Journée de la Femme - Les galons de lieutenant-colonel remis au médecin Virginie Alaux-Dhenin.

Publié le 12 mars 2012

A l’occasion de la journée internationale qui leur est consacrée chaque année, Eric Ciotti, en sa qualité de Président du Conseil général, a rendu hommage jeudi sur le parvis puis dans les salons de l’assemblée départementale, à quelques dizaines des 525 femmes sapeurs-pompiers professionnels ou volontaires du SDIS 06.

L’occasion pour Eric Ciotti, par ailleurs Président du SDIS 06, de remettre les insignes de lieutenant-colonel au médecin commandant du SSSM Virginie Alaux-Dhenin qui a intégré le SDIS 06 en qualité de médecin sapeur-pompier professionnel en 2005, après avoir été sapeur-pompier volontaire, médecin urgentiste au sein du SMUR du Centre hospitalier de Cannes puis au sein de celui d’Antibes-Juan-les-Pins.

L’occasion pour Eric Ciotti, par ailleurs Président du SDIS 06, de remettre les insignes de lieutenant-colonel au médecin commandant du SSSM Virginie Alaux-Dhenin

Décorée de la Médaille de bronze pour acte de courage et de dévouement après les intempéries survenues dans le département du Var en 2010, félicitée par le Préfet des Alpes-Maritimes à la suite de la catastrophe ferroviaire du tunnel « Biogna » à Saint-Dalmas de Tende en 2003, Virginie Alaux-Dhenin est l’auteur de nombreux travaux ayant fait l’objet de communications ou de publications. Elle est aujourd’hui la première femme lieutenant-colonel en charge de la gestion opérationnelle de la médicalisation du secours à personne au SSSM du SDIS 06 - service dont l’organisation et le professionnalisme ont été relevés lors d’une récente inspection de la Direction de la Sécurité civile-. Michèle Sanchez, elle aussi médecin lieutenant-colonel, étant quant à elle en charge de la formation médico-secouriste des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires.

L’occasion de revenir sur les remarquables parcours universitaire et professionnel de ce médecin apprécié de tous au premier rang desquels le colonel Jacques Barberis, médecin chef du SSSM du SDIS06 pour lequel « compétence et humanisme » caractérisent Virginie Alaux-Dhenin.

Un parcours ascendant

De la faculté de médecine de Paris XII à celle de Nice-Sophia-Antipolis, à l’Ecole nationale supérieure des Officiers de sapeurs-pompiers, Virginie Alaux-Dhenin n’a cessé d’étudier, perfectionnant au fil des ans ses connaissances sanctionnées par autant de diplômes. Une carrière « riche et brillante », selon les termes du Président Eric Ciotti.

Médecin de sapeur-pompier professionnel depuis 2005, Virginie Alaux-Dhenin a depuis multiplié les missions.

- médecin de Groupement, responsable de la mission « médicalisation du secours à personnes ».

- coordinatrice du Registre prospectif départemental de prise en charge de l’arrêt cardiaque pré-hospitalier par les équipes SMUR, VLM, VLI des Alpes-Maritimes,

- participation à la chaîne de commandement du SSSM en tant que médecin de permanence Direction,

- gardes opérationnelles : soutien sanitaire aux sapeurs-pompiers, aide médicale urgente,

- manifestations et grands rassemblements (sommet du G20, sommet France Afrique, sommet de l’OTAN, évènements sportifs ....),

- développement professionnel continu (mise en place et suivi d’actions de formations et d’évaluation des pratiques professionnelles),

- participation aux missions de médecine professionnelle,

- volontariat au sein du SSSM depuis 2001 (gardes opérationnelles, formatrice à la défibrillation semi-automatique, activités de formation au sein de l’UDSP 06...).

A l’heure de s’exprimer aux côtés des colonels Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps et Jacques Barberis, médecin-chef du SSSM, le Président Ciotti fit l’historique de cette journée internationale et rappela les différentes étapes ayant permis des avancées significatives au bénéfice des femmes.

De 1910 à nos jours

« La première Journée (nationale) de la femme est célébrée sur le territoire des États-Unis le 28 février 1909.

En 1910, à Copenhague, une Confédération de 100 femmes originaires de 17 pays instaure cette fois une Journée à vocation internationale. La première Journée internationale de la femme est ainsi célébrée le 19 mars 1911.

Depuis ces années pionnières, la Journée de la femme a pris une dimension mondiale. Elle a accompagné des décennies de luttes et d’avancées en matière de droits des femmes, même s’il reste énormément à faire.

À partir de 1975, l’ONU a commencé à observer la Journée internationale de la femme le 8 mars.

Cette Journée permet de dresser le bilan des progrès effectués et d’amorcer de nouvelles conquêtes à destination des générations actuelles ou futures de femmes.

Les droits des femmes en France

Malgré la publication en 1791, par Olympe de Gouges, de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, la Révolution française ne modifie pas la condition des femmes et ne leur ouvre pas le chemin de la citoyenneté. Sous la IIIe République, les femmes bénéficient d’avancées civiles comme l’accès à l’instruction.

Le 21 avril 1944, une ordonnance du Gouvernement provisoire de la République française accorde le droit de vote et l’éligibilité aux femmes sans restriction.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, les revendications des femmes portent sur tous les domaines de la vie sociale, économique et politique, en vue d’une égalité réelle.

- Le 28 décembre 1967, la loi Neuwirth autorise la contraception ;
- Le 4 juin 1970, la loi modifie le code civil pour substituer l’autorité parentale conjointe à la « puissance paternelle » ;
- Le 17 janvier 1975 est promulguée la loi autorisant l’interruption volontaire de grossesse, dite « loi Veil ». Ses dispositions seront validées définitivement le 31décembre 1979 ;
- Le 11 juillet 1975, la loi autorise le divorce par consentement mutuel ;
- Le 17 juin 1998 est présenté en Conseil des Ministres un projet de loi constitutionnelle relatif à l’égalité entre femmes et hommes. Cette loi sera promulguée le 8 juillet 1999 ;
- Le 31 juillet 2007, la loi tendant à promouvoir l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives est promulguée ;
- En 2010, la lutte contre les violences faites aux femmes est déclarée grande cause nationale ;
- Le 9 juillet 2010, la loi relative aux violences faites aux femmes (ou au sein des couples) et à leurs incidences sur les enfants est promulguée. Elle renforce le dispositif de prévention et de répression des violences. »

Un déjeuner amical clôtura cette cérémonie à laquelle avait été associée Force 06. Dominique Estrosi Sassone et Caroline Migliore, toutes deux conseillères générales, étaient présentes pour saluer l’engagement des femmes sapeurs-pompiers du SDIS 06.

Les dernières actualités
16 janvier 2019
Sport. Cross départemental 2019 du SDIS 06 : rendez-vous le 3 février à Valbonne Sophia-Antipolis…
L’édition 2018 du Cross départemental du SDIS 06 se déroulera le samedi 2 février, de 8 heures à midi, à Valbonne Sophia-Antipolis au parc naturel départemental de la Brague, CIS Valbonne Sophia-Antipolis.
13 janvier 2019
Le SDIS 31 s'engage dans la citoyenneté. Le GFCI lui transmet son expertise.
Le lieutenant Magali FRETAY, cheffe du futur service citoyenneté du SDIS de Haute Garonne est venue en immersion du 17 au 21 décembre au sein du Groupement fonctionnel citoyenneté (GFCI).
Au cours de cette semaine riche en échange et en action, cet officier a participé aux nombreuses actions réalisées quotidiennement par le GFCI en faveur de la prévention du public.
9 janvier 2019
Communication du Directeur Départemental. Voeux 2019 de M. le Contrôleur général René DIES.
En ce début d’année, je tiens à vous exprimer mes vœux les plus sincères pour vous et vos familles. Que la nouvelle année vous apporte bonheur, santé et prospérité et qu’elle vous permette de réaliser tous les projets qui vous sont chers.