En marge du G20 - Un incroyable robot NRBCE équipe le SDIS13.

Publié le 29 novembre 2011

Plus forte des délégations extra départementales venues en renfort du SDIS 06 pour le G20 avec un détachement de 70 sapeurs pompiers et 20 véhicules, le SDIS des Bouches du Rhône était réparti sur les sites du MIN (groupe parcours), de Sophia Antipolis (groupe incendie) et du centre de regroupement des moyens de Saint Isidore pour l’unité NRBCE composée du groupe de décontamination et d’un second baptisé « levée des doutes ».

Le commandant Gérald Ostiante et son adjoint le commandant Christian Medani ont la responsabilité du détachement venu des Bouches du Rhône.

Ce dernier groupe, formé de la CMIC (chimique), de la CMIR (radiologique), d’un véhicule d’analyses spectrométriques, l’était aussi d’une unité de reconnaissance robotisée. Une unité unique en France grâce à un robot opérationnel depuis cette année.

L’histoire de cet engin sur chenilles de 25 kilos, concentré de technologies, remonte à un accident chimique survenu à Miramas en 2001.

Face aux difficultés rencontrées sur ce sinistre, les sapeurs pompiers, s’inspirant d’un matériel dont disposent les démineurs, se sont lancés dans l’aventure que constitua la construction d’un engin de reconnaissance spécifique aux risques NRBCE (nucléaires, radiologiques, bactériologiques, chimiques, explosifs).

Des partenariats furent alors engagés avec l’entreprise varoise ECA Robotics, le CEA (commissariat à l’énergie atomique), l’ENSOSP, l’INERIS, laboratoire spécialisé dans les risques chimiques.

Chef du projet « robot » : le lieutenant Stéphane Mozziconacci.

Dix ans plus tard, ce robot d’une portée de 500 mètres en champ libre mais aussi efficace dans les parcs de stationnement, équipé de plusieurs caméras, d’un bras articulé, d’une multitude de capteurs, est capable avant l’intervention des hommes, de remonter des infos audio, vidéos, de température et de détecter la présence de produits chimiques ou radioactifs.

Il peut aussi ramener des échantillons solides, liquides ou gazeux, aussitôt pris en charge dans le véhicule d’analyses spectrométriques.

Parce qu’il peut intervenir en trois minutes, précocement avant tout le monde, on comprend l’intérêt éminent de cet engin modulable en fonction des situations et pour lequel plus de 100.000 euros ont déjà été investis. Mais l’aventure est de nature à se poursuivre avec la volonté de l’équiper d’un blindage thermique lui permettant de partir en reconnaissance sur certains feux.

Une démonstration en présence du Colonel Robert Raibaut

Venu saluer jeudi la délégation des Bouches du Rhône et la remercier de sa présence au nom du colonel Patrick Bauthéac, Directeur et chef de Corps, le colonel Robert Raibaut a sollicité une démonstration et pu apprécier les capacités d’un engin conçu grâce à la volonté du SDIS 13 qui compte pas moins de 60 sites classés Seveso dans son département.

CAMELEON NRBC

Fiche technique du Caméléon NRBC telle qu’elle est présentée sur Internet par la société ECA Robotics de la Garde.

Détection et analyse NRBC

Caractéristiques générales et opérationnelles

Base mobile

. Alimentation : Batteries li-ion 30 V

. Autonomie : 4 h

. Vitesse max : 6 km /h

. Dimensions en mm : 670 (L) x 520 (W) x 190 (H)

. Poids : 30 kg (plateforme)

. Robot chenillé : 2 chenilles + 2 flippers

. Franchissement : jusqu’à 25 cm

. Capacité d’emport : jusqu’à 25 kg

. Résiste aux agents chimiques

. Décontamination : IP x 5 résistant

Poste de contrôle commande

. Tablette PC

. Ecran tactile 10.4”

. 2 joysticks

. Commande de tir sécurisée

. Microphone casque audio

Autres Modules

Navigation autonome et cartographie

. Diffuseur de fumée

. Diffuseur de gaz lacrymogène

. Nuit et jour détection et surveillance

. Mesures radiologique chimiques

. Module EOD / IEDD : Bras manipulateur, système

rayon X, disruptor.

. Dépôt de charge

Portée

. Radio : jusqu’à 300 m*

. Fibre optique : jusqu’à 200 m

* 100 MW - possibilité d’étendre sur demande

Assistance au pilotage (NRBC)

. Mouvements du bras manipulateur prédéfinis

Options Accessoires

. Caméra PTZ haute définition

. Mini Mât équipé d’une caméra

. Pyromètre

. Support universel de capteur radiologique

(Gamma, Neutron, radia mètre)

. Support universel de capteurs chimiques

(Explosimètre, PID, TIC, CWA, multi gaz)

. Support pour caméra thermique

. Bras manipulateur

. Touret de fibre optique

. Support pour canon et générateur RX

. Télémètre laser

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.