Intempéries de novembre - Les remerciements d’Eric Ciotti et du Préfet des Alpes-Maritimes.

Publié le 29 novembre 2011

Après les fortes pluies et les coups de mer qui ont durement touché les Alpes-Maritimes en ce début de mois de novembre, l’heure était vendredi matin aux remerciements dans les salons du Conseil général.

Le 18 novembre dernier, le Conseil général a voté à l’unanimité un budget de 2,5 millions d’euros en faveur des particuliers sinistrés et des 42 communes ayant demandé la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Eric Ciotti, Président de l’Assemblée départementale, Jean-Michel Drevet, Préfet, entourés de très nombreux élus -conseillers généraux, maires- ont exprimé au cours d’une cérémonie officielle leur reconnaissance aux sapeurs-pompiers du SDIS 06, aux agents de Force 06 et à ceux de la direction des routes pour le travail accompli « lorsque le ciel et la mer nous sont tombés sur la tête ».

« Face à une situation de crise, vous vous êtes mobilisés et avez fait preuve de réactivité. Le tout sous la coordination de l’Etat, en l’occurrence de M. le Préfet dont l’organisation des services a démontré son efficacité et sa performance » a déclaré Eric Ciotti qui souligna par ailleurs la qualité des prévisions de météo France.

Remerciant l’ensemble des sapeurs-pompiers à travers le colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps, le Président du Conseil général et du SDIS 06 rappela que plus 500 d’entre eux furent sur le terrain dans le cadre de 1379 interventions de secours, particulièrement dans l’ouest du département et la vallée de la Siagne. Et de se féliciter qu’aucune victime n’ait été à déplorer dans ces jours de grande tension marqués par l’intervention parallèle de 186 agents de Force 06 et la nécessaire fermeture de plusieurs routes du bord de mer pour des raisons de sécurité.

« Il nous faudra tirer les enseignements de cette crise qui nous incitera à aller plus loin encore dans les mesures de prévention, en particulier dans la vallée du Var -où les aménagements déjà entrepris ont porté leurs fruits- et dans la vallée de la Siagne ».

Une vallée sur laquelle l’Etat sera vigilant en matière de constructions.« Je ne laisserai pas faire et m’opposerai aux débordements que certains projettent. On ne peut faire comme si on ne savait pas » a précisé Jean-Michel Drevet qui, à son tour, s’est félicité du sang froid et du professionnalisme de sapeurs-pompiers qui, une fois encore, auront sauvé des vies et limité les dégâts.

« Par ailleurs, lors de ces intempéries, j’ai activé le centre opérationnel départemental dirigé par Madame la sous-préfète de Grasse qui a pu s’appuyer sur l’expertise du SDIS 06 auquel Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, m’a chargé de transmettre ses remerciements lors d’une récente visite dans le Var ».

Marineland : les animaux sauvés grâce au SDIS 06.

Ce retour sur ces intempéries est l’occasion de revenir sur les opérations exceptionnelles de secours menées par les hommes du SDIS 06 à l’Espace Marineland d’Antibes, submergé par les eaux.

L’intervention débuta le dimanche dès 2 heures du matin. Une cinquantaine d’hommes se mettant à pied d’œuvre pour permettre le redémarrage -vers 11h30- des installations vitales à la survie de 4000 animaux directement menacés.

Au demeurant, M. Bernard Giampaolo, directeur général de l’établissement, a adressé au lieutenant Yann Pommereau, adjoint au CSP de Cagnes-sur-Mer, un courrier louangeur et sans ambiguïté quant à cette intervention : « sans votre aide incommensurable, nul doute que notre parc aurait été dévasté et que les conséquences seraient aujourd’hui innombrables. Vous et vos hommes avez été d’une réactivité sans égale, d’une efficacité cruciale pour notre entreprise, nos animaux, nos installations et notre personnel. Marineland vous est à tous infiniment reconnaissant ».

L’intervention débuta le dimanche dès 2 heures du matin. Une cinquantaine d’hommes se mettant à pied d’œuvre pour permettre le redémarrage -vers 11h30- des installations vitales à la survie de 4000 animaux directement menacés.

Compte tenu des incertitudes météorologiques , le COS prit, il est vrai, l’initiative de solliciter le renfort de pompes de grandes puissances du Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille qui sont arrivés sur les lieux vers 15 heures pour vidanger le bassin des otaries. Ce qui fut fait même si l’essentiel des secours avait été mené à bien par les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes depuis plus de 12 heures, sur un chantier parfaitement structuré et organisé autour d’un poste de commandement.

Une colonne dans le Var.

En ces premiers jours de novembre, le département du Var n’a pas non plus été épargné.

Ainsi le mercredi 8, sollicitée par le COZ, une colonne composée d’un échelon de commandement (capitaines Marc Barontini et Michel Fournol), d’un groupe d’intervention inondation (G.I.I.), d’un groupe Intervention et sauvetage (G.I.S.) et d’un échelon soutien et logistique est-elle partie pour Fréjus et Sainte-Maxime avec huit embarcations.

Dans l’après-midi, la colonne participera à des hélitreuillages et à la mise en sécurité d’un groupe d’adolescents et de leurs accompagnateurs pris au piège de leur résidence hôtelière menacée par le débordement du cours d’eau voisin.

Reconnaissances sur les secteurs de Fréjus, de Puget et surveillance des berges du Reyran pour les uns, reconnaissance aux abords de la rivière le Préconil pour les autres alors que la pluie ne cesse de tomber, les missions sont multiples et la situation préoccupante sur les communes de Saint-Tropez, Grimaud, Cogolin, Plan de la Tour.Un secteur où les principaux axes de circulation et les vignes sont submergés par les eaux, où les recherches de personnes se multiplient...sans parler de la mise en sécurité d’animaux et la sécurisation du port Cogolin pour éviter la dérive de bateaux.

Dans l’après-midi, la colonne participera à des hélitreuillages et à la mise en sécurité d’un groupe d’adolescents et de leurs accompagnateurs pris au piège de leur résidence hôtelière menacée par le débordement du cours d’eau voisin.

Autant d’actions saluées par le Préfet du Var, venu au PC de Grimaud remercier l’ensemble des services ayant participé aux opérations de secours dont le détachement de sapeurs-pompiers du SDIS 06 et celui des Alpes de Haute-Provence.

Les dernières actualités
18 avril 2019
Le GCA - HBE, un engin de grande puissance.
Le SDIS06 est doté d’un nouveau véhicule de type Grande Capacité d’Attaque (GCA) permettant d’alimenter des Hélicoptères Bombardiers d’Eau (HBE).
La Compagnie Cannes et plus particulièrement le Centre de Secours Principal de Cannes la Bocca a eu le privilège d’être le premier CIS doté de cet engin.
12 avril 2019
Formation subaquatique : un exercice organisé par le CIS Tour Rouge
Une séquence de formation subaquatique s’est tenue, au CIS Tour Rouge, le vendredi 29 mars. Ces formations entrent dans le cadre d'un programme (chaque section organisera un exercice avec le thème de son choix par trimestre) mis en place par le chef de centre le LT HC NIOLLON Stéphane. La section 1 a ainsi débuté le cycle
9 avril 2019
Championnats de France de ski alpin SP : ça glisse pour le SDIS 06 !
Les 22 et 23 mars dernier se sont déroulés à Valloire (73) les championnats de France de ski alpin des sapeurs-pompiers.

A l'issue de ces deux journées de compétitions qui ont vu s'affronter les skieurs de 32 délégations, l'équipe du SDIS 06 est parvenue à se hisser à la troisième place du classement général derrière le SDIS 73 (premier) et le SDIS 05 (deuxième).
En outre, nos sportifs ont ramené deux titres nationaux, de belles places sur les podiums, de jolies coupes et de magnifiques souvenirs de ce séjour sportif ensoleillé.