IPCS - Rencontres entre des acteurs de la gestion des risques.

Publié le 27 avril 2011

Sollicité tant par des entreprises publiques que privées, par le monde de l’enseignement ou celui de la recherche, la dynamique IPCS (information préventive aux comportements qui sauvent) placée sous la responsabilité du lieutenant colonel Frédéric Castagnola, est récemment allée à la rencontre des étudiants de l’Institut Euro méditerranéen en « Sciences du risque » installé à Sophia Antipolis.

Le groupe de stagiaires de l’institut Euro Méditerranéen des Sciences du Risque, les animateurs IPCS le major Jean Noël Gouriou, l’adjudant chef Daniel Candela et l’intervenant le lieutenant-colonel Frédéric Castagnola.

Devant un parterre d’étudiants de haut niveau sensibilisés aux risques de toute nature, le lieutenant colonel Castagnola a exposé les principes et la philosophie de l’IPCS, un concept qui ne cesse d’être repris et partagé, entre autre par les SDIS de France.

A ses côtés et pendant une journée, le major Jean-Noël Gouriou et l’adjudant-chef Daniel Candela ont dispensé la méthode IPCS au groupe d’étudiants. Surpris, les représentants du SDIS 06 le furent par le comportement exemplaire et très professionnel de leurs interlocuteurs lors des mises en situation : de la gestion du stress jusqu’au leadership de gestion de crise.

En résumé, une journée d’échanges très fructueuse qui sera reconduite lors de prochaines sessions.

Le briefing des stagiaires du niveau 2 sous les orientations de major Jean noël Gouriou et de l’Adjudant chef Daniel Candela

Cette intervention est l’occasion de s’attarder sur cet institut dont les étudiants n’ont aucun souci à se faire quant à leur avenir. Rien qu’en France, il manque aujourd’hui 2500 spécialistes de la gestion des risques.

L’IEMSR est un institut d’enseignement supérieur labellisée par le Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée. Parrainé par les Nations Unies, le Conseil de l’Europe et l’Unesco, l’institut est également soutenu entre autre par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement. Il a reçu sa première promotion en Master « Science du Risque » en octobre dernier.

La répétition générale avant les mises en situations.

Les objectifs de l’IEMSR sont de former à la gestion des risques autour du bassin Méditerranéen, des étudiants de niveau master, doctorat et recherche. Plusieurs caractéristiques font de cet institut un outil remarquable.

- L’Inter culturalité : en créant une communauté Euro méditerranéenne d’étudiants, d’entreprises et d’institutions publiques et privées, tous sensibles aux risques, utilisant le même langage et les mêmes normes pour identifier, prévenir et gérer les risques collectivement, de façon pérenne.

- L’Enseignement : en formant les Euro méditerranéens au métier nouveau de « risk manager » à travers notamment la mise en place d’un Master 1 - tronc commun - en Science du risque et de Master 2 spécialisés dans les différentes problématiques du risque : géopolitique, économique, juridique, santé, environnement, etc.

- La Recherche et l’innovation : en mettant en place des actions de recherche communes dans tous les domaines du risque. L’IEMSR est ainsi commandité par l’Union pour la Méditerranée sur des thématiques prioritaires(risques juridiques et risques RSE), et par le CNRS, en tant qu’expert risques financiers pour le financement des projets de recherche.

Le travail de l’équipe, une implication totale sous la pression du danger.

L’Institut a signé avec une vingtaine d’universités et d’écoles d’ingénieurs des conventions dans le bassin Euro Méditerranéen. Elles permettent aux étudiants de recevoir trois diplômes : celui de leur université d’origine, celui de l’IEMSR et celui de l’Université où ils feront leur spécialité. Ces étudiants devront avoir étudié et fait leur stage de fin d’études dans au moins trois pays du Bassin.

Le débriefing et la cohésion du groupe.
Les dernières actualités
17 janvier 2022
Le SDIS 06 recrute des sapeurs-pompiers volontaires saisonniers (saison estivale 2022)
Pour la saison estivale 2022, le service départemental d'incendie et de secours recrute des sapeurs-pompiers volontaires.
13 janvier 2022
Un premier janvier 2002
Elle débutait avec une activité soutenue cette année 2002… Les conditions météorologiques plaçaient, depuis plus de deux semaines, notre département dans une dynamique propice aux feux de l’espace naturel.
12 janvier 2022
Les ateliers de l’IMREDD - 120 étudiants immergés au cœur de 24 crises « IMPACT »
Les 29 et 30 novembre dernier, 120 étudiants de l’IMREDD (Institut Méditerranéen du Risque de l’Environnement et du Développement Durable) se sont vaillamment confrontés à la gestion de 24 crises de toutes natures (naturelle, technologique, sanitaire, sociale et attentat).