Prévention des émanations de monoxyde de carbone. L’entretien annuel des chaudières est obligatoire.

Publié le 22 octobre 2011

A la veille de la remise des premiers froids et de la remise en fonction des chaudières, la mission « hygiène et sécurité » attire l’attention de chacun sur les dangers que représentent les émanations de monoxyde de carbone.

Chaque année en France, 5000 personnes sont victimes d’une intoxication due au monoxyde de carbone et 90 en décèdent.

Pour éviter ces intoxications, faites entretenir vos chaudières tous les ans.

C’est obligatoire. Toutefois cela ne suffit pas. Même si les dispositifs sont bien entretenus, du CO peut se former quand les aérateurs (de la cuisine ou de la salle de bain par exemple) sont bouchés.

Cette intoxication survient souvent lorsqu’on pratique des gestes simples de la vie quotidienne telle la mise en route du chauffage ou de l’eau chaude.

Ces signes doivent alerter :

- des nausées, des vomissements, des céphalées et des vertiges. Ces signes sont souvent collectifs : ils touchent l’ensemble des personnes présentes dans un même logement.

Dans ce cas, ouvrez les fenêtres immédiatement et alertez les pompiers.

Arrêtez si possible les appareils à combustion.

Évacuez au plus vite les locaux et bâtiments.

Ne réintégrez pas les lieux sans l’avis des sapeurs pompiers ou d’un professionnel du chauffage

Toutefois, le monoxyde de carbone est très difficile à détecter car il est inodore, invisible et non irritant.

Les personnes intoxiquées gardent parfois des séquelles à vie.

Appareils / installations concernés :

- chaudières et chauffe-eau
- poêles et cuisinières
- cheminées et inserts
- appareils de chauffage à combustion fixes ou mobiles
- groupes électrogènes ou pompes thermiques
- engins à moteur thermique
- braseros et barbecues
- panneaux radiants à gaz
- convecteurs fonctionnant avec des combustibles

Il existe sur le marché des détecteurs de monoxyde de carbone pour lesquels des procédures d’évaluation sont en cours. Ces détecteurs ne suffisent pas pour éviter les intoxications.

On ne peut éviter une prévention stricte et rigoureuse

Prévention des intoxications.

· Avant l’hiver, faites systématiquement intervenir un professionnel qualifié pour contrôler vos installations.

· Veillez toute l’année à une bonne ventilation de votre logement, 10 minutes minimum, tout particulièrement pendant la période de chauffage.

· Veillez à une utilisation appropriée des appareils à combustion.

· Si vous devez installer de nouveaux appareils à combustion, ne jamais les placer dans un lieu fermé et exigez un certificat de conformité auprès de votre installateur.

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.