Opérationnel - Violent incendie d’entrepôts à Antibes.

Publié le 02 janvier 2012

Deux sapeurs-pompiers légèrement blessés ; deux témoins incommodés, trois entrepôts entièrement détruits et un quatrième entièrement endommagé par les fumées : c’est le bilan de l’incendie survenu route de Grasse à Antibes jeudi en soirée. Un bilan matériellement conséquent même si le pire a été évité lorsqu’une bouteille d’acétylène a explosé et a été projetée à plusieurs mètres sous l’effet de la chaleur. A cet instant, près de soixante sauveteurs des GT Centre, Sud et Nord -dont un médecin et deux infirmiers- étaient à l’œuvre pour maîtriser l’incendie qui aurait pris naissance dans une ancienne serre transformée en débarras.

Des sapeurs-pompiers venus des différents centres des GT Centre, Sud et Nord à bord de 22 véhicules.

Cliquez ici pour visiter la galerie photo.

En quelques minutes, deux entrepôts de 250 mètres chacun, contigus à la serre, se sont transformés en un immense brasier. Sept petites lances dont une sur trépied et une sur une EPA ont été nécessaires pour lutter contre les flammes qui, dans une menuiserie, trouvèrent un combustible de choix. Sans parler de problème d’alimentation en eau -qui nécessita de tirer sur plusieurs centaines de mètres une ligne de 110- et de la présence d’une dizaine de bouteilles de gaz qu’il fallut dégager.

Compte tenu de la configuration des lieux, la première action des sauveteurs fut de préserver les habitations environnantes.

Reste que pour le colonel Marc Montalti, directeur de permanence, « le premier objectif fut de mettre en sécurité les maisons voisines ». Une mission réussie puisque dans la soirée, tous les riverains dans un premier temps évacués, purent regagner leur domicile épargné.

Le lieutenant Steeves Fournier fut le premier COS suivi par le capitaine Yannick Giordano, puis du commandant Fabrice Gentili, chef de site.

Pour Jean-Pierre Gonzalès, premier adjoint au maire d’Antibes, les sapeurs-pompiers ont fait preuve d’un formidable courage et professionnalisme, des qualités saluées aussi par Dominique Claire Mallemanche, sous- préfète de Grasse, présente sur les lieux.

Outre celle qui a explosé, quatre autres bouteilles d’acétylène ont été découvertes lors des opérations de déblaiement, nécessitant la mise en œuvre d’un protocole de refroidissement.

Si le dispositif a été désengagé vendredi à 0h20, l’équipage d’un CCF est resté en surveillance active toute la nuit.

Les dernières actualités
18 mai 2022
Il y a 30 ans, le dispositif des sapeurs-pompiers maralpins lors de la catastrophe de Furiani
5 mai 1992, 20 H 20, à quelques minutes du coup d’envoi de la demi-finale de coupe de France de football, une tribune métallique du stade de Furiani en Corse s’écroulait.
17 mai 2022
Compagnie de Cagnes sur mer : le public au rendez-vous pour la 1ère « Journée découverte » du CIS Roquefort les Pins
Le samedi 14 mai 2022, entre 10h00 et 18h00, plus d’un millier de personnes a répondu à l’invitation des pompiers de Roquefort les Pins.
4 mai 2022
Les ambulances des années 1960
Nouvelle petite page d’histoire autour de l’accueil à Nice, en juin prochain, du challenge national de secours routier et de secours d’urgence aux personnes. Je nous invite à la découverte de notre matériel roulant de secours aux victimes d’il y a une soixantaine d’années.