Opérationnel. Des renforts du SDIS 06 sur l’île de la Réunion.

Publié le 15 novembre 2011

Même si la situation évolue favorablement et permet le travail au sol, l’incendie qui a ravagé pendant plus de quinze jours le Parc national de la Réunion dans une zone classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, mobilise toujours des centaines d’hommes. La surveillance active est généralisée sur les 3000 hectares détruits.

Compte tenu des actuelles conditions météorologiques et dans un souci d’anticipation, les relèves se succèdent.

Dans le cadre de celles-ci, le lieutenant colonel Alain Leflon, le commandant Alain Degioanni, le capitaine Jean Christophe Demarte, le caporal chef Julien Corniot et le caporal Loïc Belliard du SDIS 06 se sont envolés dimanche et pour une durée de quinze jours en direction de l’océan indien à la demande du centre opérationnel de zone. Plus d’un millier d’hommes sont toujours engagés sur le terrain, dont 400 venus de métropole.

Sous contrôle, l’incendie est toutefois marqué par des reprises provenant principalement du feu qui couve dans l’humus dont l’épaisseur atteint un mètre à certains endroits.

Samedi 12 novembre, la direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises a émis un 17ème point de situation :

« La situation continue de s’améliorer. Le feu reste contenu dans le périmètre établi.

Les conditions météorologiques sont favorables au travail au sol. Les sapeurs pompiers et les

formations militaires de la sécurité civile concentrent leur action sur le traitement des points chauds et le refroidissement des lisières sur l’ensemble du sinistre en complément d’une surveillance active généralisée.

· Le feu est éteint sur le secteur Piton des Orangers - Maïdo.

· Le feu est maîtrisé et sous surveillance sur l’ensemble des lisières Nord, Est et Sud de la zone touchée.

· Le feu est circonscrit sur une partie de la lisière à l’ouest du gîte des Tamarins où quelques points chauds sont en cours de traitement.

· Des foyers résiduels persistent autour du Piton Fougères et sur l’ensemble de la lisière Ouest.

· La lisière reste active sur une partie du secteur de Trois Bassins.

L’engagement des moyens aériens fait toujours l’objet d’une attention toute particulière afin d’être optimisé.

Surface concernée au 12 novembre 17h :

Feu de la forêt des hauts sous le vent (Piton Rouge) : 2 834 hectares parcourus.

Feu des orangers : 67 hectares parcourus.

La relève des personnels est en cours ».

Selon un bilan du SDIS de la Réunion, 63 personnes ont été légèrement blessées lors des interventions depuis le début de ce gigantesque incendie.

La faune et la flore du parc, particulièrement riches, ont déjà payé un lourd tribut. Selon un communiqué publié par le parc national, de nombreuses espèces sont décimées.

Près de 3000 hectares ont été ravagés par le feu depuis le départ de l’incendie.

Les dernières actualités
22 août 2019
Histoire : 23 et 24 août 1969...journées de cendres maralpines
Les 23 et 24 août 1969, notre département vivait deux journées dantesques aux nombreux incendies de forêt.

23 août 2019... Pour le cinquantenaire de ces journées "rouges", le capitaine Alain Bertolo nous invite à remonter le fil du temps à la découverte de sa 46ème chronique historique sur les pompiers des Alpes-Maritimes :
30 juillet 2019
Rallye Raid Solitaire - Le Capitaine Laurent BOVIS et Anne POINSOT au départ !
Le 8ème rallye des Pionnier's de l'Histoire aura lieu du 13 au 19 octobre 2019.
26 juillet 2019
Le SDIS 06 invité à la 4ème édition des Assises nationales des risques naturels à Montpellier.
Les assises nationales des risques naturels ont réuni l’ensemble des acteurs de la prévention les 25 et 26 mars 2019. Cette 4ème édition a pour thème : « L’adaptation des territoires pour une société plus résiliente ».