Sainte Barbe 2011 - Eric Ciotti annonce la création d’une école de formation.

Publié le 06 décembre 2011

Honneur au drapeau par les personnalités, lecture du message du Ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration*, remise de galons et de décorations, dépôt de gerbes et hommage aux morts : la traditionnelle cérémonie de la Sainte-Barbe s’est déroulée lundi matin à l’Etat-major de Villeneuve Loubet.

La traditionnelle cérémonie de la Sainte-Barbe s’est déroulée lundi matin à l’Etat-major de Villeneuve Loubet.

L’occasion pour le colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps, de remercier -au terme de la cérémonie protocolaire- M. Hugues Malecki, sous-préfet, Directeur de cabinet du Préfet, Eric Ciotti, Président du Conseil général et du SDIS 06 et l’ensemble des élus « à l’écoute permanente des problématiques du SDIS ». Des remerciements que le colonel Patrick Bauthéac adressa aussi à l’ensemble des personnels très sollicités en cette année « riche et dense ». Et de citer la mobilisation de 1100 sapeurs-pompiers du département à l’occasion du G20 et dans la foulée, les intempéries survenues début novembre. Le Directeur terminant son propos en ayant une pensée pour les familles « qui acceptent notre engagement sans faille » et pour l’entourage des sapeurs-pompiers disparus.

Parmi les personnalités présentes, MM. Lionnel Luca, député, Louis Nègre, sénateur maire de Cagnes-sur-Mer, Jean Thaon, maire de Lantosque, vice-président du Conseil général, Francis Tujague, maire de Contes et Conseil général, Gaël Marchand, colonel commandant le groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes, Patrick Chaudet, contrôleur général, directeur départemental de la sécurité publique.

« C’est un moment privilégié de vous retrouver, vous qui occupez une place majeure dans la société tant votre mission est essentielle » déclara Eric Ciotti , rappelant que neuf sapeurs-pompiers avaient trouvé la mort cette année en France pendant leur mission et saluant la mémoire des 28 professionnels ou volontaires dont les noms sont gravés sur la stèle de l’Etat-major.

Son intervention fut l’occasion pour le Président du Conseil général et Président du SDIS 06 de faire un état de lieux et de tracer des perspectives pour les années à venir.

- Les évènements : ils n’ont pas manqué. Et de citer le G20 et l’épisode pluvieux du week-end de la Toussaint qui grâce à la mobilisation de tous, n’a pas fait de victime dans le département. Et d’exprimer sa gratitude au Directeur, à son état-major, aux chefs de groupements, à l’ensemble des sapeurs- pompiers, personnels administratifs techniques et spécialisés.

- La situation du SDIS. Le rapport de la cour régionale des comptes et l’inspection de la direction générale de la sécurité civile ont validé la bonne organisation et gestion du SDIS. Il nous reste des marges de progressions. Nous poursuivrons sur notre voix ».

Trois gerbes ont été déposées au pied de la stèle : par le colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps accompagné du lieutenant Pierre Binaud, Président de l’Union départementale des sapeurs-pompiers, par M. Eric Ciotti, Président du Conseil général et du SDIS 06 et par M. Hugues Malecki, Sous-Préfet représentant M. Jean-Michel Drevet, Préfet des Alpes-Maritimes.

- le SDACR (schéma départemental d’analyse et de couverture des risques) . Approuvé cette année, il structure notre organisation présente et future. « Nous avons prévu la création d’une école de formation dans les Alpes-Maritimes. De la même façon, nous poursuivrons notre politique bâtimentaire. Et de citer Valberg, Mougins, la base de secours de la Tour Rouge, le centre de secours de Contes, la rénovation des casernes Fodéré et de Magnan à Nice, l’ouverture du CTA de l’arrondissement de Nice à Saint-Isidore et celui de Cagnes-sur-Mer pour lequel les travaux ont débuté.

- Le personnel. Une seconde FI sortira début 2012 pour pallier les départs en retraite. « Nous devons faire en sorte qu’il y ait toujours plus de sapeurs-pompiers sur le terrain. Tout cela au service des populations. Avec 313 interventions journalières en 2010 -soit une toute les 5 minutes-, le SDIS06 reste le premier de France.

- Les finances. « Tout ce que vous faîtes n’a pas de prix mais a un coût. Le budget de 176 millions d’euros a presque doublé depuis la départementalisation. Le Conseil général le finance à hauteur de 56%, le reste étant à la charge des communes ».

- Secours en montagne. « Le temps est venu de régler l’engagement du GRIMP au sein de l’organisation des secours en montagne. Son niveau d’excellence doit être reconnu. Une prochaine réunion sur le sujet aura prochainement lieu avec M. le Préfet. Je m’en entretiendrai avec le Ministre de l’Intérieur ».

- Volontariat : « le gouvernement restera vigilant. Nous avons la volonté de faire avancer la cause des sapeurs-pompiers volontaires. Je m’en suis entretenu avec le nouveau président de la Fédération nationale auquel j’ai lancé l’invitation de venir à Nice pour le déroulement de son congrès annuel ».

Au terme de son intervention, le colonel Patrick Bauthéac remit au Président Eric Ciotti visiblement ravi de cette attention, un casque tricolore de sapeur-pompier.

Clôturant les interventions, M. Hugues Malecki salua le savoir- faire du Corps, remercia les collectivités pour leur soutien financier, exprima l’estime du Président de la République, de l’ensemble des citoyens et réaffirma le soutien sans faille de l’Etat en toutes circonstances.

Cliquez ici pour lire le message de M. Claude Guéant, Ministre de l’Intérieur, de l’Outre- Mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration.

Les dernières actualités
20 mars 2019
Partenariat Epitech / SDIS 06
Le SDIS signe une convention avec des étudiants de l'Epitech
20 mars 2019
Agression de sapeurs-pompiers : le Président Ginésy condamne un comportement intolérable
Ce jour, en fin de matinée, alors qu'elle intervenait pour porter secours à une personne blessée sur la voie publique à Nice Nord, une équipe de sapeurs-pompiers a dû se replier de son intervention pour se réfugier dans un endroit sûr. Un homme au volant d'un véhicule a voulu délibérément renverser les sapeurs-pompiers de la Compagnie Nice qui prodiguaient les soins nécessaires à la victime.