Cannes la Bocca - Le dernier hommage à l’adjudant-chef Gilles Méoni.

Publié le 13 décembre 2011

L’heure était à l’émotion lundi après-midi au CIS Bocca pour les obsèques de l’adjudant Gilles Méoni, subitement décédé alors qu’il allait prendre sa garde (intranet du 7.12.11).

Eric Ciotti et le colonel Patrick Bauthéac ont déposé les galons d’adjudant-chef sur le cercueil de Gilles Méoni qui devait être promu à ce grade le 1er janvier prochain. Quant au lieutenant-colonel Alain Leflon, il agrafa sur un coussin la médaille du mérite fédéral des sapeurs-pompiers au nom du Président de la Fédération.

Entouré de ses camarades cannois mais aussi de sapeurs-pompiers venus des différents groupements, Gilles Méoni a reçu dans la cour du centre l’hommage des siens, de la grande famille du Service départemental en présence de M. Eric Ciotti, président du Conseil général et du SDIS 06, du sous-préfet Montagne représentant Jean-Michel Drevet, Préfet des Alpes-Maritimes, du colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps, du lieutenant-colonel Jean-Michel Rousguisto, chef du GT Ouest, du capitaine Laurent Sève, chef de centre

Parmi les nombreux élus, on notait la présence d’Henry Leroy, maire de Mandelieu la Napoule, de David Lisnard, 1er adjoint de Bernard Brochand, député maire de Cannes, de Philippe Tabarot, Conseil général, de conseillers municipaux etc.

Eloge en hommage à l’adjudant Gilles Méoni

Il revint au capitaine Laurent Séve de prononcer l’éloge funèbre.

Entouré de ses camarades cannois mais aussi de sapeurs-pompiers venus des différents groupements, Gilles Méoni a reçu dans la cour du centre l’hommage des siens.

« Aujourd’hui, la caserne des sapeurs-pompiers de Cannes La Bocca est en deuil.
Nous sommes réunis ici, dans la Cour du centre d’incendie et de secours, pour rendre un dernier hommage à l’adjudant Gilles Méoni, qui avait choisi de servir ses concitoyens, en exerçant un métier difficile et noble.

Adjudant Gilles Méoni, vous nous avez quittés brutalement le matin du mercredi 7 décembre 2011, alors que vous vous rendiez à la prise de la garde incendie en qualité de conducteur échelier.

A vous, Yvon et Emilienne, ses parents, Claudie et Christian sa sœur et son frère, Patricia son épouse, Sandy, sa fille, Enzo, Lya et Luna ses 3 petits-enfants, et tous les membres de sa famille, je vous présente, au nom de l’ensemble des sapeurs-pompiers ici présents, nos plus sincères condoléances.

Gilles Méoni, tu es né le 29 août 1957 à Cannes,

Tu épouses Patricia le 2 février 1978,

De cette union, naîtra votre fille Sandy, ce qui te donnera le titre de grand père avec 3 petits enfants que tu chériras par-dessus tout,

Tu effectues ton service militaire du 1er décembre 1974 au 1er décembre 1977 au sein du bataillon des marins pompiers de la ville de Marseille.

A l’issue de ses obligations, tu manifestes le désir de servir les habitants de ta ville natale et intègre le Corps communal de la ville de Cannes le 1er avril 1978 en qualité de sapeur-pompier professionnel de 2ème classe.

Un 1er avril, une date qui laissait présager de tes talents de « bon vivant, d’autres diront farceur », l’un des traits de ton caractère reconnus de tous et que tu auras à cœur d’entretenir tout au long de ta vie personnelle et professionnelle.

Nommé caporal le 1er avril 1979, tu prends l’appellation de caporal/chef le 1er octobre 1984,

Sportif dans l’âme, tu te distingueras dans des épreuves individuelles d’athlétisme mais également collectives au travers de ton implication dans l’équipe de football du corps. Tu garderas cet amour du sport, tout au long de ta carrière.

D’humeur toujours égale, ta jovialité et ton sourire permanent embelliront la vie quotidienne de ton équipe et de notre caserne.

Nommé Sergent le 1er janvier 2003, tu prends l’appellation de sergent/chef le 1er janvier 2006,

Homme de terrain, ton professionnalisme dans la conduite d’engins spéciaux et notamment notre grande échelle en opérations, sont reconnus de tous.

Nommé Adjudant le 1er Janvier 2009, tu prends en charge la gestion du parc radio portatif du centre,

Ton sens de la loyauté et de la discipline, laissera un vide immense au sein de cette caserne.

Par tes qualités humaines et professionnelles, tu resteras présent dans la mémoire collective.

Tes collègues, hommes du rang, sous-officiers et officiers du CIS Cannes La Bocca ressentent aujourd’hui un immense chagrin, mais sont fiers de t’avoir connu et servi à tes côtés. Tu rejoins dans l’éternité l’ensemble de nos collègues sapeurs-pompiers disparus trop rapidement, dans l’exercice de leur vocation.

Gilou, sois certain que ta présence à nos côtés à laisser des souvenirs indélébiles ... Nous ne t’oublierons jamais.

Avant qu’ils soient procédé à la remise de tes galons d’adjudant-chef de Sapeur-pompier professionnel, je voudrais souligner le courage de ta famille dans cette terrible épreuve, et saluer chaleureusement tes amis et collègues qui ont souhaité t’accompagner jusqu’au dernier instant dans le cadre de cette veillée funéraire. Cet élan de solidarité est le témoignage de leur ultime reconnaissance et du chagrin suscité par ton départ brutal.

Enfin, je tiens également à remercier l’ensemble des autorités civiles, des élus, et représentants des sapeurs-pompiers de notre corps départemental, pour leurs présences et leur soutien dans cette douloureuse épreuve ».

De nombreux messages de soutien.

Au terme de la cérémonie, le cortège, précédé de la grande échelle ornée du portrait de l’adjudant- chef, s’est dirigé vers l’église Sainte-Marguerite pour la célébration religieuse.

Depuis l’annonce de la disparition brutale de l’adjudant Gilles Méoni, de nombreux messages de condoléances ont été adressés au colonel Patrick Bauthéac. Du Haut-Rhin, de la Loire, de l’œuvre des Pupilles orphelins des sapeurs-pompiers de France, des Bouches- du- Rhône, de la Vendée, du Président Eric Faure, Président de la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, tous ont tenu à rendre hommage au disparu et adresser leurs plus sincères condoléances et leur soutien à l’ensemble du Corps départemental et à la famille de l’adjudant Méoni.

Les dernières actualités
18 décembre 2018
Coopération internationale. Mission de formation du SDIS 06 au profit de l’ENPC de Tunisie.
A la demande de l’ECASC, et avec le soutien du Contrôleur général René DIES, le SDIS 06, dans le cadre des actions de coopération bilatérale de la France, a désigné les adjudants Stéphane GIACOLETTO et Stéphane GERARDOT, afin de réaliser une mission de formation (mission de renfort temporaire – MRT) au profit de l’Ecole Nationale de la Protection Civile de Tunisie.
14 décembre 2018
Opérationnel. Manœuvre binationale dans le tunnel « Rainier- III » à Monaco.
Le 27 novembre 2018, dès 21h30 et durant toute la soirée, plus de 70 sapeurs-pompiers du SDIS 06 ont collaboré avec autant de soldats du feu de Monaco lors d’un exercice ayant pour but la mise en œuvre du plan de secours bi-national du tunnel franco-monégasque « Rainier-III ». Cet ouvrage long de 1520m dont 1180m sont situés en territoire français a conduit à la signature d’un plan de secours bi-national le 11/10/2001 entre la principauté de Monaco et la France. Cette opération simulée a donc été conduite sous l’autorité conjointe de madame Françoise TAHERI, secrétaire général de la Préfecture des Alpes-Maritimes et de M. Patrice CELLARIO, conseiller de gouvernement, ministre de l’intérieur de Monaco.
11 décembre 2018
Evénement. Lancement réussi à Levens de l’exposition « Sapeurs-pompiers d’hier et d’aujourd’hui » !
Le 1er décembre 2018, M. Antoine VERAN, Maire de Levens et le Colonel Marc GENOVESE, adjoint au directeur, chargé de l’organisation opérationnelle, représentant le Contrôleur général René DIES, Directeur départemental du SDIS 06, ont dévoilé au grand public l’exposition « Sapeurs-pompiers d’hier et aujourd’hui », lors du vernissage donné à la Galerie Portal, en présence du Capitaine Olivier ROSA, chef de CIS et de nombreux élus.