd’hui un tour du département des 75 CIS...L’occasion d’un zoom sur une ville ou un village, sur les chiffres des centres de Première intervention, centres de secours, centres de secours principaux ; sur ceux aussi du groupement territorial auxquels ils sont rattachés.

Le centre de Première intervention de Vallauris Golfe-Juan sera la première étape de ce périple...

Qui dit Vallauris, dit céramique et poterie. La légende voudrait qu’à Vallauris, l’origine de la céramique remonte à la nuit des temps.

Si nous en conservons des traces datant de l’antiquité, c’est au début du XVI°s, époque d’une repopulation de la ville par des familles italiennes, qu’une importante activité céramique voit le jour jusqu’à devenir l’activité principale de la ville au XVII°s.

Le capitaine Olivier Heuse espère qu’à la lumière du nouveau SDACR -schéma départemental d’analyse et de couverture des risques-, le centre de Première Intervention de Vallauris Golfe Juan devienne centre de secours, à l’instar de Vence et de Carros.

Cliquer sur ce lien pour découvrir Vallauris et son histoire.

A deux pas du commissariat de la Police nationale et du marché forain qui anime le quartier les mercredi et dimanche matin, le centre de Première intervention de Vallauris Golfe-Juan a fière allure.

De l’ombre à la lumière.

Oubliés les anciens bâtiments de Golfe-Juan ouverts en même temps que le centre de secours dans les locaux de la parfumerie Layet... le 1er janvier 2002.

Rangées au rayon des souvenirs les réunions de travail au café du coin, les quatre lits dans la même chambre...

Place depuis le 11 décembre 2008, avenue de Cannes, et de son inauguration officielle sous des trombes d’eau dans toutes les mémoires, à une caserne à la façade ocre sur laquelle flottent le drapeau tricolore et celui de la ville de Vallauris selon le souhait d’Alain Gumiel, maire, très attaché « aux sapeurs-pompiers » et particulièrement attentifs à leurs sollicitations.

Une proximité dont se réjouit le capitaine Olivier Heuse, chef de centre : « en dix ans, nous sommes passés de l’ombre à la lumière sous l’impulsion du capitaine Laurent Michel, alors lieutenant, qui pendant des années, avec le soutien de sa hiérarchie, porta le dossier de modernisation à bout de bras ».

A dire vrai, a peine a-t-on pénétré dans les lieux que l’on ressent une sérénité, un esprit de famille, une convivialité à laquelle l’architecture, les aménagements...et le management ne sont pas étrangers.

Du foyer remarquablement aménagé par l’Amicale aux vestiaires des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, des bureaux aux chambres, des garages à la salle de sport récemment agrandie, tout est matériellement réuni pour faire de cette caserne un lieu où il fait bon vivre et travailler.

Un céramiste de Vallauris a offert deux de ses œuvres dédiées aux sapeurs-pompiers de la ville dont l’une honore Sainte Barbe.

Un des plus importants chantiers navals d’Europe.

Riche de 27 sapeurs-pompiers professionnels, de 53 volontaires et d’un PATS, dirigé par le capitaine Olivier Heuse assisté de ses deux adjoints, les majors Robert Boyer et Denis Lopez, ce centre est l’un des neufs que compte le GT Centre placé sous les ordres du lieutenant colonel Michel Conti et de ses deux adjoints, les commandants René Blancardi et Marc Maréchal, récemment nommé.

Son parc matériel est composé de 9 véhicules d’intervention :


- 1 Camion Citerne Feu de Forêt 4000 litres.
- 1 Véhicule Tout Usage fourgonnette
- 1 Véhicule Tout Usage léger
- 1 Véhicule Léger de commandement
- 1 Camion Citerne Feu de Forêt Super 6000 litres
- 1 Fourgon Pompe Tonne Léger
- 1 Véhicule Léger Hors Route
- 2 Véhicules de Secours aux Asphyxiés et Victimes.

Quant à la grande échelle, le centre en a disposé 45 jours au cours du premier trimestre. Tous en rêvent... sans pourtant méconnaître le montant d’un tel investissement.

Un parc nécessaire pour assurer la défense des communes de Vallauris Golfe-Juan, Antibes (secteur ouest de Juan-les-Pins), Mougins le haut et les quartiers limitrophes à Vallauris sur les hauteurs de Cannes et du Cannet. Plus de 40.000 personnes en hiver. Près du double en période estivale.

En 2010, le Centre d’incendie et de secours de Vallauris Golfe Juan a assuré 2665 interventions.

Le commandant Marc Maréchal, nouvel adjoint du lieutenant colonel Michel Conti, chef du GT Centre, le capitaine Olivier Heuse, chef du CPI, le major Robert Boyer, l’un de ses deux adjoints.

Outre les interventions pour secours à personnes, accidents de la circulation routière, feux, inondations, le CIS est confronté aux risques feux de forêts en zone péri-urbaine, aux interventions en zone sensible, aux risques industriels avec la zone de Saint Bernard, aux risques liés à la voie SNCF qui traverse Golfe Juan et aux risques portuaires. En effet, deux ports sont implantés sur Golfe Juan avec sur l’un d’eux, l’entreprise « Rodriguez », un des plus importants chantiers navals de plaisance d’Europe.

Implanté aussi sur le territoire de la commune : le centre hélio marin, centre de rééducation le plus important du département.

Autre caractéristique de ce centre : beaucoup de ses sapeurs-pompiers professionnels sont d’anciens volontaires qui l’avaient intégré lors de son ouverture en 2002. Ce qui participe probablement à une cohésion palpable dans ce CIS le plus sollicité du GT Centre après les CSP de Cagnes-sur-Mer et d’Antibes.

Les dernières actualités
30 juillet 2019
Rallye Raid Solitaire - Le Capitaine Laurent BOVIS et Anne POINSOT au départ !
Le 8ème rallye des Pionnier's de l'Histoire aura lieu du 13 au 19 octobre 2019.
26 juillet 2019
Le SDIS 06 invité à la 4ème édition des Assises nationales des risques naturels à Montpellier.
Les assises nationales des risques naturels ont réuni l’ensemble des acteurs de la prévention les 25 et 26 mars 2019. Cette 4ème édition a pour thème : « L’adaptation des territoires pour une société plus résiliente ».
19 juillet 2019
Le samedi 22 juin 2019 s'est déroulée à ARGENTAN (Département de l'Orne) la FINAT du PSSP et des épreuves athlétiques.
La zone méditerranée composée de sportifs qualifiés lors de la finale régionale de Cannes, est partie à la conquête de médailles pour notamment certains athlètes :
Dean Nick Allen, représentant les Alpes-Maritimes et champion de France au lancer du poids senior,
Millon Cyril, représentant le Vaucluse au PSSP et vice-champion vétéran,
Serghini Mohammed, au demi-fond senior,
Mero Camille, représentant les Alpes de Haute Provence au lancer du poids cadet.