Commémoration - Message du Président de la République pour le 11 novembre 2011.

Publié le 14 novembre 2011

Le Président de la République a souhaité que les cérémonies du 11 novembre 2011 soient l’occasion de rendre un hommage national à l’ensemble des Morts pour la France, de la Grande Guerre à aujourd’hui.

Cette grande commémoration nationale doit désormais permettre d’exprimer la reconnaissance de la Nation à tous ses soldats, et notamment à ceux qui ont participé aux opérations extérieures depuis la fin de l’année 2010.

Vous trouverez ci-dessous le message du Président de la République lu lors des cérémonies du vendredi 11 novembre.

« Il y a quatre-vingt-dix ans, au petit matin du 28 janvier 1921, dans un silence qui incarnait à lui seul le deuil de tout un peuple, le Soldat inconnu était inhumé sous l’Arc de Triomphe. La République consacrait le monument élevé aux victoires de la Révolution et de l’Empire à la dépouille d’un simple soldat tombé au cours du conflit le plus meurtrier de toute notre Histoire.

À travers lui, la France rendait donc hommage à tous ceux qui, comme lui, avaient sacrifié leur vie sur tous les champs de bataille de la Grande Guerre.

Chaque jour, depuis, le ravivage de la Flamme du Souvenir est là pour perpétuer cet hommage et rappeler l’immensité, aujourd’hui presque inconcevable, du sacrifice. Au fil du temps, les morts de la seconde guerre mondiale, d’Indochine et d’Afrique du Nord furent à leur tour honorés sous l’Arc de Triomphe, mais le 11 novembre est resté une journée consacrée au seul souvenir des soldats tombés au cours de la guerre de 14-18.

La disparition du dernier combattant du premier conflit mondial, le 12 mars 2008, et la perspective des manifestations qui commémoreront, dans deux ans, le centenaire de la Grande Guerre, impliquaient de faire évoluer la portée symbolique de la journée nationale du 11 novembre. La pérennité du culte qui est rendu quotidiennement sur la place de l’Étoile au souvenir du Soldat inconnu, incarnation même du sacrifice du combattant, permet d’établir une filiation directe entre les différentes générations du feu. C’est le même sang, celui d’un même peuple, qui a été, à chaque fois, versé pour la France et ses valeurs. Que nos soldats soient nés sur le sol de notre pays ou aux confins de nos anciennes colonies, ils sont les enfants d’une même France, les soldats d’une même République à laquelle ils ont fait le don ultime, ce don sur lequel personne ne peut jamais revenir, celui de leur vie.

Ces vies ont été données pour que la France demeure et pour que la République perdure. Quel que soit le lieu, quel que soit le moment de notre Histoire, ce don est sacré et il mérite le même hommage, la même reconnaissance, la même ferveur. La mort au service de la France ne fait pas de différence. Le champ d’honneur est de toutes les guerres et de tous les conflits qui ont impliqué notre pays.

C’est pour cette raison que désormais, chaque 11 novembre, tous ceux qui ont donné leur vie pour la France, que ce soit pour la défense de la Patrie ou lors des opérations extérieures auxquelles notre pays participe, seront également associés à cet hommage solennel de la Nation. Aujourd’hui, en ce début de XXIe siècle, nos troupes sont engagées en Afrique, au Proche-Orient, en Afghanistan et des soldats continuent à tomber sous le drapeau français pour que notre drapeau, lui, jamais ne tombe.

Il est juste et légitime que ces soldats rejoignent désormais dans la commémoration ceux qui les ont précédés dans le sacrifice au cours du XXe siècle, au service de notre destin et de nos valeurs, pour que vive la République et que vive la France ».

Nicolas Sarkozy

Les dernières actualités
11 septembre 2019
Infirmiers SPV. 16 candidats recrutés.
Au terme d’un processus de sélection exigeant mis en œuvre depuis plusieurs années par l’Infirmier en Chef, le Service de Santé et de Secours Médical vient de procéder au recrutement de 16 infirmiers de Sapeurs-Pompiers Volontaires.
6 septembre 2019
Vendredi 20 septembre 2019, la Compagnie Nice organise le 19ème Palmathlon-cohésion « Michel MEGE ».
Suite à la disparition du caporal-chef Michel MEGE, lors d’un entraînement de plongée, en décembre 1999, dans la Baie des Anges, les sapeurs-pompiers de Nice tiennent depuis maintenant 15 ans à honorer sa mémoire.
4 septembre 2019
Les Alpes Maritimes à l'honneur au 13ème Championnat de France de Golf Sapeurs-Pompiers.
Du 30 mai au 02 juin 2019 s'est déroulé le 13ème Championnat de Golf Sapeurs-Pompiers sur deux parcours de la région toulousaine, Seilh et Téoula.