G20 - Premier bilan chiffré

Publié le 17 novembre 2011

Pour assurer la couverture des risques, résultant directement ou indirectement de la tenue à Cannes les 3 et 4 novembre du sommet du G 20, le SDIS 06 avait établi un dispositif prévisionnel de sécurité civile (DPSC) approuvé par le Préfet des Alpes-Maritimes le 18 octobre 2011.

Cliquez ici pour visiter la galerie photo.

Ce dispositif fut composé de 926 sapeurs-pompiers au plus haut niveau de sa mobilisation dont :

- 490 sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes,
- 436 sapeurs-pompiers de renforts extra départementaux (Hérault, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse, Aude, Pyrénées Orientales, Hautes Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Rhône, Bataillon des marins pompiers de Marseille, de l’Unité de Sécurité Civile, de l’ENSOSP).

A cela s’ajoutèrent les renforts de garde dans les CIS du secteur de surveillance soit 617 sapeurs-pompiers.

Au total en chaque instant T, 1543 sapeurs-pompiers furent mobilisés, prêts à agir.

Le DPSC couvra le sommet proprement dit et les manifestations hostiles.

Celle prévue le 1er novembre sur Nice mobilisa en jalonnement 115 sapeurs-pompiers.

Le DPSC assura non seulement les risques « classiques » (violences, incendies, secours à personnes) mais aussi les risques d’attentats de type NRBCE (nucléaire, radiologique, bactériologique, chimique, explosion).

Le temps du G 20, la capacité du CODIS fut renforcée par deux unités supplémentaires spécifiques :

- un PC G 20 installé à Cannes-la-Bocca qui géra le G 20 en proximité,
- une salle de crise « CODIS Sommet G 20 » installée à l’Etat-major.

Ces deux structures furent en liaison permanente avec le poste de commandement opérationnel préfectoral (PCO), le centre opérationnel départemental (COD) et la zone de défense.

Le tout a nécessité un effort logistique exceptionnel avec la distribution de 10.000 repas et un hébergement qui représenta 2000 nuitées.

Enfin, la reprographie des documents destinés à l’information de tous les moyens mobilisés constitua un volume de 100.000 pages et de 300 CD.

Les dernières actualités
27 janvier 2023
#ParlonsHistoire 27 janvier 2003 - Accident ferroviaire dans les Alpes-Maritimes
Il est 11 heures, 09 minutes, 14 secondes, ce lundi 27 janvier 2003 lorsque, décrochant l’appel, l’opérateur du 112 reçoit l’information « je suis un conducteur de train SNCF, il vient d’y avoir un face à face entre deux trains dans le tunnel avant la gare de Saint-Dalmas de Tende en montant ».
24 janvier 2023
Cérémonie en l'honneur du Colonel GAUBERT
Cérémonie de départ cet après-midi au Palais des Rois Sardes en présence de Monsieur le Préfet Bernard Gonzalez, du Président du CASDIS Charles Ange Ginésy, de nombreux élus et autorités à l'occasion du départ de notre directeur départemental adjoint, le colonel Jimmy Gaubert.
17 janvier 2023
91ième Rallye de Monte Carlo
L'activité évènementielle de la nouvelle année démarre traditionnellement sur les chapeaux de roue !